Ceci est une discussion importante.
X
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • LeFoureur
    a répondu
    Envoyé par LeFoureur Voir le message
    Pour rappel :

    - Ils sont devenus éditeurs (bye bye Paradox)
    - Secteur en tension niveau de l'emploi. (problème de recrutement (salaire trop faible, spécificité du moteur = pas d'intérêt pour les devs ou formations plus ou moins longues), turn over ...)
    - Putsch en Turquie en 2016 (autant dire qu'il y a peut-être des têtes qui ont sautés.)
    - S'ils sortent une EA, il y a de fortes chances que c'est dû au fait qu'ils avaient besoins et urgemment d'argent, on fait pas un EA au dernier moment comme ça.
    - 8 ans non ... Il a fallu un recrutement massif et surement de nouveaux locaux, niveau organisationnel pour trouver un rythme de croisière, partons plus sur 5 ans de dev "optimal"
    - La politique de Taleswords à toujours été la même, fournir un bac à sable et laisser la communauté en faire le contenu ou faire des DLC par la suite.

    Donc vu les outils de modding que j'ai pu apercevoir, pour moi le contrat semble rempli, à voir sur le durée et si la communauté sera aussi prolifique que par le passé.
    Un homme intelligent a dit ça un jour

    Et pour 5 ans de développement, c'est vrai que ce n'est pas fameux.

    J'ai peur que cette EA a eu pour effet de remplir rapidement les poches de Talesword, mais que sur le long terme, l'instabilité (propre à une EA) décourage (comme ce qu'on voit chez Paradox Interactive à cause du cycle de vie court de leurs versions) les moddeurs.

    Et sur ce type de jeu bac à sable, si tu n'as pas suffisamment de mods, tu ne vas pas attirer de nouveaux joueurs et ton jeu ne se vendra pas sur la durée (contrairement aux précédents opus).

    Laisser un commentaire:


  • Aaltar
    a répondu
    Envoyé par Benoît Voir le message
    Ce n'est pas mal mais ça donne l'impression qu'ils ont des années de retard en terme d'interface.
    Pourtant ce n'est pas le temps qui a manqué pour l'améliorer.
    C'est surtout qu'en 8 ans de développement alors qu'ils avaient Warband dans les mains, on trouve que c'est un peu léger comme "nouveau jeu".
    Y a quand même pas beaucoup d'évolution en dehors du graphisme.

    Laisser un commentaire:


  • Benoît
    a répondu
    Ce n'est pas mal mais ça donne l'impression qu'ils ont des années de retard en terme d'interface.
    Pourtant ce n'est pas le temps qui a manqué pour l'améliorer.

    Laisser un commentaire:


  • Mouchi
    a répondu
    Les nouveautés sont présentées en vidéo

    Laisser un commentaire:


  • Aaltar
    a répondu
    Pour avoir créer un royaume, j'ai vite été emmerdé.

    Déjà par l'économie difficile, j'ai chopé 2 villes et 2 chateaux. Il faut y stationner des troupes et vu que j'y mets des pas dégueu ça coute une blinde. Ma propre armée de 220 me coute cher, les 100 élites en garnisons coutent cher, les 150 élites en garnison dans chaque ville coutent cher... Je ne parviens pas à être bénéficiaire, alors je rapine un peu des factions mineures et je garde la tête hors de l'eau mais c'est un problème.

    Le problème majeur vient surtout de l'armée de 1200 que je viens de prendre sur la gueule quand elle allait assiéger une de mes cités. J'ai beau être motivé, difficile à encaisser et une fois le siège posé je ne peux pas rejoindre la ville et bénéficier des défenses et de la garnison.

    Créer son royaume me semble compliqué quand même, on ne peut pas tenir longtemps face à une faction qui affiche des volumes de troupes énormes et financièrement on peut guerre développer des grosses garnisons pour assurer la sécurité de ses possessions.

    Laisser un commentaire:


  • Teamkiller
    a répondu
    Bon après quelques semaines de pause le tps qu'il y ai quelques nouveautés j'ai refais une partie et pour le moment les derniers changements ne sautent pas aux yeux . Pas encore créer mon royaume alors peut être que la diplomatie a été ajoutée.
    Un truc bien par contre c'est l'ajout du vote pour déclarer la guerre ou demander la paix : même si notre vote n'a pas toujours assez de poids, c'est toujours interessant de pouvoir refuser la paix avec une nation dont t'es en train d'assieger une ville depuis plusieurs jours et t'aimerais bien que tes hommes ne soient pas mort devant cette ville pour rien .
    Niveau fluidité j'ai encore du lag au début des assauts d'un chateau ou ville mais ça ne dure pas, ou alors quand tu fonce dans le tas d'une grosse bataille (j'ai limité à 400 la taille des combats)
    A voir s'il y a d'autres ajouts interessants.

    Laisser un commentaire:


  • Teamkiller
    a répondu
    Sur ma dernière partie je voulais me restreindre à ne recruter que des gars de l'empire... mais pouvoir recruter des mecs bien up dans tes prisonniers aide à garder une armée non constitué de pécords et de paysans donc j'ai été faible... Par contre je n'ai jamais pris d'archer monté pour moi la cavalerie ça fonce dans le tas!!

    Laisser un commentaire:


  • DiderLord
    a répondu
    Ma partie Battanienne étant dans l’impasse tant qu'ils ne régleront pas le problème de l'attribution des domaines je la mets en pause et je relance une game plus RP avec un thème un vrai pour me guider !

    Monter et guider une armée composé uniquement d'Ulfhednar et de Wolfskin pour raser l'empire jusqu’à la dernière pierre !! La civilisation va trembler face aux hommes-bêtes, et je vais lancer la musique du 13ième guerrier en fond sonore.
    Reste à justifier que des mecs lourdement armée et surtout bien protégé comme des Berserkers acceptent de se foutre à poil et en danger pour devenir Ulfhednar, mois je ne vois la chose que comme cela :


    Un faible feu crépitait doucement tandis qu'au dehors de la grotte la tempête se déchainait. Les aspirants se seraient les un contre les autres dans l'attente du moment fatidique où leur impitoyable maître, Gorthorg Managarm, les renverraient affronter les éléments en les traitant de sous-être indigne de sa présence. Lui seul avait droit à se tenir près du feu avec les quelques instructeurs de la meute. L'un des novices osa pourtant briser le silence sacré pour poser une question. Tous s'attendaient à le voir être rué de coups, pourtant leur terrible seigneur sembla considérer sérieusement la chose avant de répondre en les fixant par dessus les flammes. Ses yeux gris acier qui faisait trembler jusqu'au roi de Sturgia semblèrent un instant moins agités et empli d'une immense sagesse.

    Comment m'est venu l'idée de la confrérie des loups ? Ha ! Bonne question mes jeunes loups, ouvrez bien vos oreilles et je casse la tête au premier qui parle pendant que je raconte. Alors tout commença peu de temps après que je me sois lancé sur les routes de l'aventure.
    Je venais de perdre mes frères de sang mais ce n'est pas important, ils étaient faibles et inutiles. J'avais rassemblé autour de moi une vingtaine de bouseux issus de la fange la plus méprisable de Sturgia et je me voyais déjà me mettre au service d'un seigneur de guerre lorsque nous croisâmes une armée en marche pour piller l'empire.
    Le seigneur qui la menait, Olek quelque chose, me prit de haut et rigola à la vue de ma piètre troupe. Bien plus tard je lui fit ravaler son rire, ho que oui ! Mais c'est une autre histoire.
    Donc l'armée défila devant nous, archers, cavaliers, piquiers aux armes plus ou moins bien entretenues, et en bout de colonne l'élite de l'élite, les Berserkers ! Sauf que les guerriers fauves de légendes n'étaient plus que des sortes de Vlandiens ou de Cataphractes. Couvert des pieds à la tête de maille et de plate, de cuir et d'acier. On aurait dit des femmes en ceinture de chasteté. Et le plus risible c'est qu'une bonne part d’entre eux faisaient porter leur arme par des serviteurs ou des mulets.

    A cette instant je compris que l'empire était en train de nous vaincre plus surement que s'il nous avait écrasé sur les champs de batailles. Nous étions en train de nous civiliser ! De nous affaiblir ! Bientôt nos nobles allaient porter des soieries et s'affronter en duel courtois dans des carrés de terre boueux.
    Le soir même je partis méditer loin du camps pour trouver la paix de l'âme et c'est la que me trouva le grand loup noir. Je sus instinctivement que c'était le grand Fenrir qui portait sur moi un regard à la fois triste et méprisants, un regard adressait à tout notre peuple. Alors je fondis en larme.
    Ce fut la première et dernière fois, car je savais ce j'avais à faire.

    Une fois rentré au camps je tuais mon cheval, le dernier animal à m'avoir jamais porté, avant d'ordonner à mes hommes de le manger crus. Désormais c'est ainsi qu'ils prendraient leur repas, à l'avenir s'ils voulaient manger chaud ils n'auraient plus qu'a chasser et boire le sang des bêtes. Je leur ordonnais aussi d’abandonner leurs vêtements et de faire face au froid du nord en homme. Désormais et jusqu’à nouvel ordre ils ne porteraient qu'un pagne de peau et une pelisse de serf. L'un d'entre eux me fit remarquer qu'ils n’avaient pas cela dans les bagages de notre troupe. Effectivement nous ne disposions pas de cela, je lui désignais donc les bois éclairés par l'aube naissance.Avant de partir en quête de nos premières peaux je fis aussi bruler tout ce qui était superflues, y comprit notre mule.
    La première loi des ulfhednars serait "si tu ne peux le porter toit même, cela ne t'est pas nécessaire."
    Deux semaines plus tard la moitié de mes gueux étaient mort, de faim, de froid ou pour m'avoir défié. Mais les autres étaient enfin des hommes, insensible au froid et à la douleur. Je leur fis alors abattre une foret, jusqu’à ce que leur hache soit une extension de leur corps. Encore quelques escarmouches et ils étaient des guerriers. Je pus enfin commencer à en faire des bêtes.


    Le seigneur de la meute fit silence et tous retinrent leur souffle dans l'attente de la suite, même les vétérans couverts de cicatrices.

    Il nous fallait un rite initiatique pour marquer l'entré dans la loge des nouveaux guerriers fauves. Je décidais qu'il serait double. Tuer un loup et un ours à mains nues. Pourquoi le loup en plus de l'ours ? Parce que le loup il faut déjà l'attraper, le battre à la course ou le suivre dans son terrier. Et puis le loup est rarement seul héhé.
    Les pertes furent malheureusement trop importante les premières années lors de cette épreuve. Les aspirants ulfhednars furent donc autoriser à emporter un poignard et une hachette. Mais quiconque convoite le rang de Managarm doit réussir l'épreuve à main nue !
    C'est un bon compromis, après tout une loge de guerrier doit avoir un peu de... comment dire de chaire à corbeaux ! Mieux vaut que ceux qui sont réaliste sur leurs capacités meurent sur le champs de bataille en nous faisans honneur que sous les crocs des bêtes. Une fois cette dernière épreuve passée vous pourrez vous vêtir de la peau du loup ou de l'ours, au choix.
    Pour ce qui est des règles de la loge elles ne sont pas nombreuses et vous avez le temps d'apprendre à les connaitre. Et nous n'en avons aucune qui concerne la fuite avant que vous posiez la question. Ceux qui survivrons aux épreuves n’aurons de toute façon plus jamais peur de la mort et les lâches se révéleront bien avant cela.
    Bon au fil du temps j'ai aussi du faire quelques concessions sur certain points. Les arcs notamment sont autorisés, même si notre vocation reste le combat rapproché et les armes de jets maniées pas un bras fort. Le replis, s'il est ordonné par un supérieur, est chose normale. Les loups n'hésitent pas à reculer et harceler, pour mieux abattre leur cible.Les mules aussi, c'est bien pratique pour les provisions quand on ne peut pas chasser. Et ça se mange, aussi.
    Mais pour ce qui est des armures vous avez compris qu’en ce qui nous concerne elles n’existent pas. Elles ramollissent la chair et affaiblissent le cœur. Votre peau sera d'acier, vos os de granit et votre sang du feu liquide si vous en êtes convaincus !


    Il se redressa et exhiba une cicatrice au niveau des côtes. Tous connaissaient l'histoire. Un chevalier Vlandiens lancé au grand galop l'avait frappé de plein fouet de sa lance, d'un coup qui aurait percé une armure lamellaire impériale. L'arme tordue et brisée comme si elle avait frappé une enclume, ainsi que le heaume du chevalier, faisait désormais parti des reliques de la loge que l'on montrait aux novices pour leur inspirer le respect.

    N'oublier jamais, la douleur n'est qu'une vision de l'esprit ! Votre esprit et votre chair seront plus fort que le métal et même la mort si vous les domptez et passez les épreuves.



    La lueur malsaine habituel, presque folle, était revenu dans le regard du maître qui se leva avant de remonter sur sa tête la peaux d'ours noir qui lui servait de heaume. L'instant magique était passé.

    Vous avez bien réussi à gagner du temps avec vos questions, mais la tempête durera encore quelques heures et vous n’échapperez pas à sa morsure bande de chiens. Formez les rangs et reprenez vos sac de galets. Trente kilomètres de course et une baignade dans la mer du nord pour se délasser nous attende. Vous allez voir, bientôt vous comprendrez l’intérêt d'avoir le sang en fusion !




    Réflexion de Gorthorg sur le champs de bataille : Être un loup c'est autant spirituel que terrestre et dans cette optique prendre le temps de remercier la proie qui a donné sa vie pour nous permettre de nous rassasier de sang frais doit être un geste naturel. Par contre je n’aie pas encore statué sur la place de la chair humaine dans le code de vie des Ulfhednars...
    Dernière modification par DiderLord, 21-05-2020, 10h07.

    Laisser un commentaire:


  • DiderLord
    a répondu
    On ne peut pas remettre en vote ses châteaux/possession une fois rois
    Et j'ai même eu un autre problème, une compagnie de mercenaire devenu mes vassaux m'a abandonné soudainement en me rendant la ville et les deux châteaux que je leur avais donné pour les fidéliser. Et une seconde avec un seul châteaux à fait de même.
    Bon au moins ils se sont pas barré avec mais du coup j'ai maintenant 3 villes et 6 châteaux sous mon contrôle directe ce qui rend le jeux injouable comme l'avait dit Bushido, et aucun moyen de les donner à d'autres vassaux à moins de les perdre volontairement à la guerre pour les reconquérir et les redistribuer !

    les vassaux classique se barrent aussi ou c'est spécifique aux compagnies de mercenaires ? En tout cas la ma partie devient ingérable depuis que je suis en phase d'expansion et sa gâche un peu le plaisir d'avoir son Kingdom à soi alors même que tout roulait bien...
    Dernière modification par DiderLord, 18-05-2020, 21h39.

    Laisser un commentaire:


  • Teamkiller
    a répondu
    Et si tu decide de remettre au vote un chateau / une ville qui appartient déjà à quelqu'un? On peut le faire en étant un simple vassal (coute de l'influence et baisse de la relation avec le vassal qui avait le fief) donc on doit pouvoir le faire en étant un roi.
    Reste bien sur à esperer que ton nouveau vassal fasse partie des 3 choix possibles pour la réattribution de ce fief.

    Laisser un commentaire:


  • DiderLord
    a répondu
    l'option est grisé donc ça doit dépendre d'un talent... ce qui est un peu limitant quand même dans la gestion d'un royaume. J'ai trop de châteaux !!

    Laisser un commentaire:


  • Foeurdr
    a répondu
    Envoyé par DiderLord Voir le message
    Petite question même si je crains de déjà connaitre la réponse.
    Lorsque j'embauche un nouveau clan comme vassaux, il n'est pas possible de leur donner l’un de mes châteaux ? il faut en capturer un nouveau pour eux ?
    Je pense que tu peux négocier en allant parler au chef du clan, tu pourra lui offrir un château en cadeau ou lui demander une somme d'argent en contrepartie.
    Si tu ne peux pas c'est que cette capacité dépends peut être d'un talent (charme ou commerce). En tout cas le jeu permet de le faire d'une façon ou d'une autre.

    Laisser un commentaire:


  • DiderLord
    a répondu
    Petite question même si je crains de déjà connaitre la réponse.
    Lorsque j'embauche un nouveau clan comme vassaux, il n'est pas possible de leur donner l’un de mes châteaux ? il faut en capturer un nouveau pour eux ?

    Laisser un commentaire:


  • DiderLord
    a répondu
    Effectivement c'est compliqué de recruter des vassaux et si j'ai bien comprit les compagnons ne peuvent posséder un châteaux qu'en payant 200 points d’influence. et déclarer une guerre coute 250, je dis déclarer mais en fait c'est juste attaquer une caravane pour déclencher le conflit car le bouton officiel est grisé. Je pense effectivement qu'en l'état créer son royaume n'est pas pratique, mais le plaisir de se faire appeler sire par les pécores !

    Y'a encore de la finition pour polir se Bannerlord mais quand on aime on en compte pas.

    Laisser un commentaire:


  • Teamkiller
    a répondu
    Perso j'en suis à ma 3e partie et je n'ai toujours pas charché a créer mon propre royaume. Vu les retours que j'ai eu je suis pas pressé j'attend que tout soit amélioré (diplomatie, recrutement de vassaux, pas de déclaration de guerre a répétition...).
    C'est dommage car sur Mount and Blade 1 (et les mods) le fait de créer son royaume donnait l'impression d'avoir un nouveau jeux encore plus interessant.
    Espérons qu'ils ne mettront pas un an à finaliser cette partie du jeu.

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X