Ceci est une discussion importante.
X
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Total War: Attila : Les factions jouables




    Sommaire

    Dans ce sujet seront affichées les différentes présentations des factions de Total War : Attila.

    Cliquez sur l'icône ou le nom de la faction qui vous intéresse pour lire son aperçu.



    - -
    L'Empire Romain d'Orient

    ~~~

    - -
    Les Wisigoths

    ~~~

    - -
    Les Vandales

    ~~~

    - -
    L'Empire Sassanide

    ~~~

    - -
    Les Alains

    ~~~

    - -
    Les Saxons

    ~~~

    - -
    Les Ostrogoths

    ~~~

    - -
    Les Francs

    ~~~

    - -
    L'Empire Romain d'Occident

    ~~~

    - -
    Les Danois
    (Faction incluse dans le CTA Les Ancêtres des Vikings)

    ~~~

    - -
    Les Goths de Scandinavie
    (Faction incluse dans le CTA Les Ancêtres des Vikings)

    ~~~

    - -
    Les Jutes
    (Faction incluse dans le CTA Les Ancêtres des Vikings)

    ~~~

    - -
    Les Lombards
    (Faction incluse dans le CTA Longues barbes)

    ~~~

    - -
    Les Alamans
    (Faction incluse dans le CTA Longues barbes)

    ~~~

    - -
    Les Burgondes
    (Faction incluse dans le CTA Longues barbes)

    ~~~

    - -
    Les Suèves
    (Faction incluse via une mise à jour.)

    ~~~

    - -
    L'Expédition Romaine
    (Faction du CTA « Le Dernier Romain »)
    Dernière modification par Melcor, 25 June 2015, 23h39.

  • #2
    L'Empire Romain d'Orient






    « La séparation en deux de l'Empire Romain a permis à l'Est de se libérer et devenir le nouveau centre du monde romain. »


    L'administration récemment créée et située à Constantinople a permis à l'Empire Romain d'Orient de remplacer les systèmes antiques obsolètes qui ralentissaient la croissance économique et affaiblissaient les empereurs de Rome. Il en découle de nouvelles routes commerciales et des réformes fiscales remplissant les coffres impériaux, dont l'ensemble fonctionne grâce à une bureaucratie centralisée et une puissante Eglise d'Etat. L'Empire d'Orient a su se préserver des dangers de la migration barbare en déviant fréquemment les trajectoires vers l'Ouest. Toutefois, le jeune Empereur Arcadius doit gérer les menaces barbares, les intrigues de la cour et la présence des Sassanides afin de sauvegarder le dernier phare lumineux de la civilisation romaine.

    Alors que l'Empire Romain d'Occident souffre et dépérit, celui d'Orient est une puissante machine économique et tire beaucoup de bénéfices grâce aux intérêts du trésor impérial et des taxes douanières. D'un point de vue militaire, l'Empire d'Orient débute dans une position relativement sûre mais devra très rapidement faire face à la menace d'Alaric et de ses Wisigoths en Thrace et en Macédoine... Autant de régions qui ne sont pas protégées par les murs de Constantinople.


    Commentaire


    • #3
      Les Wisigoths






      « Véritable glaive de la justice barbare, les Wisigoths ont juré de faire payer aux Romains de leurs propres mains les longues décennies d'abus dont ils ont été victimes. »


      La désolation provoquée par les Huns ont forcé les Wisigoths à demander asile sur les terres de l'Empereur Valens. Bien qu'il ait accepté, les généraux locaux de l'Empire Romain d'Orient ont soudainement confisqué les biens des réfugiés, ce qui provoqua une rébellion. Alors que l'Empereur Valens voulait régler le problème wisigoth, il fut tué sur le champ de bataille. Une période d'accalmie s'établit suite à la mort de Valens. Les Wisigoths dirigés par Alaric ont même apporté leur soutien à l'empereur Théodose Ier en combattant les Francs. Cependant, en dépit de leur succès, Théodose Ier refusa de les récompenser. Maintenant en quête de vengeance, Alaric a jeté son dévolu sur la grande cité de Rome elle-même...

      Au lancement de la campagne, les Wisigoths se trouvent en Macédoine et plusieurs possibilités s'offrent à eux. Se diriger vers les terres inconnus du nord, guerroyer localement au risque d'attirer le courroux de l'Empire Romain d'Orient, ou bien envahir l'Ouest et prendre possession des terres défendues par l'Empire Romain d'Occident, qui n'est plus que l'ombre de lui-même ? Habitués à survivre et prendre ce que la nature leur offre, les Wisigoths sont rarement affamés et récoltent de lourds tributs sur les populations annexés des cités-états.


      Commentaire


      • #4
        Vous pouvez remercier Halzum pour ces traductions !

        Commentaire


        • #5
          Ahahahahahaha Andrinople la bataille dont personne ne voulait...

          Commentaire


          • #6
            Finalement les Wisigoths sont devenus copains avec les byzantins bref tout c est passé comme Valens le voulait

            Commentaire


            • #7
              Les Vandales






              « Abandonnés par les Romains alors qu'ils se trouvaient dans une situation critique, les Vandales ont dû faire face, seuls, à un tournant décisif de leur histoire dans les terres du Sud. »


              Ils ont longtemps combattu en tant que « Foederati », c'est-à-dire en tant qu'allié des Romains, contre les soulèvements barbares. Récompensés par l'octroiement de terres en Pannonie, Les Vandales entretinrent des relations pacifiques avec les Romains et s'intégrant même à la civilisation romaine dans une certaine mesure, tel Stilicon de sang à moitié vandale qui contrôle maintenant l'Empire d'Occident par le biais d'un empereur fantoche. Toutefois, après la venue des Huns, tout a changé, et les Vandales ont été chassés de leurs terres. Ils doivent maintenant se battre à travers toute l'Europe pour l'obtention d'un royaume, peu importe où cela devra les mener.

              Les qualités de pilleurs des Vandales leur serviront bien tant qu'ils chercheront des terres à conquérir et à contrôler, et leur position initiale dans la campagne leur offre plusieurs choix attrayants. Situés juste au sud des territoires germains et voisins d'un Empire Romain d'Occident défaillant, les Vandales sont très bien placés pour attaquer les extrémités faiblement défendues des possessions de l'ancien ogre antique.



              Dernière modification par Le-Nain, 19 November 2014, 21h09.

              Commentaire


              • #8
                L'Empire Sassanide






                « Les Sassanides sont les derniers héritiers des empires perses qui existent depuis environ 1 000 ans. »


                Les vassaux sassanides ont consolidé leur pouvoir dans la région du Fars avant d'étendre leur contrôle sur l'Empire Parthe. De la même manière que la richesse provoque la convoitise, les Sassanides se retrouvent maintenant dans une situation compliquée. Des forces étrangères menacent leur monopole de la route de la soie pendant que l'Empire Romain d'Orient essaient de saper tous leurs efforts de progrès, même en temps de paix. Les Sassanides ne peuvent se permettre d'être ralentis par de tels contretemps. Comme leur revendication au trône s'appuie sur leurs prouesses militaires, il est primordial que les conquêtes continuent pour arracher des terres de la main des Perses.

                Débutant la campagne avec un grand nombre de satrapies sous contrôle, l'Empire Sassanide a à disposition une grande réserve de main-d’œuvre et bénéficie de beaucoup de revenus grâce aux taxes. Elle est donc prête à s'étendre. Peuple éduqué, les Sassanides appréhendent parfaitement la relation entre l'hygiène et la santé, planifiant donc l'urbanisme des villes autour des installations sanitaires.



                Dernière modification par Le-Nain, 19 November 2014, 21h09.

                Commentaire


                • #9
                  Le blason du Sassanide.......:degout::degout:

                  Commentaire


                  • #10
                    Pas de ma faute .

                    Commentaire


                    • #11
                      L'empire Sassanide bien entendu ! N'y aura t'il pas les berbères ?

                      Commentaire


                      • #12
                        Les Alains






                        « Lorsque les Alains chargent lors d'une bataille, des scalpes sanglants se dressent fièrement sur leur selles. Peu sont les peuples qui rivalisent en férocité avec eux. »


                        L'unique dieu qu'ils vénèrent est une épée plantée dans la terre, et leur vie n'est qu'une suite incessante de conquêtes, bien que les Alains hésitent à s'opposer aux Huns, synonyme de pillages dévastateurs. Beaucoup ont fui les combats, devenant par la même occasion des pions pour les Romains et les Vandales, alors que d'autres ont rejoint les Huns en quête de butins. Ceux qui qui restèrent fidèles au clan aspirèrent toutefois à l'indépendance, ce qui les définissaient jusqu'à présent. Eux seuls peuvent restaurer le nom et la fortune du peuple alain

                        Le début de campagne sur les bords de la Mer Noire est périlleux, du fait de la proximité des terres natales des Huns. Nés sur des chevaux, leurs guerriers sont d'inégalables cavaliers. Mais conscients de la valeur de cet atout, ils font tout leur possible pour les garder en vie lorsque la bataille tourne en leur défaveur.


                        Dernière modification par Le-Nain, 19 November 2014, 21h09.

                        Commentaire


                        • #13
                          Les Saxons






                          « L'éloignement des Saxons par rapport au cœur de l'Empire Romain les enveloppe de mystères, tout en leur permettant de piller et conquérir des terres à leur guise. »


                          Alors que les autres barbares se battent pour les restes d'un Empire Romain d'Occident en ruine, les Saxons jettent leur dévolu sur les territoires du nord abandonnés et vidés de leurs troupes défensives. Depuis lors, les Saxons n'ont cessé d'être une épine dans le pied de Rome. Plusieurs forteresses qui forment la « Côte Saxonne » ont été érigées pour se défendre de ces barbares - un piètre obstacle pour le Royaume Saxon, si déterminé et uni sous ses bannières.

                          Alors que l'époque est maussade, le soleil éclatant au-dessus des Saxons leur promet un avenir brillant. Leurs possibilités d'expansion sont nombreuses mais peu importe la direction qu'ils prennent, ces pilleurs-nés ne sont pas des brutes dépourvues de cerveau et sauront tirer profit du ravage causé par leur conquêtes militaires.



                          Dernière modification par Le-Nain, 19 November 2014, 21h09.

                          Commentaire


                          • #14
                            Les Ostrogoths







                            « Les Ostrogoths errent à travers les terres romaines, reniant leur origines et oubliant qu'ils furent un puissant empire. »


                            D'abord connus en tant que Greuthungi, ils sont une confédération de différents peuples provenant des côtes baltiques et qui sont installés près de la Mer Noire. Malheureusement, cela signifie qu'ils furent les premiers des peuples germaniques à être confrontés aux invasions des Huns et des Alains qui ont brisé et ravagé le monde connu d'alors. Menant une vie difficile près des frontières de l'Empire, les Ostrogoths sont vulnérables face aux Romains et aux attaques barbares. Ils se vendent en tant que mercenaires de la même façon que les Huns qui les ont réduits au silence. Cependant, le souvenir de leur ancienne suprématie entretient la flamme de l'espoir ; un leader fort et décidé pourrait les faire sortir de leur détresse et restaurer leur ancienne gloire...

                            La longue relations qu'ont entretenues les Ostrogoths avec la culture romaine, et concernant les questions civiques et militaires, leur a fourni une importante crédibilité, à tel point qu'ils n'ont rencontré qu'une faible résistance de la population locale lorsqu'ils ont occupés des territoires romains. Dans de telles circonstances, ils ont également accès aux moyens militaires romains pour accroître et renforcer leurs troupes.



                            Dernière modification par Le-Nain, 20 November 2014, 22h38.

                            Commentaire


                            • #15
                              J'espère qu'on aura bientôt droit aux Francs !

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X