Ceci est une discussion importante.
X
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • FriedrichvonHohenstaufen
    a répondu
    Je trouve les unités présentées toujours aussi laides. Est-ce que c'est aussi le cas dans le jeu ?

    Pour une fois les descriptions m'ont l'air assez bonnes. Je relève juste une chose: leurs lointains cousins Suèves en parlant des Lusitaniens. Il faudra m'expliquer pour le coup.

    Laisser un commentaire:


  • Learchusfull
    a répondu
    Les nouvelles factions:
    http://wiki.totalwar.com/w/Total_War...racuse_Faction
    http://wiki.totalwar.com/w/Total_War...revaci_Faction
    http://wiki.totalwar.com/w/Total_War...sitani_Faction

    Je m'occupe de traduire la description des lusitani
    Dispo demain normalement, si d'autres pouvaient s'occuper des 2 derniers ça serait cool

    Laisser un commentaire:


  • ALG
    a répondu
    Corrigé, merci d'avoir signalé .

    Laisser un commentaire:


  • Melcor
    a répondu
    Beau boulot.


    Les Séleucides ne sont pas référencés en première page.

    Laisser un commentaire:


  • ALG
    a répondu
    Les Galates

    Les Galates






    « Raid, Objectif, Dominer »


    Celtes d'origine gauloise, les Galates s'installèrent et dominèrent l'Anatolie centrale et la Phrygie. Fiers guerriers, réputés pour leur compétences, loyaux et féroces au combat, ils étaient des mercenaires très appréciés dans le monde hellénistique. Jules César fit don à Cléopâtre de 300 guerriers galates en 48 av. J.-C, pour la servir comme gardes du corps, tellement leur réputation était redoutable.


    Englobant trois tribus : les Tectosages, les Tolistobogiens et les Trocmes, les Galates se séparèrent des Gaulois de Brennos durant leur invasion de la Macédoine et de la Grèce en 279 av. J.-C. Traversant la Thrace, ils franchirent le Bosphore vers l'Asie mineure, comme alliés de Nicomède de Bithynie, et échange de leur aide pour vaincre son frère dans une querelle dynastique. Après avoir rejoint Nicomède dans un bref conflit contre l'expansionnisme des Séleucides, ils s'installèrent dans la région qui devint connue sous le nom de Galatie. Leur territoire était divisé entre les trois tribus, chacune avec ses propres lois et sa propre capitale tout en se réunissant au conseil commun à Drynemeton, un bosquet sacré de chênes au sud-ouest d'Ancyra, la capitale des Tectosages. Laissant aux natifs de Cappadoce un contrôle relatif de leurs terres en échange d'impôts, les Galates devinrent une aristocratie militaire. Comme les Spartiates, ils se centrèrent sur leurs capacités martiales. Combattant selon les traditions celtes, ils faisaient un usage mortel de leurs épées, javelots et autres boucliers ovales.

    Situé en plein coeur de l'Asie mineure, les Galates ont de nombreux choix qui s'ouvrent à eux. Étendre leur contrôle sur la Cappadoce ? ou frapper vers la mer, vers le Pont, Pergame et la Bithynie ? Ou une fois leur position consolidée, frapper vers l'ouest ?

    Les Galates sont des pillards accomplis, obtenant des bonus de revenus en lançant des raids et en saccageant. Leur affinité avec les factions hellénique leur rapporter des dividendes à la table diplomatique. Toutefois, étant une faction relativement isolée, ils font face à de plus gros coûts de recrutement que les autres factions.

    Les Galates sont disponibles dans le CTA César en Gaule.



    Dernière modification par ALG, 06-12-2013, 17h16.

    Laisser un commentaire:


  • ALG
    a répondu
    Les Boïens

    Les Boïens






    « Terre, Fierté, Troupeau »


    Les Boïens, une tribu celte, étaient de fiers guerriers et, au moins à l'origine, des éleveurs semi-nomades. Leur nom lui-même dérive soit du mot pour « guerrier » ou « vache », faisant d'eux le « peuple guerrier » ou le « peuple éleveur ».


    Bien que leur origine exacte demeure non établie, les Boïens prirent part en 390 av. J.-C aux incursions celtes dans le nord de l'Italie. Se déplaçant vers le sud, par-delà les Alpes, ils chassèrent les Étrusques et occupèrent leur territoire. Au même moment, de l'autre côté des Alpes, ils migrèrent aussi vers l'est, dans la partie occidentale de l'Allemagne moderne et en Bohême, nommée elle-même d'après les tribus qui s'y installèrent.

    Menant une vie simple, la société boïenne était orientée vers la guerre et l’agriculture, les produits les plus prisés étaient l'or et le bétail. Le statut des Boïens était estimé non seulement par les prouesses militaires, mais aussi par la quantité de bétail possédée et la suite prise en charge. Historiquement, les Boïens s'allièrent avec les autres tribus de Gaule cisalpine et les Étrusques contre l'expansion rapide de la République romaine. Vaincus et repoussés, certains membres des la tribus rejoignirent les Helvètes dans les migrations qui déclenchèrent la Guerre des Gaules de César, et ils soutinrent plus tard Vercingétorix à la Bataille d'Alésia.

    À l'est, leurs territoires finirent pas tomber aux mains des Daces. Toutefois depuis leur situation de départ dans le jeu, en Europe centrale, les Boïens sont bien placé pour frapper au sud : soit en Italie, soit en Grèce ; à l'ouest vers la Gaule ; et à l'ouest vers les tribus daces.

    Les Boïens ressentent le besoin urgent de bouger et de conquérir, et ainsi ils bénéficient d'un bonus de moral en territoire ennemi. Fermiers accomplis, ils bénéficient aussi de plus grands revenus des bâtiments agricoles. Toutefois, leur nature belliqueuse fait qu'ils ont du mal à trouver un terrain d'entente avec les autres factions « barbares ».

    Les Boïens sont disponibles dans le CTA César en Gaule.



    Dernière modification par ALG, 06-12-2013, 17h16.

    Laisser un commentaire:


  • ALG
    a répondu
    Les Nerviens

    Les Nerviens






    « Bravoure, Sévérité, Tradition »


    Ce peuple celto-germanique, les Nerviens, était le plus féroce – et le plus braves – de toutes les tribus belges qui habitaient au nord de la Gaule, en plus d’être réputé pour le courage de ses hommes.


    Lors de la Bataille de Sabis en 57 avant J.-C., où leur attaque surprise eut presque vaincu les légions de César, ils continuèrent de se battre jusqu’à ce qu’il ne reste plus que 500 de leurs 60 000 guerriers. Cette bravoure était au cœur de leur culture, semblable à celle qui avait fait la réputation des Spartiates. Les Nerviens ont toujours rejeté tout luxe, en particulier l’alcool, estimant que cela affaiblissait le corps et l’esprit. Au lieu de cela, ils ont gardé les traditions de leurs origines celtiques et germaniques, en vénérant le culte du dieu de la guerre. Ainsi, leurs rois et chefs étaient choisis en fonction de leurs prouesses martiales et qualités en tant que meneur d’hommes avisé.

    En misant sur l’habileté et la bravoure d’un individu au cœur de la bataille, les Nerviens utilisaient rarement la cavalerie et les armes de jet, hormis les lances en guise de javelots. Ils ont préparé de nombreuses embuscades, des attaques éclaires pour rapidement encercler leurs ennemis et prouver leur courage.

    Au début de la campagne, les Nerviens entretiennent des relations cordiales avec les tribus voisines telles que les Atrébates et les Viromanduens, ainsi qu’avec l’ensemble des tribus belges qui s’étendent jusqu’en Britannie. Par conséquent, ils sont dans une excellente position pour renforcer leur enracinement en se déplaçant plus profondément en Gaule. En fait, la redoutable réputation et les compétences guerrières des Nerviens rendent leur expansion plus à l’est ou au sud hautement probable…

    Guerriers intrépides, les Nerviens bénéficient d’un bonus de moral en territoire allié, et sont également des experts de l’embuscade. Cependant, ils mènent une rude existence, résultant de revenus commerciaux et liés à l’artisanat moins élevés que les autres tribus.

    Les Nerviens sont disponibles dans le CTA César en Gaule.



    Dernière modification par ALG, 07-12-2013, 00h11.

    Laisser un commentaire:


  • Carnassier
    a répondu
    euh pour te répondre Kage, tu te gourres complétement, suffit de voir le nombre et la variété d'unité dans Europa Barbarorum pour démentir tes arguments.

    Laisser un commentaire:


  • LeFoureur
    a répondu
    Mettez des clous ... *place sa main au niveau de son oreillette*

    On me dit qu'il n'y a pas de pneu, bien vous êtes fichus messieurs.

    Laisser un commentaire:


  • Kellermann
    a répondu
    Entièrement d'accord avec toi Kagemusha. Un éléphant à atomisé 2 cohortes prétoriennes en 10 secondes. Les chars ont roulés sur un nombre semblables de légionnaires. Il est vrai qu'il y a des moyens de les contrer, mais ils doivent quand même pouvoir mourir !

    Laisser un commentaire:


  • Templar Kagemusha
    a répondu
    En même temps, ils (CA) ne vont pas inventer des unités...je veux dire entre les celtes, il y avait des concordances d'armement et de tactiques (tout droit sur les barbares d'en face ) Donc pour de nouvelles unités, ça ne doit pas être facile à dénicher. Après c'est de la déco ou bien un groupe sortit d'une caste, d'une élite sociale spécifique. Peut-être que pour les parties exotiques de l'Empire, ils auraient pu faire plus d'unités autochtones et moins hellénisées...

    Au final, ça serait jolie et sympas, avec des commentaires moins hargneux si l'ensemble était jouable...encore cet aprem un char à rasé à lui seul 500 guerriers, un éléphant et ses potes se sont fait une balade dans les piquiers 360 kill à travers carrés et hoplites en rangs serrés. Quand j'ai vu mise à jour, j'ai pensé "ils vont remédier à ce bazar. Que non ! Une jolie faction de plus, c'est toujours ça de pris mais après ? Si les parties en ligne ressemblent plus au cirque PINDER et ses éléphants et à une course de chars qu'au jeu historique encore vanté par" science et vie, Guerres et Histoire", magazine avec de très bons sujets d'histoire mais nul en critique de jeu vidéo partenaire, pas la peine d'en rajouter.

    Alors, franchement un éléphant avec un ch'tis peu plus de perte quand ils foncent droit sur des hoplites, des chevaux de chars qui ne peuvent pas raser gratis des guerriers comme des blés sans avoir un peu peur...et je rend la moitié de mes factions ??

    Laisser un commentaire:


  • Learchusfull
    a répondu
    j'aime bein cette faction, mais trop pauvre ça c'est sur.... je m'attendais à mieux.

    Et les belges, daces et galates ça sera pareil, des copié collé des arvèrnes.... ça me donne pas envie de payer le dlc de caesar...

    Laisser un commentaire:


  • Carnassier
    a répondu
    wouah génial deux skins en rab' ...
    Sérieux je comprend pas pourquoi avoir crée autant de factions qui ne sont que des copiés collés les unes sur les autres.
    niveaux unités c'est pauvre, alors il y a les mods vous me direz, mais bon,c'est un peu facile tout ça.(pas pour les moddeurs mais pour les dev)

    Laisser un commentaire:


  • Seinseur
    a répondu
    Euh, en gros deux unités en plus, et rien d'autres avec cette faction

    Laisser un commentaire:


  • Nico CA
    a répondu
    La Bactrie est à présent disponible

    Nico CA

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X