Ceci est une discussion importante.
X
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #76
    Pour ma part, j'ai tester le système de remboursement de Steam avec ce jeu . J'y ai joué 3 heures et ça ne m'a pas plu. Le système des familles c'était une bonne idée mais mon dieu que ce jeux n'est pas intuitif. Il n'y a rien de clair, je trouve que le gameplay sur la map campagne est à revoir. Ça manque d'info et leur système de glisser-déposé et tout pourris. Et niveaux combat, c'est pareil que tout les autres Total war, oui juste 2 formations avec un nom différents et de beau graphisme mais c'est tout. Bref, Steam a accepté de me le remboursé et ça c'est cool.

    Commentaire


    • #77
      Le système des familles est le même qu'Attila (exactement le même) et l'interface est la même (sauf que les boutons sont en bas a gauche)
      Pour les combats temps réel je suis daccord rien de nouveaux, mais on ne peut pas dire que le jeu est pas intuitif, les menus sont presque les mêmes que sur tout les autres, tu as le clic droit qui permet de te renseigner sur tout ! Le système économique est bien plus intéressante que sur les anciens et permet d’éviter le spam d'armée rapide.

      Commentaire


      • #78
        J'avoue ne pas comprendre : les avis sur Steam laissent penser à un jeu simplifié, une véritable régression par rapport aux précédents opus, mais les avis que vous donnez ici (et auxquels j'accord davantage d'importance), vont dans le sens contraire...
        Je cite un ou deux extraits :

        "(...) Tout d'abord l'aspect GESTION des cités, ça se résume à de l'upgrade de bâtiment (merci Warhammer...), l'ordre public est d'une facilité à stabiliser, même plus de notion d'hygiène, fertilité ou d'unités uniques à débloquer en fonction d'une ressource ou d'un bâtiment. Même chose pour la croissance et la population qui ont tout bonnement disparu.

        Le système d'INTRIGUE NE SERT À RIEN, on se contente juste de filer des domaines aux nobles déloyaux, domaines qui n'ont aucun impact sur les troupes ou l'économie, donc on s'en débarasse sans regret... (...)" (https://steamcommunity.com/profiles/...mended/712100/)

        "(...) - les agents (ninja pretre , champion et tout le blabla avec des cinématiques d'action (ref shogun)) : ya plus

        - les marche forcée/ embuscade qui donnait un aspect stratégique a la carte de campagne : ya plus

        - le fait de raser des villes qui également permettait d'empecher des personnes de reprendre des villes : ya plus(...)" (https://steamcommunity.com/profiles/...mended/712100/)

        Également beaucoup de remarques sur le rôle unique de l'argent, seule ressource "d'influence" pour tous les aspects du jeu...

        Du coup je dois dire que ça fait pas super envie
        Dernière modification par Morbad, 14-05-2018, 17h03.

        Commentaire


        • #79
          Envoyé par Morbad Voir le message
          J'avoue ne pas comprendre : les avis sur Steam laissent penser à un jeu simplifié, une véritable régression par rapport aux précédents opus, mais les avis que vous donnez ici (et auxquels j'accord davantage d'importance), vont dans le sens contraire...
          Je cite un ou deux extraits :

          "(...) Tout d'abord l'aspect GESTION des cités, ça se résume à de l'upgrade de bâtiment (merci Warhammer...), l'ordre public est d'une facilité à stabiliser, même plus de notion d'hygiène, fertilité ou d'unités uniques à débloquer en fonction d'une ressource ou d'un bâtiment. Même chose pour la croissance et la population qui ont tout bonnement disparu.

          Le système d'INTRIGUE NE SERT À RIEN, on se contente juste de filer des domaines aux nobles déloyaux, domaines qui n'ont aucun impact sur les troupes ou l'économie, donc on s'en débarasse sans regret... (...)" (https://steamcommunity.com/profiles/...mended/712100/)

          "(...) - les agents (ninja pretre , champion et tout le blabla avec des cinématiques d'action (ref shogun)) : ya plus

          - les marche forcée/ embuscade qui donnait un aspect stratégique a la carte de campagne : ya plus

          - le fait de raser des villes qui également permettait d'empecher des personnes de reprendre des villes : ya plus(...)" (https://steamcommunity.com/profiles/...mended/712100/)

          Également beaucoup de remarques sur le rôle unique de l'argent, seule ressource "d'influence" pour tous les aspects du jeu...

          Du coup je dois dire que ça fait pas super envie
          Reprenons depuis le début :
          Envoyé par Morbad Voir le message
          Tout d'abord l'aspect GESTION des cités, ça se résume à de l'upgrade de bâtiment (merci Warhammer...), l'ordre public est d'une facilité à stabiliser, même plus de notion d'hygiène, fertilité ou d'unités uniques à débloquer en fonction d'une ressource ou d'un bâtiment. Même chose pour la croissance et la population qui ont tout bonnement disparu.
          absolument TOUT les total war la gestions des villes se résument a "upgrade des bâtiments" que ça soit dans rome 1 et med 2 ou les récents. tu veut y faire quoi d'autre dans les villes hmmm ? lancer des festivals ? (ha mince une faction peut le faire dans britannia) Donc si tu donne cette argument contre britannia tu le donne pour absolument tout les total war de l’existence.

          Envoyé par Morbad Voir le message
          Le système d'INTRIGUE NE SERT À RIEN, on se contente juste de filer des domaines aux nobles déloyaux, domaines qui n'ont aucun impact sur les troupes ou l'économie, donc on s'en débarrasse sans regret... (...)" (https://steamcommunity.com/profiles/...mended/712100/)
          C'est EXACTEMENT POINT PAR POINT le même que atilla. Les gens ont aimer celui d'atilla. la seule différence ? bah ya un systeme de domaine en plus. Donc un truc identique au précedent avec +1 ajout (même si c'est un petit ajout) et rien d'enlever c'est mal ?

          Envoyé par Morbad Voir le message
          - les marche forcée/ embuscade qui donnait un aspect stratégique a la carte de campagne : ya plus
          et combien de fois tu utilisais l'embuscade dans les précédents ? .....c'est bien ce que je me disais, la plupart l'utilise jamais, les autres l'utilise à coté des villes pour avoir la garnison pendant les combats et le systeme de brittania se veut aggressif à souhait. Un mode embuscade ralentirais beaucoup le gameplay. (même la durée des sièges a été raccourci)

          Envoyé par Morbad Voir le message
          - le fait de raser des villes qui également permettait d'empecher des personnes de reprendre des villes : ya plus(...)" (https://steamcommunity.com/profiles/...mended/712100/)
          La je ne vois pas la raison oui...le fait de raser n'aurait fait aucun mal au gameplay :/

          Envoyé par Morbad Voir le message
          Également beaucoup de remarques sur le rôle unique de l'argent, seule ressource "d'influence" pour tous les aspects du jeu...
          Tes armées ne consomment plus que de l'argent dans celui ci, chaque régiment consomme aussi de la bouffe. Pour une armée complete c'est 200 de bouffe. Tes batiments au lvl 1 en produisent en moyenne 35. Quand tu recrute tes régiments commencent avec 1/3 de leur santé. Alors ? Ya pas de gestions ? haaa bah si la faut reflechir avant de faire du spam d'armée...


          Je rajouterais la possibilité de reformer des royaumes grace à la condition de victoire par royaume avec un drapeau et le nom qui change (en plus de bonus ajouté) c'est discret mais ça reste un plus bien cool.

          Commentaire


          • #80
            En fait c'est un mod d'Attila quoi...

            Commentaire


            • #81
              Envoyé par Sir Das Voir le message
              En fait c'est un mod d'Attila quoi...
              ça na jamais été vendu comme grand jeu. Ils ont bien préciser queles "Saga" serait des jeux intermédiaire à deux grosses sortie utilisant le moteur d'autre jeux de la série principale. Donc il n'avais de base aucune prétention à être magistrale. Juste a poussé au maximum le moteur de Rome II

              Commentaire


              • #82
                Pour donner mon avis sur les aspects positifs ou négatifs des divers points dont on parle.


                Pour ceux qui ne connaisse pas le système de ville d'Attila je dirais que c'est un mix entre ce qui se faisait dans Shogun 2 et un système de région hérité de Rome 2/Attila. C'est à dire que vous avez une ville majeure avec un bâtiment principal défini de base que vous pouvez améliorer pour débloquer des slots de construction supplémentaires. Ensuite il y a des villages autour dans la région de la ville qui ne compte qu'un seul slot (2 dans le cas des villages portuaires) et dont les bâtiments sont déjà prédéfinis.

                Par rapport à Attila c'est vrai qu'il y a une régression dans le choix des constructions et les enjeux qui y sont liés. la salubrité a disparu, le nombre de branche de bâtiment est assez faible, les édits n'existe plus. c'est assez dommage
                Comme je disais les villes marchent comme dans Shogun, ce sont les seules à avoir une garnisons qui dépend des améliorations du bâtiment principales ou d'un bâtiment spécial garnison (comme dans AoC pour Attila), mais ici les villes n'évoluent pas leur défenses, que la ville soit niveau 1 ou 5 le siège sera le même. Alors certes, ça permet d'avoir de vrais belles villes fortifiées à prendre ou à défendre dès le début mais je ne retrouve pas ma fierté à défendre la ville que j'ai durement amélioré. Au moins la plupart des sièges sont plaisants (exceptés les vieilles villes à la romaine, elles sont chiantes)
                Les villages eux n'ont pas de garnison, là dessus je suis assez partagé, ça ne me gêne pas qu'une armée capture ces villages sans problème mais quand c'est un général ennemi vaincu qui avec les captures avec ses 40 pécores restant c'est juste très chiant. J'aurais préféré qu'à partir d'un certain niveau les villages se dotent de 1 ou 2 lanciers de base. Un système de reddition un peu comme empire avait aurait pu être intéressant pour que ces villages continus de se rendre sans résistance à l'approche d'une véritable armée. La fertilité a disparu mais vu que les villages sont spécialisés de base ça donne des régions riches en ferme ou bétail tandis que d'autres sont plutôt minières ou encore couverte de monastère.
                La gestion de l'ordre n'est pas si simple ça dépend beaucoup des villages de la région. Autant certaines régions c'est tout ce qu'il y a de plus pépère pas un seul bâtiment qui diminue l'ordre publique (typiquement les fermes et les monastères), mais alors il y en a d'autres et particulièrement les régions minières ou l'ordre publique passe en négatif très facilement. Les territoires nouvellement conquis donnent généralement un malus de -10 à toute la région (non cumulable avec d'autres conquête) ce qui donne pas mal de risque de rebellions. Ce qui m'amène aux rebellions, j'ai vu beaucoup de personnes se plaindre de ce changement, le risque de rébellion ne dépend plus d'une barre qui va de +100 à -100. Maintenant chaque point négatif donne un pourcentage de chance pour l'apparition. le pauvre malchanceux prendra une rébellion qui n'avait que 1% de chance de se soulever alors qu'il avait tout juste envoyé son armée se battre pour sauver un allié ! Personnellement j'aime beaucoup ce changement qui donne des rebellions bien moins prévisibles que l'ancien système et pour une fois l'IA aussi subit des rebellions.
                D'ailleurs l'IA est malheureusement trop bête pour améliorer correctement ses régions, c'est pas nouveau mais ça se voit d'autant plus qu'elle gère très mal l'ordre public.


                Un des problèmes avec la spécialisation d'entrée de jeu des bâtiments principaux des villes concerne la recherche technologique civile. Que ce soit la branche pour les technologies de marché ou religieux il faut en prérequis des villes majeures avec le bâtiment principal de type marché ou religieux or il n'y a pas de ville principale de type marché en Irlande ou de ville principale religieuse dans tous le sud de l'Angleterre. En soit une très mauvaise répartition des différents types de villes sur la carte qui empêche des recherches qui débloque notamment de nouvelles branche de bâtiments. En parlant de recherche, elles demandent des prérequis qui une fois atteint permettent de rechercher telles ou telles branches. Les premiers tours on ne recherche rien et une fois qu'on est lancé, on les enchaines sans soucis. Assez rapide (4 tours par tech), c'est l'évolution technologique la plus rapide de tous les TW. Mais les branches technologiques sont assez mal équilibrées les unes par rapport aux autres. Pour commencer les technologies militaires sont très nettement supérieures aux civiles que l'on pourrait très bien oublier de toute la campagne. A cela se rajoute que certaines technologies rajoute des bonus absurdes d'un coup, le +15 d'attaque en mêlée qui double quasiment l'attaque des lanciers par exemple, les haches/épées, les cavaliers et les archers connaissent des tech similaires qui les transforme en machines à tuer d'un seul coup. La plupart des dernières technologies sont par ailleurs oubliables, des bonus accompagnés pour la plupart de malus qui n'en valent pas la peine.
                En somme des branches technologiques très flexible qui permettent au joueur de s'orienter sur ce qu'il préfère mais qui sont plombés par un trop fort déséquilibre entre les branches et parfois des prérequis difficiles à obtenir.


                Comme l'a dit Aragox le système d'intrigue est celui d'Attila ni plus, ni moins en plus couteux à l'échelle de ToB où l'argent s'accumule moins vite. La grande différence c'est qu'il n'y a plus que 3 postes à donner. L'influence est maintenant capé à 10 et c'est sur ce point que les domaines sont importants. L'influence donne des bonus si elle est haute ou de forts malus si elle est trop basse. Chaque domaine possédé donne 1 points d'influence. Les seigneurs qui ont plus d'influence que le roi se montre très peu loyaux, c'est un problème en début de jeu (La Northumbrie a facilement des guerres civiles à cause de ça) mais ça peut revenir en fin de partie quand les seigneurs commencent à posséder chacun 3 domaines. Les domaines restent très anecdotique comme mécanique pour l'instant mais ils ont le mérite d'exister et d'essayer quelque chose.
                Les généraux ont pas mal changé. Pour commencer ils ont abandonné l'approche des compétences via un arbres des talents, à la place on a un choix parmi plusieurs suivants avec divers bonus allant du très pratique à l'investissement inutile (parce que le suivant pour les sièges, bon, c'est pas top, comme la technologie de siège en fait). Ces suivants font d'ailleurs remplacement dans une certaine mesure des agents (je les détestais dans Rome 2 et Attila donc je vais pas pleurer leur disparition, l'IA les spammait juste trop). Mais ce qui est plus intéressant c'est leur capacité enfin dans la série historique à regagner de nombreux traits par rapport à leurs actions ou leur situation dans une ville, c'est pas encore aussi bien que pour Rome et Medieval 2 mais c'est bienvenu.


                Pour continuer sur la partie plus militaire, les postures. Depuis leur introduction dans Rome 2 je ne suis toujours pas convaincu de leur apport au gameplay par rapport à l'ancien système où l'on pouvait construire des forts et se mettre en embuscade dans un bois. Je regrette la disparitions des embuscades d'accord elles étaient rares mais c'était intéressant à faire (sauf qu'encore une fois l'IA ne savait pas en faire). On peut encore se mettre en position fortifier mais quand j'ai attrapé l'IA je n'ai eu que des batailles rangées, j'ai l'impression qu'ils ont aussi enlevé le fortin de cette posture, dommage.
                La marche forcée en revanche tant mieux qu'elle disparaisse, l'IA était incapable de s'en servir correctement, combien de fois j'ai pu lui massacrer une armée entière grâce à ça car elle ne considérait pas du tout le danger en les avançant alors que j'avais des armées à portée. C'était pratique pour se balader sur de longue distance mais je ne pense pas que ce soit nécessaire pour Thrones of Britannia.
                Autre changement aux armées la disparition de l'intégrité en faveur d'un système d'approvisionnement. Tant que vos armées se trouve sur vos terres elles accumulent de l'approvisionnement jusqu'à 100 (ou plus selon les traits et les technologies), la quantité par tour dépends de la région où se trouve l'armée. Une fois sortie de vos terres l'armée perds rapidement ses provisions selon le nombre d'unité et une fois à 0 les soldats meurent de faim ou désertent, ça peut empêcher la poursuite d'opération militaire ou mettre sérieusement en péril une armée assiégeant si elle s'éternise.


                Le grand point fort de ce Total War c'est quand même le système des armées. Au lieu de recruter dans chaque région possédé, on a un recrutement global pour toute la faction que l'on accède dès que le général se trouve dans une ville un village ou en position fortifié. On peut alors ouvrir le panneau de recrutement où l'on peut choisir parmi toutes les unités disponibles, par exemple on a de disponible 3 lanciers, 1 épéiste, 3 archers, 1 cavaliers, 8 chiens de guerre (Personne ne les recrute, donc ils sont nombreux !) et à chaque tour les unités ont une chance de se recomposer dans ce pool de recrutement, une unité de base à peut être 30%, une unité d'élite 3% de chance (la valeur évolue avec les bâtiments et les technologie). ça permet d'avoir des armées assez diversifiées malgré une variété d'unité assez restreintes, adieu les armées composées uniquement d'unité d'élite (du moins pas avant très longtemps dans la campagne). La création d'armée dépend donc maintenant de 3 facteurs, les unités disponibles, l'argent pour les recruter et la quantité de nourriture pour les entretenir (même si ce dernier facteur n'est plus un problème plus on avance dans le jeu). Les unités apparaissent alors à 1/4 de leur force maximale. Si on est dans l'urgence d'avoir des unités complètes ou dans la pénurie alimentaire on peut toujours fusionner les unités (de base, jamais celle d'élite !) mais ça coute cher et c'est une unité qu'on aura pas avant quelques tours dans le pool de recrutement. On peut recruter sa première unités d'élite dès le début du jeu d'ailleurs, ça fait plaisir d'ailleurs. Un petit défaut, comme le recrutement est global on peut recruter dans un village tout juste conquis loin de ses propres terres, obliger à patienter un tour aurait été à mon avis mieux.
                Il y a je pense un bon équilibre entre l'utilité des unités de base et l'action décisive des unités d'élites, vu la difficulté à avoir des unités d'élites ça donne envie des les économiser et surtout de ne pas les envoyer au suicide, les pécores se chargeront de prendre les coups. D'ailleurs les généraux sont particulièrement puissants, on sent que leur unité est composée d'hommes triés sur le volet, un général spécialisé dans la mêlée possède une escorte conséquente et est probablement la meilleure unités du jeu, ça fait plaisir de voir sont général faire le taf en bataille.


                Enfin pour finir chaque faction possède des traits spécifiques, là dessus c'est assez inégale. D'abord on a les bonus de culture, les Gallois ont l’héroïsme, les Gaëls la légitimité, les Rois des mers (vikings) l'expédition, la Grande armée viking doivent satisfaire la population et l'armée et les anglo-saxons ont un système de paysannerie. Pour les 3 premiers ce n'est quasiment que du bonus donc c'est très facile. Pour les Anglo-saxons c'est un peu
                contraignant puisque vous subissez des malus si vous recrutez trop de levée paysanne (l'économie chute). La grande armée viking en revanche ont la mécanique la plus intéressante et dure, la population est particulièrement mécontente plus on s'étend et que l'on fait la guerre à des royaumes anglo-saxons ce qui impacte l'ordre public fortement, faite tout pour contenter la population et l'armée sera mécontente. Bon en général, l'armée est très heureuse et la population mécontente parce que nos voisins se sont les royaumes anglo-saxons. Après on a des traits plus spécifique, Dyflin fait tourner sont commerce à coups d'esclaves, le Wessex rassemble un conseil de temps en temps, etc. Ce sont des mécaniques qui donnent des events ou des options diplomatique.

                Voilà mon pavé sur le jeu !

                Commentaire


                • #83
                  Ouais et bien après je ne partage pas du tout cet enthousiasme, si les quelques nouveautés de la campagne (dynamique)m'ont plu, le reste est bien fade et hormis le fait que je n'accroche pas du tout à cette époque, j'ai l'impression de jouer avec des armées de clones, tant d'attente pour si peu..non merci!
                  Dernière modification par rillus, 20-05-2018, 08h03.

                  Commentaire


                  • #84
                    DLC Blood & Gore annoncé ! A priori il devrait être gratuit pour ceux qui possèdent le même DLC pour Attila (c'est plutôt normal, ce sera ex-ac-te-ment le même) : https://www.totalwar.com/blog/what-t...g-on-june-2018

                    Commentaire


                    • #85
                      Salut. Vu toutes les critiques, est-ce qu'au final le mod "Age of Vikings" pour le DLC de Total War Attila "l'âge de Charlemagne" n'est pas meilleur que ce Thrones of Britannia ?

                      EDIT : bon, au moins il est dispo en français
                      Dernière modification par Melhildor, 09-06-2018, 16h04.

                      Commentaire

                      Chargement...
                      X