Ceci est une discussion importante.
X
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Total War : Three Kingdoms – Mode Dynastie


    Total War : Three Kingdoms – Mode Dynastie (et autres nouvelles)

    La surprise tant annoncée qui accompagne la sortie du DLC des Huit Princes a été dévoilée par Creative Assembly il y a quelques jours : c’est le mode Dynastie, un tout nouveau mode de jeu, inédit pour un Total War. Avant toute explication, c’est un ajout gratuit qui fait plus largement partie du patch qui accompagnera la sortie du DLC, le 8 août 2019.

    Attendez-vous à de l’arcade. Trois héros, choisis parmi la vaste quantité offerte par le jeu, doivent éliminer vague après vague de sbires fragiles le plus vite possible. Parmi lesquels se trouvent des écueils plus coriaces, des unités de plus en plus tenaces et des héros adverses faisant office de boss. En contrepartie, les héros sont (encore plus) dopés aux amphétamines que dans la campagne de Romance, et débloquent de nouveaux pouvoirs après avoir vaincu lesdits boss. Lorsque la marée d’ennemis s’est épuisée, un score est attribué en fonction de la performance et de la rapidité des joueurs. Tout comme de l’arcade.

    L’expérience peut être vécue en solo, mais l’intérêt réel est le multijoueur en coopération. En réalité, ce genre de nouveauté ressemble beaucoup au mode Laboratoire développé pour Total War : Warhammer II (notre article sur la chose ici). C’est également un partenariat avec Intel (qui fabrique des processeurs), tout comme le Laboratoire. Rappelez-vous, si l’expérience avait amusé au moment de sa sortie, elle a rapidement sombré dans l’oubli. Très gourmande en ressource, sans lien avec le reste du jeu, et surtout un manque d’intérêt profond de la part de la communauté l’ont vite effacée de la mémoire collective. On est en droit de se demander, donc, pourquoi cela se passerait différemment avec cette itération.

    Avant tout, le multijoueur. Le fait de pouvoir partager cette expérience lui donne une plus grande rejouabilité et un meilleur potentiel de stream, donc une meilleure visibilité. Surtout dans le contexte actuel du multijoueur de Total War : Three Kingdoms, complètement invisible du fait de son manque d’équilibrage et de son manque de diversité. Par ailleurs, le mode risque d’être très, très gourmand pour le processeur, et son potentiel ne pourra être pleinement débloqué que pour les meilleures configurations. Le manque de diversité, pourtant, reste présent. Tous les héros sont sur monture et n’ont aucune raison d’en descendre, en faisant des patineurs sur glace tous similaires dans leur prise en main. Cependant, cela reste une expérience gratuite et rafraîchissante, donc toujours bienvenue. Faire un virage à 180 degrés dans le gameplay d’un jeu demande énormément de travail, et le rendre gratuit nécessite forcément de faire des concessions. C’est aussi une des raisons de sa gratuité : qui payerait, au fond, pour jouer à une greffe d’arcade sur un jeu de stratégie ?

    Toujours est-il que cette nouvelle expérience ne fera pas de mal à une formule stratégique que nous connaissons désormais tous sur le bout des doigts. Pour plus d’informations, la FAQ officielle se trouve ici !
    Autres nouvelles

    Dans le genre surprenant, Creative Assembly nous donne un mois gratiné. En effet, les annonces qui vont suivre concernent exclusivement les joueurs chinois, mais il est tout de même intéressant d’en parler ici (et puis, qui sait combien de chinois se renseignent en lisant Mundus Bellicus au quotidien ?).
    La résurrection de Total War Arena

    Les excellentes ventes de Three Kingoms dans la république populaire chinoise semblent avoir ouvert de nouvelles perspectives pour le studio. En réalité, il est impossible de publier un jeu là-bas sans partenariat avec un éditeur chinois. En l’occurrence, NetEase, un de ces éditeurs, s’est chargé de la publication locale de Three Kingdoms, ainsi que de tous les titres historiques sortis précédemment pour Total War. Mais ce n’est pas tout. Total War Arena, dont les serveurs avaient été arrêtés l’an dernier, sortira de nouveau exclusivement sur le marché chinois.


    Un jeu de cartes à collectionner

    La nouvelle la plus improbable de cette édition, pourtant bien partie, est Total War : Elysium. Le genre du CCG (Collectible Card Game), dans la lignée des fameux Magic, Pokémon et Yu-Gi-Oh! est visiblement très populaire auprès des joueurs chinois.


    Ces nouvelles sont du genre improbable, mais en même temps ? La volonté de sortir Three Kingdoms sur le marché chinois est d’une logique limpide qui explique sans doute à elle seule les records de précommande et de vente qu’a explosés le titre. Et quitte à ce qu’il soit nécessaire de se soumettre à la censure bienveillante attention d’un éditeur chinois, autant tirer le maximum de l’occasion. La nouvelle du mode Dynastie laisse un peu plus perplexe. Sa qualité réelle reste à tester, mais l’on ne blâmera jamais un studio d’avoir l’audace d’expérimenter au-delà des frontières de son genre de référence. A voir !
    Vous pouvez réagir à cet article juste là ! C’est tout pour aujourd’hui, n’hésitez pas à nous rejoindre sur le forum !

    Petite annonce post-article, les soldes Gamesplanet commencent aujourd'hui, laissez-vous tenter là !


  • #2
    fumer des billets vert ça semble sympathique
    Peut-on encore parler de total war avec leur nouveau mode de jeu?
    CA mange à tous les râteliers avec son nouveau filon chinois.
    Dernière modification par Vilcoyote, 05-08-2019, 19h44.

    Commentaire


    • #3
      Merci Lord.
      Des annonces spéciales en effet.

      Commentaire


      • #4
        Merci pour l'information, j’étais complètement passé a coté de la mort de arena, que CA publie ses jeu en chine tant qu'ils sont bon.

        Commentaire


        • #5
          On va bientôt jouer au joystick....

          Commentaire

          Chargement...
          X