X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • La fin pour Total War : Three Kingdoms



    La fin pour Total War : Three Kingdoms

    C'est officiel, Three Kingdoms est lâché par Creative Assembly. A peine à la moitié de sa durée de vie estimée ? Oui. Sans dernier DLC ? Oui. Sans même un dernier patch pour laisser le jeu en état ? Apparemment.

    Les informations concrètes de cette rupture difficile : les derniers DLCs ne se vendaient pas assez bien ; le développement est arrêté ; un autre titre historique sur la Romance des Trois Royaumes est en préparation.
    MAUVAISES VENTES

    Steam Charts



    Voici les Steam Charts de Three Kingdoms les plus fraîches. Depuis le lancement spectaculaire du jeu et ces 200 000 joueurs en simultané il y a deux ans, on atteint péniblement aujourd'hui les 7 000 joueurs en moyenne. C'est certes peu mais pas complètement insignifiant, et le chiffre reste stable.

    Malgré le potentiel du titre, les DLCs se vendaient donc mal. J'ai moi-même eu du mal à m'accrocher au jeu et ai lancé à peine deux campagnes. Cette situation, qui semble être assez partagée dans le monde occidental, cache cependant la popularité du jeu en Chine, qui n'apparaît pas sur ces statistiques. En effet, le pays a sa propre version de Steam.

    Cependant, au départ, la possibilité d'un univers Total War dédié au monde antique asiatique semblait bien viable. Et les problèmes qui se sont succédés tiennent surtout à la politique de création de contenus de Creative Assembly. Le rythme lent des patchs et des DLCs (un tous les six mois), avec une variété faible et des choix désastreux (Eight Princes a probablement tué le jeu dans l'œuf) ont en effet rapidement émoussé l'intérêt de la communauté. La qualité des batailles, dramatiquement mal équilibrées jusqu'au tout dernier patch, a repoussé les joueurs et empêché une scène multijoueur de prendre son essor. Le prérequis culturel pour s'investir émotionnellement dans les personnages de Three Kingdoms a également été un coût lourd pour les joueur les plus occasionnels.

    Ce qui nous amène à l'arrêt de développement.
    FIN DU DEVELOPPEMENT

    La communication s'est très mal passée. La vidéo d'annonce, d'abord intitulée "Le futur de Three Kingdoms", a rapidement dû changer de titre pour une accroche plus honnête. L'annonce maintenant, alors qu'il n'y avait virtuellement aucune attente concernant Three Kingdoms, passe d'autant plus mal qu'il n'y a pas grand-chose de concret annoncé pour la suite. Cela vient également contredire toutes les informations précédentes, qui assuraient que Three Kingdoms recevrait de nombreuses extensions à l'avenir.

    Lâcher un jeu sans le patcher une dernière fois est également un mauvais signe. Comme tous les Total War, Three Kingdoms a galéré pour trouver un équilibre satisfaisant pour accorder ses nouvelles mécaniques avec le cadre préexistant. On ne va pas revenir encore une fois sur le combat, mais des armées composées de trois personnages surpuissants et de piétaille sont fondamentalement difficiles à rendre intéressantes. Le monde Historique est une promesse au final jamais tenue. Combien de mécaniques venues avec Three Kingdoms se sont greffées sur les titres suivants ? La diplomatie... et c'est tout.
    LE PROCHAIN TITRE HISTORIQUE ?

    C'est la partie la plus floue de cette annonce. Simple pommade pour raccommoder maladroitement la relation avec les joueurs ? Le titre est en préproduction, ce qui signifie qu'il ne verra pas le jour tout de suite. On sait qu'il concernera également les Trois Royaumes, ce qui est très étrange. Cela fait penser à la situation d'Attila, qui était sorti en standalone après Rome II en 2015. Résultat ? Attila est un échec en demi-teinte, puisque Rome II lui a fait de l'ombre sur le long terme.

    On sait que l'équipe derrière Three Kingdoms est transférée sur ce nouveau jeu, et qu'elle développe des titres historiques, mais qu'elle n'est pas la seule au sein de Creative Assembly. En revanche on ne sait pas quand il sortira. Rien n'est connu pour l'horizon au-delà de 2021, or on sait que Creative Assembly cherche à sortir un jeu par an. On sait aussi que le prochain jeu historique sortira sur un tout nouveau moteur graphique, qui est en développement depuis une bonne année à ce point. Tout cela pointe-t-il vers ce jeu en préproduction ? Ou vers un autre Total War historique davantage réclamé par la communauté ? Tout le problème est là : qui veut réellement acheter un second Three Kingdoms ?






  • #2
    Leur faute est ne pas avoir sorti un DLC "Septime Sévère vient civiliser la Chine avec ses amis". Ce weeabo de Benoît niera, mais ce n'est que la stricte vérité.

    Commentaire


    • #3
      Creative Assembly a déposé une marque "TOTAL WAR : MEDIEVAL" au Royaume-Uni au mois de Février et quelques mois après au moment de la sortie de Rome total Remaster dans la FAQ, creative assembly spécifie bien qu'il n' y aura pas de futur remaster et comme par hasard c'est la fin du titre historique des trois royaumes donc je dis ça mais je dis rien ....

      Commentaire


      • #4
        Ha....Le dé-intéret culturelle occidentale pour la chine...Perso j'ai parlé à enormément de gens dans plusieurs communautés aimant les total war. Rien que le fait que ça soit la chine à suffit à bon nombres de ne pas l'acheter parce que "boaf les chinois on s'en branle" (alors que shogun avec le Japon ça passe crème huhuhu). Il n'y a guère que ceux qui ont aimer les dynasty warriors ou d'autres jeux (comme les "romance of the three kingdom") qui ont apprécier le jeu.

        tiens ça me rapelle aussi le dé-intérêt total des Français sur un manga qui parle des royaumes combattants alors que c'est le 2e manga le plus vendu depuis des années au Japon... Etrange.

        C'est peut être qu'une impression hein mais j'ai vraiment le sentiment que la chine n'intéresse personne chez les occidentaux.

        Commentaire


        • #5
          Les raisons du désintérêt sont multiples, je pense que le manque de rejouabilite a beaucoup joué. Le roster est quasi identique entre toutes les factions et les mécanismes changent peu. Seules quelques factions ont plus de spécificité.
          Meme pour un fan de la Chine et des trois royaumes comme moi c’était parfois difficile.

          Il y avait aussi la taille des affrontements qui étaient limités.

          L’arrêt brutal reste honteux, surtout qu’ils ont annoncé plusieurs choses depuis des mois et qu’ils n’ont donc pas tenu leurs promesses.

          Commentaire


          • #6
            Envoyé par Lord Perhaps On The Roof Voir le message
            on atteint péniblement aujourd'hui les 7 000 joueurs en moyenne. C'est certes peu mais pas complètement insignifiant, et le chiffre reste stable.

            Malgré le potentiel du titre, les DLCs se vendaient donc mal.
            Alors là dessus je ne suis vraiment pas convaincu par l'argument. C'est un jeu qui tourne plus aux alentours de 7 000 à 8 000 joueurs en moyenne avec des pics qui dépasse sans problème les 10 000 ce qui reste très bien pour un jeu de stratégie et derrière on arrête pas de répéter partout que de toute façon le chiffre le plus élevé doit venir des joueurs chinois dont on a pas les stats. Si c'est le cas et même si on ignore en réalité le nombre, ça doit quand même représenter un apport substantiel au total de joueurs.

            Les DLC à mon avis se vendaient bien, ils ont presque tous été dans les meilleures ventes à leurs sorties que ce soit sur Steam ou sur des sites revendeurs comme Gamesplanet. On peut avoir l'impression que le jeu et ses dlcs marchent mal mais c'est parce qu'on le compare à Warhammer 2 qui relève plus de l'anomalie que de la norme dans les Total War.

            Envoyé par Aragox Voir le message
            Ha....Le dé-intéret culturelle occidentale pour la chine...Perso j'ai parlé à enormément de gens dans plusieurs communautés aimant les total war. Rien que le fait que ça soit la chine à suffit à bon nombres de ne pas l'acheter parce que "boaf les chinois on s'en branle" (alors que shogun avec le Japon ça passe crème huhuhu). Il n'y a guère que ceux qui ont aimer les dynasty warriors ou d'autres jeux (comme les "romance of the three kingdom") qui ont apprécier le jeu.

            C'est peut être qu'une impression hein mais j'ai vraiment le sentiment que la chine n'intéresse personne chez les occidentaux.
            Et franchement, faut arrêter avec ce délire de désintérêt totale de l'occident pour un jeu en chine ou d'un jeu fait uniquement pour le marché chinois. Three Kingdoms s'est vendu incomparablement mieux dans le monde que par exemple Shogun 2 (ou Rome 2 d'ailleurs) et ce dernier n'a jamais eu jamais autant de joueur à part le moment où il est passé gratuit. Les posts qui râlent sur Reddit, les forums ou le discord officiels c'est pas que la Chine.
            Oui le thème ne plait pas à tout le monde, mais j'en entends tout autant qui font osef de la période de Troy, de ToB, ou même d'empire. C'est sur qu'en occident tu trouvera plus facilement de fans pour un scénario Rome contre Carthage ou de Napoléon mais dès qu'on sort un peu de ces cadres ben ça les intéresse pas que ce soit la chine ou l'europe.

            Commentaire


            • #7
              Avec mon passage depuis un moment sur les jeux Paradox, je n'avais pas vraiment fait suivi ni investi dans les Total War depuis un petit moment (je suis passé à côté de tous les derniers titres, faute d'intérêt particulier ni de volonté de me pencher dessus - sauf pour Troy:Total War que j'ai dans ma bibliothèque... parce qu'il était gratuit à sa sortie, que voulez vous que je vous dise de plus )... Mais toutes les dernières annonces et sorties mitigés me donnent l'impression que CA est en débandade totale et suit une politique de développement complètement chaotique... Tué dans l'oeuf un jeu sorti il n'y a même pas deux ans ? Sous prétexte d'une baisse de joueurs, manque de rejouabilité, d'immersions, de trop grands déséquilibres ou je ne sais quelle excuse (Les patchs ça existe les gars)... Vous imaginez Rome II avec cette même mentalité ? Tué dès 2015 ? Et regarder où il en est maintenant ! Certes le voyage a été long et sinueux, rempli d'embuches mais Rome II est désormais un titre honorable dans la collection des titres historiques CA. Plus que l'avenir de Three Kingdoms, c'est celui de CA qui me perturbe...
              Dernière modification par Limse, 30-05-2021, 16h20.

              Commentaire


              • #8
                Puisque tu parles d’avenir, ÇA est probablement sur son nouveau moteur dont nous pouvons espérer qu’il sera meilleur que celui actuel. Et je ne parle pas que des graphismes des unités.
                Ce serait d’ailleurs le principal argument logique que je verrais en dehors des ventes: le moteur actuel est à bout, ils ne voient pas comment améliorer le jeu substantiellement et préfèrent donc se concentrer sur une version avec le nouveau moteur.

                Commentaire


                • #9
                  Si tu regarde, les total war n'ont pas pour tradition d'avoir les longues périodes de support de leurs jeux, Rome 2 à la base à bien été tué juste un an après sa sortie et CA a sorti Attila qui sera abandonné après un an également. Rome 2 a ensuite connu un peu de développement supplémentaires grâce à la création de CA Sofia qui a pu se faire la main dessus (super coup de com' au passage) avant d'avoir leur propre jeu à développer, Troy. Warhammer 1 c'était aussi à peine plus d'un an, mais il est dans une situation un peu particulière puisque dès le début il était prévu dans une trilogie.

                  Encore une fois c'est Warhammer 2 qui est une anomalie dans le schéma classique des total war, développement particulièrement long (4 ans déjà), un engouement qui ne diminue pas et qui gagne même de plus en plus de joueur. Il a aussi changé la politique de dlc qui sont maintenant accompagné de free lc à coté de chaque sortie.

                  Maintenant pourquoi Three Kingdoms ça parait la débande totale et aussi chaotique ? Ben parce qu'après la continuité du développement de TW:W2, le succès initial du lancement du jeu et le fait que ce soit affiché comme le grand titre majeur qui devait couvrir toute la période des 3 royaumes, je pense que tout le monde s'attendait à un jeu qui durerait. La com' de CA elle même allait dans ce sens, ça parlait des différents projets prévus entre les chapters pack qui rajoutait des dates, des scénarios et des seigneurs supplémentaires avec leurs mécaniques et les extensions qui devait modifier la map et rajouter des cultures complètes à jouer. Le prix s'alignant sur ce qui se fait sur Warhammer. Il avait déjà commencé à faire monter la hype pour une extension du Nord.

                  Les dlcs de Three Kingdoms ont été accompagné d'ajouts gratuits par ailleurs, rework complet des bandits, apparition des forts de passe, ajout de la faveur impériale, modification du conseil, rework des factions de Yuan Shao et de Cao Cao, ajout de nouvelles provinces et 3 seigneurs gratuit à jouer. Donc de ce coté par trop à se plaindre on est dans les bons standards en terme d'apport dlc/ajout gratuit de ce que peut faire CA. Ils manquent cependant encore pas mal de patch pour régler les problèmes, souvent ajoutés par les dlcs.

                  Et c'est là ou je pense qu'ils se sont plantés et qui fait qu'ils préfèrent refaire un jeu plutôt que de continuer celui ci. Chaque nouveau dlc quasiment c'est de nouveaux événements, nouveaux personnages qui arrivent parfois en cours de campagne, tout un tas d'éléments qu'il faut rajouter pour chaque départ ou raccrocher. Une masse de travail qui augmente à chaque fois sans pour autant ajouter beaucoup de contenu.

                  Commentaire


                  • #10
                    Tu pointes l'aspect qui leur est le plus reproché et qui a déjà été évoqué, c'est que leur communication et les projets annoncés montraient un développement sur du temps long. A la louche il y avait au moins encore un an ou deux de DLC possibles pour étendre les dates intéressantes et ajouter des mécanismes (Chibi, une date un peu plus avancée type la révolte de Nanman pour les dates et enfin ajout du nord et amélioration de certains mécanismes).
                    Oui 3K est dans le "standard" CA, standard qui évolue avec le temps puisqu'ils se rapprochent du système de Paradox dans leur manière de faire (comme tous les acteurs de jeux de stratégie). Mais avec cette communication ils ont montré qu'ils voulaient faire autre chose.

                    Je ne sais pas si l'ajout de nouveaux seigneurs et événements demandent autant de travail et surtout si cette dernière augmente beaucoup. Je ne me prononcerai donc pas sur ce point.

                    Les mods ne sont pas mauvais mais pas non plus révolutionnaires pour ce jeu. Il risque donc de tomber dans l'oubli si le prochain est bien meilleur.

                    Commentaire


                    • #11
                      Bonjour, Mon avis sur ce qui pourrait avoir après Three Kingdoms ça ce déroulerai après la mort de Qin Shi Huang ( Ying Zheng) (Premier Empereur) avec les Loyalistes Qin , les rebelles contre Qin dont Chu (Xiang Yu) & Han (Liu Bang) et la guerre entre les rebelles (18 princes) qui ce conclurai avec la première dynastie impériale durable (donc un unification) et comme dlc (les Qiang , les Xiongnu , des commanderie dans le sud de la chine et le nord Vietnam puis en Corée).
                      Dernière modification par LostCaesar, 29-06-2021, 14h21.

                      Commentaire

                      Chargement...
                      X