Ceci est une discussion importante.
X
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Présentation de Victoria 2


    Présentation
    Victoria 2 est le dernier né de Paradox interactive, c'est un wargame englobant le monde entier sur un siècle d'histoire (1836/1936) où la Royal Navy fait flotter l'Union Jack sur les cinq océans du globe. Le jeu est naturellement jouable en solo ou en multijoueur, jusqu'à 32 joueurs.

    Introduction :
    Nous disions donc, le jeu commence le premier janvier 1836 et finit cent ans plus tard, à la veille de la Seconde Guerre mondiale. Et si on ne choisit pas la date de départ, on choisit son camp ! Pendant cette période vous êtes libre de jouer n'importe quel pays parmi les 200 proposés, allant de la grande puissance européenne à la nation barbare de quatrième zone. Le multijoueur reprend exactement la campagne solo, chaque joueur gérant le pays de son choix face à des adversaires humains.

    Technologies et inventions :
    Évidemment, cette période est riche en changements, la révolution industrielle va métamorphoser le visage du monde et les nouvelles inventions vont se succéder à une telle vitesse que le "progrès" devient pratiquement une religion.
    Chemin de fer, télégraphe, mitrailleuses, machines-outils, avions, moteur à explosion, automobile, chars d'assauts, cuirassés pré- et post-dreadnought, etc.
    Autant d'inventions qui apparaissent tôt ou tard dans le jeu suite aux nouvelles technologies que vos chercheurs développent selon vos ordres. Néanmoins les développeurs ont mis des dates butoirs pour empêcher les joueurs de trop se concentrer dans un seul domaine, évitant ainsi qu'ils aient une avance technologique anormale sur leur temps. Donc, je disais, la plupart des technologies débloquent des inventions que vous avez une petite chance de découvrir chaque mois. Ainsi les effets des découvertes sont plus étalées dans le temps. Mais au final vos savants accumulent les inventions au fil des années, révolutionnant constamment la vie quotidienne de vos citoyens, l'équilibre de puissances mondiales et évidemment la manière de faire la guerre.

    Militaire :
    Alors qu'au début du jeu Trafalgar et Austerlitz ne sont pas si loin, à la fin c'est le début de la stratégie du Blizkrieg et l'inefficacité de la bataille du Jutland qui sont à l'honneur.
    On passe des troupes sagement alignées en rang d'oignon de l'épopée napoléonienne à des soldats terrés dans des tranchés pour se protéger des obus explosifs ou au gaz, tandis que les avions de combat survolent le champ de bataille moderne.
    Des troupes équipées en 1850 sont complètement dépassées vingt ans plus tard si on prend pas garde de les équiper de matériel neuf, mais les écarts les plus flagrants sont sur mer. Les vénérables navires de ligne percés de sabords ne peuvent rien contre les canons monstrueux des cuirassés modernes protégés par un épais blindage d'acier construits à la fin du jeu.
    Il convient donc d'avoir à la fois une armée nombreuse et moderne, il faut donc négocier la paix lorsque vos troupes sont dépassées, et jouer plus agressif lorsque vous avez gagné un avantage tactique grâce aux prouesses de vos chercheurs.

    Politique intérieure :
    Mais en dehors de ces considérations bassement matérialistes et barbares, la politique intérieure joue un grand rôle dans cette période. Les vénérables monarchies absolues sont de vieux colosses au pied d'argile, minés par l'apparition des idéaux républicains que la grande armée a propagés à travers l'Europe juste avant le début du jeu. Dans certains pays, des élans nationalistes surgissent, les peuples veulent des États-nations ! Sans parler de la montée du communisme suite à la publication des écrits de Karl Marx. Enfin, à la fin du jeu, le spectre du fascisme surgit, et les milices para-militaires d'extrême droite voudraient bien prendre le pouvoir par la force.
    Si vous avez de la chance, les ouvriers de telle ou telle province auront des revendications pacifiques, mais si le peuple se sent pas assez écouté, des hordes d'ouvriers et de paysans prendront les armes pour gagner leur indépendance ou renverser le pouvoir.

    Population :
    Mais votre pays pourrait bien être épargné par tous ces troubles, pour peu que vous preniez soin de vos loyaux sujet (ou citoyens, ou membres du parti selon votre système politique du moment). Si les impôts sont bas, les salaires élevés, que vos petits vieux ont des retraites à 60 ans, bref, si tout va bien. C'est donc à vous, monarque éclairé ou despote humanitaire, de œuvrer pour le bien de votre population afin qu'elle accepte sans rechigner de fournir un lot conséquent de réservistes pour la guerre et de travailleurs pour vos usines.
    D'ailleurs à propos d'usines, j'oubliais, votre pays est divisé en trois catégories de population : la plèbe, la classe moyenne et les riches.
    Ces trois classes ont des envies différentes et des impôts séparés, mais pire, leurs intérêts sont souvent divergents. Il faut donc ménager la chèvre et le chou pour finalement avoir un pays qui avance droit sur ses rails.
    Évidemment, là encore, votre système politique change l'angle de vue du problème. Les riches capitalistes et aristocrates ne servent strictement à rien dans un paradis socialiste, vous pouvez donc vous passer de leur avis. Néanmoins si vous êtes dans une démocratie libérale, et que vous faites l'erreur de contrarier ces mêmes personnes (par exemple en mettant en place des réformes sociales un peu trop contraignantes), les riches investisseurs fermeront toutes vos usines pour les délocaliser dans un pays où ils peuvent exploiter le prolétaire avec la bénédiction du gouvernement. Faisant augmenter le chômage et baisser votre score industriel.

    Diplomatie :
    Le score industriel ? C'est quoi ?
    Ah oui, pour vous classer parmi les différents pays du monde, trois facteurs rentrent en compte : votre puissance industrielle (dont le fameux score est une évaluation) votre puissance militaire (en gros, la taille de votre marine et de vos armées) et le prestige.
    Ce dernier paramètre représente votre influence sur le monde en général, on augmente ce score avec des victoires militaires, en réalisant des travaux internes au pays ou grâce à certains événements aléatoires. Évidemment, ces différents éléments peuvent se retourner contre vous et vous faire perdre des points.
    Au final le classement de prestige sert à être servi en priorité sur le marché mondial, il est donc important d'être pas mal classé pour avoir accès aux différentes ressources dont votre pays manque, et à un prix abordable.
    De plus, la somme de ces trois facteurs (prestige, score militaire et score industriel pour ceux qui ne suivent pas) classe votre pays par rapport aux autres. De ce classement dépend une bonne partie de votre manière de gérer la diplomatie. Une puissance secondaire cherchera la protection d'un puissant voisin, inversement un pays puissant aura le choix entre se lier avec ses faibles voisins par des alliances, ou bien de les envahir définitivement. Toutefois chaque action répréhensible que vous commentez fera grimper votre score d'infamie, et une fois passé un certain score, les grands de ce monde se ligueront contre votre État-voyou. Il convient donc de jongler habilement entre invasions militaires et temps de paix entrecoupés de paroles mielleuses.
    De plus certains pays, la Prusse en particulier pour ne pas la citer, ont des objectifs visant à rassembler un même peuple sous un même drapeau (celui de l'Allemagne en l'occurrence). Il convient donc de remplir les objectifs nécessaires à cette unification sans se mettre à dos tous les États voisins.
    Enfin, une fois que votre pays rentre de force dans le G8, il devient une grande puissance, de nombreux avantages sont alors disponibles, en particulier la possibilité d'avoir des états sous sphère d'influence. Sortes d'alliés à moitié vassaux avec lesquels on crée un marché commun, bref plus on en a, mieux c'est.

    Colonisation :
    Eh oui, on ne peut pas parler de cette période sans évoquer la colonisation.
    Pour augmenter l'importance de votre pays à moindre frais et sans que vos voisins directs en subissent les conséquences, la colonisation de l'Afrique est un moyen idéal. Si vous êtes plus rapides que vos adversaires, vous pouvez vous placer à des points judicieux en début de partie pour pouvoir vous tailler la part du lion dans le dernier continent encore "sauvage" en fin de partie. De plus si tous les autres colonies et comptoirs sont déjà occupés dans le monde, leur propriété peut être contestée. Le contrôle de certaines positions clés à la surface du Globe sont la cause d'affrontements sanglants entre les grandes nations; et si on veut garder ses possessions, il convient d'avoir une flotte à la mesure de ses ambitions.
    Évidemment, cette partie du jeu pourrait être sujet à une certaine polémique, Mais comme dans les autres jeux Paradox, les développeurs ont géré cet élément délicat de notre histoire avec suffisamment de distance pour qu'on puisse envahir l'Afrique sans gâcher notre plaisir.


    Bilan :
    Finalement, après plusieurs heures de jeu, il sera temps de faire le point sur votre gestion. Un siècle s'est écoulé, entre temps votre glorieux pays sera peut-être devenu une puissance de seconde zone ? Votre pays de "barbares" se sera-t-il vite mit au goût du jour pour devenir une puissance industrielle et civilisée ? Serez-vous le roi des mers, avec des comptoirs et des colonies sur les cinq continents ? Les révolutions auront-elles ruiné votre pays et divisé ses citoyens ? Ou bien votre armée de terre aura-t-elle agrandit votre empire dans le sang de vos voisins ?
    Autant de possibilités qui dépendent de votre manière de jouer...

    Quelques images :

    La multitude d'États germaniques doit être rassemblée pour devenir une nation forte. La Prusse et l'Autriche sont en rivalité pour être à la tête de cette confédération.

    En fin de partie, les cuirassés dreadnoughts sont les rois des mers.


    Configuration minimum requise:
    - Windows XP/Vista/7.0
    - Intel® Pentium® IV 2.4 GHz ou AMD 3500+
    - 2GB de RAM
    - 2 GB de dispo sur le disque dur
    - NVIDIA® GeForce 8800 ou ATI Radeon® X1900

    Sur Mac:
    - OS X 10.5.8 ou +
    - Processeur Intel
    - 512 MB de RAM vidéo
    - GeForce Quadro FX 4500, ou mieux, RadeonHD 2600/4670/4850/4870
    (carte GMA, ATI X1600/X1900 ou GeForce 7300/7600 non supportées)
    - 2 GB de RAM (le jeu peut être lent mais jouable avec 1GB de RAM)
    - 1.1 GB d'espace disque


    Liens utiles:
    - Forum Victoria de Mundus Bellicus
    - Site officiel
    - Forum officiel
    - Traduction française (mot de passe à entrer : HMB0hiZKUQw1DUrsQPajY1UydptrAr0kGJELSBuFmZY)

    Une présentation du jeu en vidéo, par UnEuro :


    Dernière modification par Zaariel, 26 June 2013, 22h52.

  • #2
    Dispo sur Mac, chez Deliver2Mac pour une version virtuelle :
    • OS X 10.5.8 ou +
    • Processeur Intel
    • 512 MB de RAM vidéo
    • GeForce Quadro FX 4500, ou mieux, RadeonHD 2600/4670/4850/4870 (carte GMA, ATI X1600/X1900 ou GeForce 7300/7600 non supportées)
    • 2 GB de RAM (le jeu peut être lent mais jouable avec 1GB de RAM)
    • 1.1 GB d'espace disque

    Commentaire


    • #3
      J'ai une question, ( je l'acheterais dans 2 ans avec toutes ses extensions : pas con : ), il est facile de passer en République avec la France? : gros républicain :

      Commentaire


      • #4
        Changer de gouvernement est relativement facile oui, il faut juste être patient et laisser les révolutionnaires prendre le pays sans les massacrer avec l'armée!

        Et merki Taneda pour les infos Mac!

        Commentaire


        • #5
          Changer de gouvernement est relativement facile oui, il faut juste être patient et laisser les révolutionnaires prendre le pays sans les massacrer avec l'armée!
          Généralement, chez moi, ils disparaissent avec le temps. (Genre, ils apparaissent en masse dans tous le pays et, quelque jours plus tard, ils disparaissent tous seul.)

          Commentaire


          • #6
            Bonsoir les amis,

            Dites existe-t-il par hasard une traduction en français du jeu ? Ca fait un petit moment que je lorgne sur Victoria 2 mais vu son apparente complexité et mon niveau d'anglais je préfèrerais le trouver dans la langue de Molière.

            Commentaire


            • #7
              Oui il y a une traduction française réalisée par la communauté et qui est de bonne qualité.
              Mais sinon, tu peux toujours faire les didacticiels en français et jouer au jeu ensuite en anglais.

              Pourquoi ?
              - et bien comme dans Europa Universalis, les textes français ne rentre pas dans les "cases" par moment >_<, ou sont incomplets.

              La version amatrice de la traduction a justement ce problème avec la longueur des textes si je me souviens.

              Commentaire


              • #8
                Ok merci à toi

                Il y a une très bonne traduction d'EUIII que j'utilise et il n'y a pas de problèmes de longueur de texte par contre. Et pour Victoria 2, je viens d'en trouver une sur le forum de strategium alliance. Par contre je n'avais pas vu le prix du jeu (35 €), je vais peut être attendre une promo...

                Commentaire


                • #9
                  Surtout, d'après les gens qui ont le jeu, le système économique est tellement bon, que le joueur s'emmerde en regardant l'optimisation se faisait toute seule. Donc, moi, je vais attendre une eventuelle expansion qui permette d'intervenir plus.

                  Commentaire


                  • #10
                    bah Vic2 je l'ai acheté 10€ pendant les promos Steam.

                    Pareil le pack NTW + ETW + toutes les extensions à 25€ (je n'achète jamais les jeux à leur sortie, généralement j'attend 1 ou 2 ans voire les promotions exceptionnelles )

                    Commentaire


                    • #11
                      Bon...finalement j'ai craqué et je l'ai pris lol !

                      Ermanamer, concernant la traduction française, celle que j'ai trouvé ne semble pas fonctionner (les évènements sont vides). Est-ce que tu parles de la traduction disponible sur Strategium alliance ou est-ce qu'il s'agit d'une autre traduction ? Est-ce que tu l'utilises ?

                      Commentaire


                      • #12
                        Salut !
                        Et bien en faîte je me suis servi de la traduction uniquement pour le didacticiel, et sinon je laisse le jeu dans la langue de Shakespeare
                        Par contre je ne me souviens plus où je l'avais prise, il me semble que c'était sur le forum de paradox dans la section de Victoria 2.

                        Commentaire


                        • #13
                          Bonjour ! Quel est-ce que la 1.3 est la version la plus récente ?

                          Commentaire


                          • #14
                            Oui. De toute façon pour vérifier il suffit de clicker sur "check new update" lors du démarrage du jeu.

                            Commentaire


                            • #15
                              Bon, du coup na n'exolique pas pourquoi V2 fait un ctd dès que je lance une campagne (J'ai essayé sur deux PCs)

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X