X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #16
    bonjour, même si ce topic ne me semble plus d'actualité je vais me permettre d'ajouter mes conseils pour cette campagne des romains d'occident

    J'ai actuellement pour objectif de réussir cette campagne en légendaire ( et sans mods ! ) je sais je suis sado mais j'aime ça sur Attila ( même si je risque de le lâcher à la sortie de " three kingdom of china " )


    Tout d'abord je suis en quasiment total désaccord avec tout ce que l'on peut lire sur les différentes forums(anglais y comprit ) sur la campagne des romains d'occident, notamment :

    - il ne faut en aucun cas abandonner la Grande-Bretagne, c'est même la province qu'il faut le plus sécuriser dès le début en y plaçant 2 légions et une flotte à camulodunon( la flotte pas les légions) et par la suite la conquérir en entière ( ou raser les 3 tribus celtiques mais autant les prendre pour avoir + de revenues , et surtout pas d'état fantoche très mauvais bail x)

    - ensuite il faut défendre au MAXIMUM toutes les zones frontalières, même si vous allez fort probablement perdre du terrain en Pannonie mais il vaut mieux essayé de retarder son échéance, ne perdre aucune ville ou très peu diminue la rapidité avec la quelles les immigrants arrivent et viennent perturber l'ordre public | edit : en faite j'en suis pas sur je sais pas trop comment fonctionne l'immagration ( tout sous entendu politique exclue )

    - pour l'Afrique il y a possibilités d'établir des traités durables avec les Gétules, Garamantes et Maures( un peut moins pour ces derniers ) selon les traits de leurs dirigeants, plus tard dans la partie vous pourrez les anéantir et prendre leurs provinces

    - stabiliser quelques provinces en priorités notamment les + internes ( insulae occidentalis et grande Grèce ) pour pouvoir un maximum de légions aux frontières



    Voilà les conseils qui me semblent primordiaux
    Si cela en intéresse certains je peux détailler mon aventure ici au fur et à mesure de sa progression, même si il est possible que je recommence plusieurs fois avant de potentiellement réussir


    D'ailleurs si il y a des professionnels de cette franchise et de cet opus j'aimerai savoir si, à votre connaissance un joueur a déjà réussi cette campagne en légendaire

    J'ai actuellement déjà une campagne avec cette faction en difficile au tour 100 que je considère comme gagné, j'ai stabilisé l'empire intérieurement et aux frontières( il reste presque plus de tribus germaniques) donc je n'ai plus d’intérêt à la finir, à vraie dire je n'ai jamais finis un campagne sur ce jeu même si j'en ai une dizaine que je pourrais finir, d'ailleurs il faudra que je les finisses quand même ( sassanides en légendaires, romains d'occident en très difficiles, vandales en très difficile et légendaire, etc ... )

    P.S. : c'est mon premier message sur ce forum ( est il actif ? )
    Dernière modification par invictus-armis, 19-03-2019, 04h04.

    Commentaire


    • #17
      Salut Invictus, oui il est actif si sa intéresse quelqu'un

      Perso pour Attila, je préfère me débarrasser des romains que de jouer avec eux.
      Je suis un fervent joueurs du mode en très difficile en partant du principe que les TW sont mal tailler pour du iron man. Haha je ne suis pas maso ( le sadisme c'est infliger de la souffrance, donc tu es un M et non un S ).

      Commentaire


      • #18
        Salut Invictus !

        C'est toujours intéressant de voir des stratégies vastement différentes.
        Tu as du le voir mais je suis plutôt en faveur d'abandonner les îles britanniques, deux armées et une flotte c'est une force militaire considérable pour un territoire somme toute assez pauvre, l'empire romain commence tellement grand que la corruption réduit considérablement le revenu de toute conquête potentielle en début de partie.
        Sans à avoir à raser les tribus celtique, les rebellions romaines en Angleterre les empêcheront d'avancer et les rebelles étant assez passif ils ne seront pas une grande menace pour le joueur.
        Résultat, à mon gout la perte de ces territoires vaut largement la possibilité de déployer des légions sur des front plus importants comme la Gaule ou l'Illyrie.
        Après comme je n'ai pas vraiment essayer de garder les îles britanniques dans mes parties, je ne me suis pas rendu compte à quel point il s'agissait d'une conquête stratégique.

        Effectivement avec l'empire Romain il faut défendre toutes ses provinces, au début de la partie la garnison seule ou avec un général avec deux-trois unités peut tenir les villes face aux première armées barbares.
        Pour la mécanique d'immigration il me semble qu'à chaque fois qu'une ville est pillée ou rasée sa population perdue est envoyée dans les provinces limitrophes ce qui donne la valeur d'immigration. Évidemment les Huns sont particulièrement doué à ce jeu pour en créer.


        Je n'ai pas essayé la campagne en légendaire, les boost absurdes que reçoit l'IA m'énervent plus qu'autre chose.

        Commentaire


        • #19
          bonjour Foeudr

          en effet comme tu l'as dit dans un post précédent le malus de corruption suivant une conquête est vraiment pénalisant, par contre le but de la conquête/pacification n'est pas tellement d'augmenter ses revenues mais de sécuriser toute une partie de la carte, de plus une bonne flotte stationné à camulodunon permet de se prémunir de quasiment toute attaque des barbares sur la Grande Bretagne, ils peuvent quand même débarquer au nord de l'île (là vous laisserai alors une petite armé pour défendre les villes que vous n'avez pas rasé) sans que la flotte puisse les en empêché , mais cela permettra de totalement défendre la cote nord de la Gaule et donc les barbares viendront se fracasser contre les murs de vos villes en Belgique et maxima sequanorum ( au début vous tiendrez sans difficultés )
          lorsque les unités barbares s'amélioreront là ce sera autre chose, et une fois que elle le sont je préconise d'avoir un bon nombre de tirailleurs, une unité de tirailleurs placé sur les murs des petites colonies fait facilement 100 morts même en tirant sur des bataillons ennemis de face( je joue les bataillons en taille grande donc 120 soldats) d'autant qu'ils s’amélioreront avec vos recherches militaires et pourront servir un peu en mêlée ( mais là ce que je dis est peut-être trop obvious ) il y a les arbalétriers aussi mais j'en ai jamais été fan


          hélas cette semaine je n'ai pas eu le temps de jouer donc j'ai pas continué ma campagne en légendaire qui est toujours au deuxième tour seulement ( un tour avec l'occident peu prendre facilement 1h avec les attaques barbares durant les tours des IA + le temps de réflexion lors de notre tour )

          Et j'aurais surtout besoins d'une réponse à une question svp ! la question est la suivante :

          - Lors de ma précédente tentative avec l'occident il m'est arrivé quelque chose de vraiment très étonnant lors de 2 défenses de villes côtières dans le même tour alors que j'étais attaqué par la mer par des armées barbares, pas des flottes, j'avais dans ces 2 villes une armée + une flotte stationné et bien dans la ville pas en dehors or, lors de la bataille en temps réel mon armée n'était pas dans la ville au début de la bataille mais est arrivé en renfort de l'extérieur comme n'importe quel armée de renfort stationné en dehors de la ville et à moins que je sois idiot qu'importe que l'on ai une flotte + une armée en stationnement ( en + des garnisons fixes de la villes et du port ) l'armée est censé être dans la ville des le début , j'ai d' abord pensé à une bug mais cela c'est ensuite reproduit avec une autre ville et des armées/flottes différentes ! j'aimerai donc savoir si l'un de vous en connais la raison
          De plus je dois préciser quelques informations complémentaires qui sont peut-être en lien avec cette étrange fait : - le bâtiment principale de la citée était endommagé et nécessitait donc d'être réparé
          - l'armée était en marche forcée
          Et à cause de ça j'ai eu beaucoup + de perte lors des 2 défenses qu'en temps normal

          Commentaire


          • #20
            Bonjour à tous, même si cela est mon premier message sur le forum je vais essayer d'apporter mon petit grain de sel sur la campagne qui est pour moi la plus dure de tous les TW.
            Tout d'abord, j'avais déjà réussi cette campagne en très difficile avant l'arrivée des huns blanc en DLC gratuit. J'ai décidé il y a peu de me relancer un défi. La réussir en Légendaire. Je suis actuellement en 420, Attila arrive...

            Bon, d'abord il faut comprendre dans quoi vous vous lancer. Prendre l'empire de l'ouest qui est vraiment fébrile et un colosse aux pieds d'argile est très compliqué mais pas impossible. Soyez prêt à passer des tours entiers à réfléchir ou attirer l'ennemi ou pas, quel bâtiment faire etc... Aucune certitude n'est bonne et vraie dans cette campagne, c'est ce qui fait son charme.
            Bref, par ou commencer ? Les points positifs d'abord !
            Vous avez un vrai allié a l'Est contrairement au début du jeu (post dlc hun blanc). Celui-ci vous sera très utile aussi bien économiquement que militairement (commerce + demande de dons + coordination d'armées). Secondement, vos unités sont faites pour le combat défensif et chaque amélioration d'unité vous donne une bonne longueur d'avance sur l"IA. Troisièmement, vous avez un large territoire et des frontières plutôt tranquilles (Espagne,les îles méditerranéennes, l'italie centre et sud, sud de la gaule). Quatrièmement vous avez quelque chose que l'IA n'a pas, un cerveau et la planification. Faites le tourner à plein régime durant cette campagne vous en aurez besoin ! Et cinquièmement, vos villages en grande majorité sont faits de sortes que vous pouvez tenir une armée complète de barbares avec juste la garnison !

            Bien maintenant que les points positifs sont vu, passons au négatif... Et la y'a de quoi dire.
            Vous êtes vaste,trop vaste, trop à construire, à sécuriser...Ma stratégie est donc simple, sauver ce qui est sauvable, délaisser des régions pour en développer d'autres. J'ai donc décidé d'abandonner l’Angleterre.
            Ce pays est déjà trop vulnérable, de plus la fertilité ne fera que baisser rendant l'ordre public difficile à tenir et les peuples anglais ne seront pas réellement une menace une fois qu'ils auront sécurisé leur morceau.
            L'illyrie j'ai décidé de ne jamais la développer. ATTENTION, je faisais toutes les batailles pour garder ces provinces dans mon giron le plus longtemps possible et infliger de lourdes pertes ( Les Saxons ont disparu grâce à ça). De plus, qui dit territoire vaste dit que vos armées sont un peu partout. Faites attention à ne pas les oublier (Rip mon Stilicon oublié au milieu de l'Allemagne...)
            Ensuite, l'ordre public. En légendaire c'est directement un -8. Quoi que vous fassiez très peu de provinces seront réellement civilisées et calmes. Privilégiez l'Italie, les Iles et l'Afrique. Ces provinces sont loin des Huns et vous pourrez développer une forte économie la bas. L'immigration sera un énorme problème (je suis déjà a -10 à cause de ça), a mes souvenirs il faut attendre que ça passe...
            Les rébellions seront facilement matables mais cela sera redondants et long... Faites attention à ne pas avoir de guerres civiles juste.
            Votre empereur est inutile et mauvais. J'ai préféré le mettre en gouverneur mais cela a été une erreur pour la puissance de ma faction.Je suis donc déjà à 6 adoptions de mes meilleurs généraux.
            Bref, vous ne vous ennuyez pas entre les constructions, les problèmes d'ordre public, de nourriture, d'argent, de présence militaire et les batailles.

            Ma philosophie de campagne a été la suivante, vos ennemis du début seront chacun une petite épine comparé aux hordes d'Attila. Je me suis mis en tête d'exterminer ce qui était exterminable (c'est horrible dis comme ça). Mes premières victimes ont été les Quades, ensuite les hordes de passages sur mon territoire puis les Alamans. J'ai directement développé mes iles et l'Italie tout en rasant les bâtiments en Angleterre et en Illyrie. Ensuite, j'ai négocié des accords avec les peuples Africains et quelques peuples germains comme les Francs. vous devez vraiment avoir une stratégie globale et surtout un coup d'avance sur l'IA. Vous serez submergé, l'important est de rendre toujours plus fort les coups reçus. Les Garamantes en ont subie les frais... Les traités seront dans la plupart des cas trahies. Ne comptez sur aucune IA, comptez que sur vous. Renforcez vous, matez les révoltes et surtout préparez vous à l'hiver d'Attila qui sera froid et sanglant. Votre fertilité ne cessera de baisser, comptez sur les ports et les enclos de bétails pour avoir chaque province en positif.

            Pour l'ordre public, j'avais désigné des provinces plus ou moins spécialisées dans des tâches comme le militaire/ tenue de frontière, l'agriculture et l'économie pure. L'Espagne est mon économie pure. L'italie mon producteur de troupes et le reste mon grain de blé. Cela m'a permis de gérer l'ordre public même si les rébellions restent nombreuses...
            Ensuite, deux choix s'offrent à vous. Se christianiser ou au contraire rester dans le paganisme. J'ai décidé de m’évangéliser malgré le coût financier. Cela m'a permit d'être a environ 80% de christianisme dans la totalité de mon empire ( en ayant perdu l’Angleterre et l'illyrie ainsi que l’Autriche/suisse). Cela ne m'empêche pas d'être à -5 d'ordre public à de multiples endroits à cause de l'immigration. De toutes manières vous devrez faire avec.

            Prévoyez une stratégie de repli face aux huns au cas ou ça tourne mal. Après, comptez que sur votre intelligence et vos capacités de commandement pour espérer survivre le plus possible !

            C'était mon petit grain de sel, j'espère qu'il pourra en aider certains.





            Commentaire

            Chargement...
            X