X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • elrodice
    a crée une discussion Des questions encore des questions

    Des questions encore des questions

    Bonjour,

    tout d'abord merci de lire ce pavé, je sui un nouveau joueur de 4X et je trouves ça vachement sympa mais c'est assez complexe et bien que j'ai suivi le didacticiel... y a plein de truc ou j'ai du me démerder tout seul pour comprendre mais la j'en ai un peu marre car je sors d'une énième partie de stellaris que j'avorte parce-que la situation dérape sans arriver a comprendre comment rétablir la situation.

    Je joue une race custom :
    éthique : fanatiquement xénophobe - militariste
    civisme : méritocratie - amirauté distinguée
    autoritée : oligarchique
    trait : ingénieuse - bonne reproductrice - apprend vite - peu adaptative - solitaire

    1_l'empire déchu m'a broyé.
    L'empire pop avec ces flottes a 15K quand j'ai une flotte de 5 a 15K et que je suis le plus haut en flotte de la game. 2 choix s'offre a moi soit je fait le kamikaze et c'est plié soit je fait comme tout les autres et je me mange le gros debuff production.
    Au final je comprends pas l’Intérêt de l'event du coup je joue sans mais je trouves ca dommage.

    2_ La guerre qui n'en finit plus.
    Premier cas de figure pour conquérir l'empire entier d'un adversaire je fais des revendications et ça me prend au moins 3 guerre, impossible de générer l'influence nécessaire (en générale je tournes entre 4 et 5) pour annexer tous les systèmes que je conquiers. La plupart des guerres se terminent sur le statut quo ou je récupères mes revendications. Dans mes revendications très souvent les systèmes avec des planètes ou j'ai réussi l'invasion je les récupèrent pas sans savoir pourquoi. Après quoi il fait masse base stellaire défensive et c'est repartit et ça jusqu’à ce qu'enfin je le finisse ou que je m'empale.

    Deuxième cas de figure quand l'empire est trop étendu pour faire des revendications je demande à en faire un vassale. Généralement je m'empare de 60% de ses systèmes (planètes comprises) il refuse tout le temps la vassalisation nos jauges montent a 100 la sienne en premier et ça se finit par ... un statut quo ou il récupère les 2/3 de ce que j'avais sous contrôle...

    Au final comment on conquiert, absorbe un adversaire de manière efficace.

    3_ Les planètes conquisent
    Voila j'ai conquis des planètes ennemies et maintennat le calvaire commence, dans certaine, j'ai beau mettre la loi martiale poser un bastion avoir des armés def impossible de gérer la population indigène qui fait que se rebeller et me plombe mon économie.
    La solution que j'ai trouvé jouer gestalt avec essaim dévoreur, purge des pop indigéne probléme réglé.
    Au final comment on fait quand on veut conserver une population indigéne existante opprimée (pleine citoyenneté refusé).

    4_ Mon early
    a)Aprés plusieurs game je me suis aperçu d'un problème a générer des crédits énergétiques, de ce fait je priorise toujours les stations d'énergies, les stations de recherches, les ressources rares et je ne prends que les minerais d'une valeur de 4 mini et construction de district minier en parallele (le temps d'avoir assez de minerai ).

    b)En parallèle je créais en moyenne 4-6 vaisseaux scientifiques que je rempli de scientifiques avec des traits voulu : +10% recherche > trait spécifique au recherche > +25% d'xp (suivant hp)> trait tête de robot > 25% vie > +5% recherche ; j'utilise le trait qui reduit le cout pour trouver un meilleur trait et le reste poubelle. En reconnaissance et je switch suivant mes besoins.
    Est ce la bonne facon de faire ?

    5_Mes planètes.
    Actuellement je spécialise mes planètes par rapport au fait qu'elles aient un bonus, cad si elles sont sans bonus spécifiques je fais un peu de tout en bâtiment et beaucoup de district énergétique et au final elles ont toutes un bonus générateur.
    Alors je sais pas trop comment fonctionne le système de bonus, même si apparemment ça a l'air lié à l'importance d'un type de production.

    6_La population
    a)Se sont toujours des pops d'ouvriers et je sais pas si on peut forcer le pop d'une autre catégorie ni comment.
    b)Je comprends pas comment gérer la surpopulation, quand je la restreint y a des bâtiments spécifiques qui deviennent inactifs du fait d'un manque de pop, si je construit pas de logement ils continuent de proliférer et ca met encore plus le bazar, si j'ai des bâtiments spécifique inactifs il reste en catégorie ouvrier et font exploser le chômage.
    Comment faire.

    6_ Mon économie qui part en sucette du fait d'un manque de capacité administrative.
    J'explose toujours mes capacités administratives j'ai beau prendre toutes les recherches, liés, y a rien a faire je suis toujours avec un décalage d'au moins 60.
    Quand j'utilise le système de secteur je nomme des gouverneurs que je met en auto gestion et je retrouve mes secteurs avec des cases vides des pop inactives c'est le bordel quoi, alors j'ai du zappé un truc et j'ai pas l'impression que ça aide à augmenter ma capacité administrative.
    Y a un truc ou faut juste que l’économie supporte le malus ?

    merci de m'avoir lu

  • elrodice
    a répondu
    justement pour ma prochaine game je vais test la united hearth c'est tout pret ca sent bon l'amitié ca va changer un peu d'essayer de construire un empire avec les outils politiques, après je ferais bien des spiritualistes autoritaristes je sais pas si ça ptréexiste mais un truc genre des porteurs de leur lumières qui laisse derrière eux les flammes sur le monde des mauvais adorateurs.
    Ok pour la stabilité.

    Laisser un commentaire:


  • Vilcoyote
    a répondu
    suffisamment vite pour que tu puisses manger tout son empire sans qu'il puisse t'envoyer la paix en effet.

    autre conseil essaye de jouer toutes les combinaisons d'éthos possible, tu verras qu'il est nettement plus simple de gérer ses populations avec des xénophiles ou des spiritualistes, ou que c'est cool de s'en débarrasser lorsque tu joues autoritaire ou xénophobe

    autre chose, le bonheur n'est plus la valeur phare, ce qui compte c'est la stab et lié très souvent au bonheur de ta classe dirigeante tjr heureuse en théorie
    Dernière modification par Vilcoyote, 07-06-2019, 00h46.

    Laisser un commentaire:


  • elrodice
    a répondu
    yop Vilcoyote

    Quand tu dits vite c'est de manière a ce que la jauge de lassitude soit basse de mon cote et haute du sien ?

    Laisser un commentaire:


  • Vilcoyote
    a répondu
    les vassaux c'est facile, tu lui envoies une demande une fois que tu es plus fort que lui, il refuse et tu t'organises bien pour tout prendre rapidement y compris sa capitale et l'affaire est dans le sac, mais bien sur ça veux dire avoir 2 ou 3 flottes qui foncent sur les planètes avec des vrais armées au sol pour pas à avoir à bombarder les objectifs pdt 15 ans

    pour les spés, tu peux mtn les programmers, pour l'automatisation ben c'est nul mais qui ne s'en doutait pas?
    Dernière modification par Vilcoyote, 06-06-2019, 21h51.

    Laisser un commentaire:


  • elrodice
    a répondu
    2) Bon comme tu dits en amical faut une exellente opinion et inamical tres défavorable et qu'ils soient pathétique ou insuffisant.
    Par contre j'ai lu que tu peux aussi le faire via les secteurs, du coup ça doit réduire le poids de ton empire mais tu perds des ressources. Faudra que je test après avoir conquis des planètes voir ce que ça donne.

    7) ok

    merci

    Laisser un commentaire:


  • Jaguar_Flemmard
    a répondu
    2) Je me ne souviens plus très bien des chiffres, il faudrait que tu ailles voir sur le wiki.... mais c'est le type d'attitude (amicale, neutre, méfiant...) qui va déterminée un bonus ou un malus. De ce que je me souviens, c'est un bonus faible pour les amis et un malus fort pour les relations négatives. Il y a aussi la taille de population du futur sujet et la distance avec ton empire qui peuvent nuire à l'acceptation. Le plus important, avant tout, c'est d'avoir une puissance relative supérieure ou écrasante (dans ton sens, donc le voir inférieur ou pathétique).

    7) Un indicateur général ne servirait à rien puisque c'est un élément qui intervient au niveau de ta planète et pas de ton empire. Chaque point de pop à un score de bonheur (tu peux aller le voir dans le détail des emplois) qui tient compte de ses droits, de la situation de la planète, des évènements, du contentement de la faction qu'il soutien et d'autres facteurs. Ensuite, le jeu pondère ce bonheur avec le poids politique de sa classe sociale et les droits son espèce pour établir un "bonheur moyen de la planète". Là tes gouvernants vont normalement compter pour plusieurs tandis que tes esclaves vont devoir être nombreux pour compter. Si le "bonheur général" est faible, cela va impacter négativement ta stabilité. Or c'est le score de stabilité (et pas le bonheur de ta pop individuelle) qui compte pour savoir si tu as des bonus effectifs à ta production. A noter aussi que:
    - les planètes contenant des esclaves ont des seuils de stabilité plus hauts que les autres pour savoir si elles sont immunisés aux évènements de troubles et de révoltes.
    - Écraser une révolte donne des bonus de stabilité
    - les esclaves génèrent automatiquement du crime supplémentaire
    - le crime n'est pas grave en soit mais à des niveaux élevés peut faire apparaitre des events affectant la stabilité

    Laisser un commentaire:


  • elrodice
    a répondu
    1) j'aime bien l'idée de lui tenir tête, une fois plus aguerri je retentes.

    2) Ca veut dire que si tu t'entends bien avec un autre empire tu peux en faire ton vassal, faut un score positif de combien en relation ?

    3) ok

    5) ok

    7) je viens de relire la tooltip du type d'asservissement en effet on les utilisent vraiment comme on veut, et au pire couic. Par contre le bonheur j'ai pas trouvé d'indicateur général, faut aller sur la planète et regarder le bonheur général de l’espèce par planète pas pratique.

    Laisser un commentaire:


  • Jaguar_Flemmard
    a répondu
    1) Ha! Alors le grand Khan c'est pas un empire déchu mais une crise de milieu de partie. Ça n'a rien à voir avec les empires déchus. Il est tout à fait possible de vaincre cette crise militairement mais, comme beaucoup d'entre elles, c'est plus leur capacité à créer de nouvelles flottes que la puissance de chacune d'elle le problème. Si je peux te donner quelques conseils:
    - un empire accès sur la guerre comme le tient peut avoir bien plus de force militaire que ce que tu décris à ce stade de la partie
    - cette puissance tient autant dans ta capacité à combler tes pertes (production d'alliage et chantier naval) qu'a la taille maximum de ta flotte. L'atteindre laborieusement fera de toi un colosse au pied d'argile
    - la puissance des crises dépend souvent du territoire qu'elle contrôle. Les techniques de harcèlement sont utiles pour les contenir le temps d'accumuler de la puissance ou que d'autres empire s'en mêle
    - les crises ont des compositions de flotte et des modèles de vaisseaux fixes. Étudier ça peut rendre ta flotte plus efficace contre elles
    - le grand Khan est destiné à mourir mais tu peux lui faire descendre l'escalier plus vite

    Au delà, je trouve cette crise très intéressante parce qu'elle chamboule les cartes pendant la partie dans une région de la galaxie. Contrairement aux crises de fin de partie, et aux empire génocidaire, tu n'es pas obligé de vaincre ou mourir. Se soumettre et laisser passer l'orage est une stratégie possible avec ses avantages et ses inconvénients. Enfin, cette crise peut se finir de manière très différentes et c'est très bien pour renouveler l'expérience de jeu.

    2) Là je parlais des vassalisations forcées à la fin d'une guerre avec ce casus belli. Dans ce cas, il n'y a d'impact des éthiques sur le score de guerre. Par contre, pour qu'ils acceptent la demande diplomatique avoir de bonnes relations compte (rival communs, éthiques compatibles entre elles...) oui cela peut compter.

    3) Le type d'esclavage peut débloquer certains emploi (un serviteur domestique peut être artiste et un esclave de combat peut être soldat...) mais autrement c'est toujours technicien, mineur, fermier et administratif. Oui pour un xénophobe fanatique, il ne faut pas chercher à leur donner plus de droit mais imposer la poigne de fer de ton gouvernement.

    5) J'ai tendance à spécialiser assez vite et directement mais ce n'est pas une obligation du tout. Les potes qui jouent avec moi on tendance à moins le faire. Cela dépend aussi fortement des planètes disponibles, de leur nombre, du rythme de la partie (des conquêtes rapides et à marche forcé peuvent ne pas te laisser le temps par exemple). Tu peux aussi te concentrer sur la spécialisation d'une ressource ou deux et laisser le reste de côté.

    7) En même temps, vu qu'ils n'ont que cette voie possible, il vaut mieux qu'il y aient quelques avantages. Après, je ne les trouves pas si simple à jouer que cela car ils peuvent vraiment prendre de très grosses claques si une guerre se passe mal. Et puis si la pop indigène demande du travail pour l'utiliser s'est aussi un énorme potentiel de puissance qui est "gaspillé" quand tu les massacres ou en fait des réfugier.

    Laisser un commentaire:


  • elrodice
    a répondu
    1) je parles du grand Khan qui a des 10 flottes a 15-20k, ou tu dois attendre qu'il meure. Au final ces événements ça apporte un vrai intérêt ou c'est juste de la difficulté ou on ne peut rien faire ?

    2) j'avais pas pensé aux planètes en cours de colonisation ni aux enchères de revendication quand on attaque a 2.
    Par contre les petits empires ne veulent pas toujours devenir un vassal, il y a même un ennemi dont l'empire s'est scindé en 2 pour que j'en vassalise 1, je penses que c'est du a leur éthique ou la mienne qui donne pas envie du coup y a une éthique qui permet de plus facilement englober d'autres empires ou au contraire une éthique qui rend les empires difficile à vassaliser.

    3)Du coup hier j'ai ouvert la fenêtre de gestion de populations avec leur droit et en gros ils ont le droits a rien mis a part travailler comme ouvrier, si je leur file plus de droits de citoyenneté je risque de me mettre ma faction principale a dos. Va falloir que je test différent truc dans ces onglets.

    4) ok

    5) généralement tu respé tes planètes une fois que t'as une éco stable qui permet de supporter la respé ou tu fait direct des planètes spécialisés ?

    6) Si j'ai bien compris avoir un peu de chômage sur une planète déjà bien rempli c'est pas gênant, et faut pas hésiter à chercher les technologies d’améliorations de bâtiment.

    7) J'avais zappé de cocher le modèle de production des gouverneurs en mode auto, du coup c'est mieux, par contre ils arrivent pas à gérer la production de biens de consommation.

    Au final je trouves qu'il est plus simple de jouer avec un empire génocidaire dans une optique de conquêtes, plus de casus belli, plus de problème de pop indigène, plus de problème de biens de consommation, de faction à gérer. Alors que jouer d'autre empires tu te retrouvent avec beaucoup de limitation du fait de la production d'influence.

    merci pour tes réponses jaguard flemmard.

    Laisser un commentaire:


  • Jaguar_Flemmard
    a répondu
    1) Est-ce que tu peux précisé se qui s'est passé avec l'empire déchu pour que cela conduise à une guerre? Là c'est un peu flou pour te répondre... Après d'une manière générale, il ne faut vraiment pas faire le malin avec les empires déchus avant le dernier tiers de la partie. Tu n'as militairement aucune chance (leurs flotte aligne plus 50k que 15k). De plus, ils ont chacun des trucs qu'ils m'aiment pas du tout (suivant le type d'empire déchu). Par exemple, ne t'avise pas de coloniser un monde sacré lorsqu'il y a des gardiens sacrés dans le coin.

    2) Générer beaucoup d'influence n'est pas donné à tous les types d'empire (généralement les égalitaristes). Il faut plutôt faire attention à son utilisation: éviter les traités diplomatiques superflus, les édits économiques qui pourraient être remplacé par un meilleur développement ou du commerce...
    Après, le jeu n'est pas fait pour que tu puisses englober un empire un tant soit peu gros en une seule guerre (sauf pour les empires génocidaires). Il est également très dur d'imposer des buts de guerre si tu n'as les moyens de prendre facilement les trop nombreuses revendications que tu as. Il est logique que l'empire en face se batte jusqu'au bout si tu veux le dépecer. Il vaut mieux viser l’essentiel et revenir que de revendiquer tout ce que tu peux au plus vite. Enfin, ce n'est pas grave de finir sur un statu-quo si tu contrôles tes objectifs. Il faut juste bien vérifier que tu remplis bien les critères pour récupérer le système:
    - avoir une revendication sur le système
    - avoir valider les revendications que tu as sélectionné dans le menu. Ca peut paraitre con mais ça arrive plus souvent qu'on ne le pense.
    - ne pas avoir un allié dans la guerre qui a une revendication plus forte que la tienne
    - contrôler la base spatiale du système (il arrive souvent que l'IA récupère alors que tu gardes le contrôle des planètes)
    - contrôler toutes les planètes du système (y compris la colonie qui était en train de se créer quand tu es passé au début de la guerre)

    Pour la vassalisation, les gros empires ne sont pas les bonnes cibles pour cela. Par contre, c'est très efficace pour les petits empires (pas de coût prohibitif en influence et une guerre suffit).

    3) Comme pour tes autres planètes, il faut que le bonheur de la classe représentant le plus gros poids politique soit heureuse. Sauf qu'avec tes conquêtes de xénophobes tu as des planètes entières peuplés d'esclaves qui ne seront jamais contents (normal). Seulement, le poids politique de chaque esclave est assez faible. Il faut donc diluer tout ça: centre de formation pour esclave, amener des pop de ton espère originel pour gouverner et faire la police, déplacer le surplus d'esclave vers tes mondes... Tu peux aussi jouer sur tout ce qui donne des bonus direct de stabilité (nobles, état policier, loi martiale...) et tu as quelques autres petits trucs exotiques (mais je te laisserai le plaisir de les trouver en expérimentant)

    4) a) Les crédits sont assez facile à rééquilibrer en utilisant le marché. A mon sens, sauf pour les toutes premières années, il vaut mieux construire toutes les stations spatiales possibles car c'est un revenu en ressource de base qui ne demande pas de population pour être généré (elle sera toujours plus couteuses qui tu prends tout en compte dans tes calculs).
    b)Le nombre de vaisseau scientifique dépend surtout de la taille de la carte en fait. Pour une taille moyenne bien remplie en empire (ou les tailles en dessous), 6 me parait quand même beaucoup... Optimiser les traits de ses scientifiques en achetant/virant me semble un peu trop couteux pour un début de partie.

    5)Le choix de la spécialisation est lié au nombre de bâtiments et de districts. Je saurais pas te dire les calculs par contre. Pour les bonus, tu as plusieurs grandes familles:
    - les bonus liés à un type de district (minier, agricole) précis
    - les bonus liés à un type de bâtiment (forge, usine, labo...) précis
    - les bonus plus généralistes liés à une classe (rural et urbain) qui sont moins fort mais touchent plus de monde.
    - les mondes spéciaux (colonies pénale, monde de villégiature...) qui sont fixes et ne dépendent pas des constructions

    6) a) Les pops montent de classe automatiquement si elles ont des emplois disponibles (les chômeurs des classes supérieures sont quand même prioritaires). Si tu veux des spécialistes et des gouvernants il te faut juste leur créer les bons bâtiments.
    b) La surpopulation n'est un problème que si tu cours vers les pénuries d'une ressource ou l'autre. Le chômage et le manque de logement induisent une immigration vers les autres mondes (donc une réduction de la vitesse de croissance de cette planète) il ne faut pas trop "optimiser" en faisant la chasse au chômeur si tu n'as rien d'utile à leur faire faire. Débloquer le niveau deux des bâtiments t'aidera vraiment à utiliser ta main d’œuvre. Pour les bâtiments en ruine, c'est que ta population a diminuée sous le seuil qui débloquait l'emplacement. Soit tu déplaces les pops sans faire attention au message d'avertissement, soit le fait que tu limites la croissance faire que ton solde devient négatif avec l'immigration. Personnellement, je ne limite jamais ma population dans aucune de mes parties.

    7) Jouer avec la limite administrative est surtout important pour les petits empires scientifiques et les mégacorporations. Si tu veux jouer "gros", il va falloir l'accepter car tu vas l’exposer de toute manière. Si tu joues bien, tu verras que ta courbe de production va largement dépasser l'évolution des malus infligés. Les bonus de limite pris en civics ou en ascension sont (pour moi) des avantages court-termistes/circonstanciels: tu as plus fort à mettre à la place. Pour la tech, cela te donne un peu d'air et c'est pas mal. Enfin, sauf si cela à changer avec le patch, les secteurs n'impactent pas la limite administrative.

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X