X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • [Récit] (AAR) L'étoile du Nord – Danemark (GPO du Dimanche)

    L'étoile du Nord – Danemark (GPO du dimanche)


    Par la Grâce de Dieu , roi de Danemark et de Norvège , les Wends et les Goths , duc de Schleswig , Holstein , Stormarn et Dithmarschen.
    Chapitre:

    -Pré-session:
    Le Danemark, un pays à fort potentiel
    -Session 1: ''Plier le genou''
    -Session 2 : Le retour à une tradition ancestrale

    -Session 3 : Sur les traces d'Erik le Rouge
    -Session 4: Paxa Dania
    -Session 5: La course aux Indes
    -Session 6: Touche pas à mon commerce
    -Session 7: La crise

    Dernière modification par Ivoaleks, 11-11-2019, 17h19.

  • #2
    -Pré-session: Le Danemark, un pays à fort potentiel


    la mer, un espace à conquérir
    • Une situation pas si simple au départ
    Même si l’union de Kalmar a été détruite dans la GPO, le Danemark commence dans une zone assez favorable au début de partie en étant la principale nation sur le nœud de Lubeck. Il est à niveau égal par rapport à son voisin suédois (Tokipant) au Nord et plus fort que les impériaux (Geronimo et Sayanel) du SERG.
    En revanche, l’expansion du pays est assez compliquée. A l’Est, on retrouve l’ordre de Livonie (Miniaar) qui empêche l’expansion dans la Baltique. Plus loin, on retrouve des nations assez puissantes comme l’Angleterre (Louisama) à l’Ouest qui possède la plus importante flotte de la partie et la Pologne (Miox) qui peut m’empêcher de blobber sur la Baltique.
    Un autre souci majeur est qu’il m’est impossible de mettre des IA voisines en rival. Les seuls pays que je peux mettre comme rivaux, ce sont les pays des joueurs comme la Hongrie ou l’ordre de Livonie. Cela est un problème pour récupérer des points bonus avec les humiliations.
    Le dernier soucis qui peut-être un avantage en début de partie est les 10k rebelles prétendants sur l'île du Gotland. Les armées rebelles prétendantes sont toujours coriace en début de partie mais il est possible que le roi prétend soit bon (genre un 5/5/5 comme dans mes tests) et il serait intéressant de les laisser gagner même si cela augmenter la dévastation sur les provinces.

    La surprise Eric Gryf !
    • Des zones extensions variables
    L’avantage du pays est qu'il peut s’agrandir un peu dans toutes les directions. Je peux jouer de façon très agressive en attaquent directement mes voisins ou sur leur zone de conquête en prenant Danzig sur le Teutonique par exemple. Mais j’ai choisi d’être diplomate et de négocier avec mes voisins pour parler du partage des pays contrôlés par les IA. J’ai négocié avec les Allemands et l’archiduc d’Autriche (Ner) pour prendre quelques provinces importantes dans le SERG qui sont sur mon nœud comme Lubeck ou Hambourg.

    L’autre zone de conquête est le Nouveau monde. Grâce à ces idées, le Danemark peut s’étendre au-delà des mers dans le Nouveau monde voir plus loin comme en Asie. Le pays a un immense potentiel, il peut avoir une interaction avec l’ensemble des pays du globe. Cela permet d’avoir une diplomatie et des conflits avec tous les joueurs de la partie.

    On me pousse à coloniser !
    • Les objectifs du royaume du Danemark
    Les idées du pays et sa position en Europe fond du Danemark un pays avec un grand potentiel dans la partie. Les GMs ont donné les idées de la Norvège au Danemark mais avec un petit nerf, il n’a que 10 de moral naval au lieu des 20 mais il récupère +2.5% de discipline à la fin de ses idées pour compenser.
    Avec ses idées, il peut prendre différents choix de doctrine au cours de la partie. Il peut prendre le combo classique (qualité-économie-défensive) pour avoir une armée et une économie puissantes basée sur le développement du pays tout en colonisant un peu grâce à ces idées nationales. Il peut aussi partir sur la doctrine commerciale à la place d’économie pour faire de Lubeck un des nœuds les plus puissants de la partie en tirant sur tous les nœuds d’Europe. Une autre possibilité avec le Danemark est de prendre des doctrines permettant de coloniser plus vite. En prenant les doctrines expansion – quantité- maritime, le pays se focus sur la colonisation mais il cherchera aussi à avoir une armée et une flotte importante. Je n’ai pas encore choisi quelles sont les doctrines que je vais prendre mais toutes les possibilités que j’ai énoncées au-dessus me paraissent bonne.

    J'ai le 2e noeud de la partie!!

    Que Dieu protège le roi du Danemark !!
    Dernière modification par Ivoaleks, 30-09-2019, 16h49.

    Commentaire


    • #3
      l’archiduc d’Autriche
      Direct, ça insulte...

      Commentaire


      • #4
        Session I: ''Plier le genou''


        Le roi du Danemark plie le genou devant l'Empereur!
        • Apprendre à se soumettre
        Comme dans tous les débuts de partie, les pays du jeu ont beaucoup trop d’ordre dans son royaume. Il faut faire un grand nettoyage des ordres dans le pays. Avant de le faire, il faut tirer un maximum de points de ses ordres. Comme les nobles contrôlent 40% du pays, j’ai pu récupérer 200 points militaires en montant l’influence à 100% avant de me débarrasser des nobles sur les provinces. J’ai profité des rebelles prétendants qui étaient un prétendant médiocre (2/2/2) pour envoyer les rebelles nobles sur eux afin de perdre moins de troupes en début de partie. Après avoir affaibli les ordres, je me suis occupé de d'étendre le pays.
        Le Danemark a du potentiel dans cette partie mais pour réussir son blob, le pays doit accepter de perdre sa couronne de roi pour intégrer le SERG. Mais l’empereur (NER) refuse que j’intègre l’empire sans payer une lourde taxe (250 ducats). Après avoir améliorer les relations à plus de 120 points, j’ai donné les ducats à l’empereur et fait une alliance afin d’avoir les 180 pour intégrer la capitale de mon royaume à l’empire. Ainsi, le Danemark devient un duché et le premier inconvénient est la perte d’un diplomate qui est assez embêtant en début de partie.


        l'intégration du Danemark au SERG
        • Soumettre la Ligue hanséatique
        Dans le SERG, ma première action était d’attaquer Lübeck et sa ligue car la république marchande contrôlé une part importante du commerce sur le nœud de Lübeck. La guerre n’est pas si simple car la ligue compte environ 20k de troupes mais je suis parvenu à ‘’stackwipe ‘’ l’armée de Lübeck dès le début de la guerre. Les sièges de Lübeck et Hambourg étaient long car je n’avais pas le contrôle des mers face à la flotte de la ligue. J'ai fait une paix avec chaque membre de la ligue de Lübeck. J’ai pris le commerce, les revenues et des ducats aux membres de la ligue (Brême, Hambourg …) et j’ai vassalisé la république hanséatique. J’ai vassalisé Lübeck car la république à 3 marchands pour tirer un maximum de commerce sur plusieurs autres nœuds. De plus, je prends 100% du commerce de mon vassal.
        Après cette guerre, je suis allé porter assistance à l'empereur dans sa guerre contre la Bohême. Mon objectif était de prendre une humiliation à 40% pour compléter un des objectifs de l’Ère des découvertes. La guerre était plus longue que prévu car la Hongrie (Skarn) a laissé la Bohême refaire ses armées quand il a quitté la guerre. Après avoir battu les nouvelles armées bohémiennes, j'ai enfin fait ma paix avec la Bohême.

        Le rush des IA du SERG!
        • Le partage de la Norvège
        Après avoir fait la guerre à l’empire, je pars dans le Nord pour faire une guerre avec la Suède sur le royaume de Norvège. Pendant notre guerre, l’Angleterre (Louisama) nous rejoint pour la guerre pour récupérer des provinces sur la Norvège. La guerre est rapide et facile mais la Suède (Tokipant) refuse de donner la province de Trondelag à l’Angleterre. Au final, l’Angleterre réussit à convaincre la Suède de laisser la province. Du coup, l’Angleterre récupère 4 provinces sur la Norvège, la Suède 6 et le Danemark 6 ainsi que la vassalité sur la Norvège qui contrôle l’Iceland. La vassalité de la Norvège est une erreur car IA me déteste (mauvaise relation avec le Danemark) et l’Angleterre n’a pas apprécié que je prenne toute l’île.
        Après la guerre, j’ai continué mon extension vers les cités-états du Sud, j’ai vassalité le Mecklembourg qui ne faisait plus qu’une province et j’ai attaqué IA qui avait récupéré la province de mon vassal. La guerre est toujours en cours.
        Mais où est donc la Norvège?




        Bilan de la session :

        Dans l’ensemble, je ne suis pas très satisfait de ma session. Certes, j’ai doublé le revenu du pays, elle passe de 9 ducats par mois en début de partie à environ 20 ducats en fin de session. La conquête sur les IA s’est bien passée dans l’ensemble. J’ai développé ma capitale à 30 de dév pour avoir le bonus de l’Ere et pour accélérer la propagation de la Renaissance sur la province (qui devrait apparaître sur l’île le mois prochain). Mais le seul inconvénient est que je suis en retard tech et en retard doctrine car je n’ai pas humilié des IA à 100% comme les autres joueurs de la partie (problème avec les rivaux). De plus, je suis en plein conseil de régence avec comme reine-régente une 2/2/0 pendant encore 10 ans. Le risque est qu’elle meurt et que je ne puisse pas attaquer les IA et poursuivre mes guerres d’expansions dans le SERG.

        Que Dieu protège le roi du Danemark !!


        Lien pour le Clausewitz:https://skanderbeg.pm/displaymap.php?id=286bb2
        Dernière modification par Ivoaleks, 30-09-2019, 17h59.

        Commentaire


        • #5
          Session II : Le retour à une tradition ancestrale

          Attention! Les Vikings sont de retour.
          • La lutte contre les princes allemands

          La session dernière, j’étais en pleine phase de conquête dans le Saint Empire. On continue sur cette lancée. La conquête dans le Saint Empire reste complexe car il faut éviter de trop blobber sinon on risque une coalition de la part des IA. Un part un, les cités d’Allemagne du Nord tombe sous le contrôle du Danemark sauf les villes libres (Hambourg et Brême) car l’empereur refuse de leur retirer leurs statuts. Finalement, je décide de ne pas prendre les deux provinces car elles ont beaucoup trop de dév (risque de coa). Du coup, je leurs ai pris leurs revenus et leurs commerces. L’autre souci que j’ai eu pendant mon blob est l’Angleterre (Louisama). Ce dernier n’avait toujours pas dirigé le fait que je vassalise l’Islande. Il essaie de vassaliser la cité de l’Oldenbourg dans l’empire. Il m’était impossible d’attaquer la cité sinon elle appellerait directement l’Anglais qui est la première puissance de la partie. Le seul moyen était d’attaquer un allié de la cité. Comme l’empereur me protégeait de toute attaque d’un pays en dehors de l’empire. J’ai attaqué la Saxe-Lauenbourg, allié de l’Oldenbourg pour casser l’alliance qui a avec l’Angleterre mais l’Anglais m’a surpris, il s’est allié à la Saxe et il est rentré dans la guerre. Il a pu m’infliger une grosse défaite à Oldenbourg et m’empêcher de finir la guerre. Après de longues négociations avec lui, il a quitté la guerre en échange de 300 ducats. J’ai accepté sa proposition, cela m’a permis de sécuriser les provinces sur le nœud de Lubeck à l’Ouest. Hormis les conquêtes, j’ai annexé deux de mes trois vassaux, la Norvège (Islande) et la République hanséatique.


          La bataille d'Hasting 2!
          • L’honneur à nos ancêtres
          Pendant des siècles, les ‘’hommes du Nord’’ étaient craint par une grande partie de l’Europe. Les expéditions vikings terrorisaient les plus grands royaumes de l’époque (Empire carolingien, Emirat de Cordoue …). Cette tradition ancestrale est remise au goût du jour par le royaume de Danemark. Pendant notre guerre contre le Lunebourg, le duché de Bretagne était allié avec elle, j’ai envoyé une expédition pour pilier le duché. Après avoir occuper la province, j’ai voulu vassaliser la Bretagne mais je ne l’ai pas fait car la France risquerait de m’attaquer.
          Enfin, les ''Norsmen'' débarque en Bretagne avec 600 ans de retard!





          Plus tard, l’empereur décide de m’appeler dans une guerre contre la république de Venise car aucun membre de la coalition contre Venise (Naples, Hongrie, Milan et Autriche) n’avait pas une flotte pour battre la flotte vénitienne. Ayant la plus puissante flotte de la partie, j’ai écrasé Venise et permis aux Impériaux et leurs alliés de se partager les restes de Venise. Pour mon acte, l’empereur me nomme ‘’Amiral de la flotte impériale’’.
          Venise face à la première flotte de l'empire!





          Bilan
          La session est correcte dans l'ensemble. Les revenus du pays ont augmenté de 50% (un peu plus de 30 ducats). Hormis l'intervention de l'Angleterre, le blobb a été réussi même si j'espérais prendre une des cités libres avec un centre de trade (Brême ou Hambourg). Actuellement, je suis le seul à avoir une flotte apte à combattre dans toutes les mers car je suis le seul qui possède la ligne. Au niveau des techs, je suis à jour mais je reste encore en retard au niveau des doctrines. Je ne possède qu'une seule de mes idées. Je suis parti sur les doctrines qualité et expansion. La session prochaine, je devrais enfin découvrir le ''Nouveau Monde'' où l'Anglais domine déjà le commerce des Antilles.

          Que Dieu protège le roi du Danemark !!
          Petit bonus:
          Spoiler:
          Dernière modification par Ivoaleks, 19-10-2019, 20h53.

          Commentaire


          • #6
            J'ai entendu dire que le souverain de Castille trouve très rigolo que le Danemark revendique la flotte la plus puissante du monde alors qu'il n'est même pas souverain en Scandinavie

            Commentaire


            • #7
              L'un n'empêche pas l'autre

              Commentaire


              • #8
                Session III : Sur les traces d'Erik le Rouge


                Le Vinland: Des nouvelles terres par delà les mers.
                • La disparition des républiques du Nord

                Alors que le Sud de l'Europe s'entre-déchire dans des guerres terribles (Coalition contre la France, guerre hongro-byzantine), le Danemark continue les guerres d'extensions dans le Nord de l'Empire. Il est difficile de conquérir les dernières cités libres de l'Empire (Brême, Hambourg) car on a de fort risques d'avoir une coalition des princes allemands. Après une première tentative pour conquérir Hambourg avec l'aide du Milanais ( Hambourg étant dans la ligue de Gênes), l'empereur retire enfin le statut de ville libre à Brême. Je suis parvenu à conquérir Brême. Puis, il reste le problème de la cité Hambourg. Au lieu de l'annexer, j'ai vassalisé la république d'Hambourg car je risque la coa de la part des princes allemands. Même si je ne récupère pas les territoires, le fait de vassaliser le Hambourg me permet de prendre 100% de son commerce. Ainsi, je me le mettre absolu sur le nœud de Lubeck, il ne reste que la Poméranie sur mon nœud mais elle devrait disparaître la session prochaine.


                La soumission d'Hambourg!
                • La fin du problème bourguignon
                Un pays pose problème dans toute l'Europe occidentale depuis le début de la partie: le duché de Bourgogne. La Bourgogne empêche l'extension de nombreux pays dans la zone (l'Autriche, la France, la Hollande,...). L'autre souci est dans l'empire. En effet, ils nous manquaient quelques points impériaux pour permettre d'avoir la deuxième réforme dans le SERG. Un des moyens était donc d'attaquer la Bourgogne afin de libérer les princes néerlandais détenus par la Bourgogne ou aider un membre de l'empire (Hollande ou Cologne) à blobber des provinces de l'empire. Mais personne ne souhait attaquer la Bourgogne car ils ne veulent pas aider le voisin à blobber sur la Bourgogne. Pour le bien de l'empire, j'ai aidé la Hollande contre la Bourgogne afin de rentrer de nouvelles provinces à l'Empire. La guerre n'était pas si compliquée car la Bourgogne et ses alliés n'ont pas attaqué nos armées et on préférait de faire des sièges dans mon pays. Après avoir détruit les armées de la Bourgogne et de son allié, la Hesse. J'ai fait une paix avec la Bourgogne en prenant une humiliation et plus de 250 ducats. La Hollande n'a pas fait son deal, il a pris des provinces de l'empire (Breda et Luxembourg) au lieu de prendre la Flandre et les faire rentrer dans le SERG. Après notre guerre, les joueurs ont en profiter pour attaquer la Bourgogne.


                Le partage de la Bourgogne!
                • La découverte du Groenland
                Comme je l'ai expliqué dans le précédent AAR, le Danemark est un pays fait pour coloniser vite et énormément grâce à ces idées. Mon retard dans les techs et les doctrines ont fait que je ne suis parvenu à découvrir le Nouveau Monde que vers 1490. J'ai redécouvert le Groenland que les princes vikings avaient découvert cinq siècles plus tôt. J'ai posé ma première colonie là-bas en espérant avoir de l'ivoire sur la province mais j'ai eu du poisson et je ne peux pas me permettre de relancer la colonisation de la province. J'ai découvert toute la côte nord-américaine grâce à mon explorateur et j'ai vu que l'Anglais était le maître des Antilles. Il restera sûrement des îles dans les Antilles pour avoir une ou deux îles à sucre. Lors de ma reconnaissance des terres américaines, mon conquistador a découvert une des septs cités légendaires des Amériques: la cité de Norumbega sur la province de Juniata en Amérique du Nord. Il serait intéressant de récupérer la province.

                Un event que tout coloniaux rêvent d'avoir au début de game.




                Bilan
                La session s'est bien passée. Mes revenus ont continué d'augmenter grâce aux bâtiments que j'ai construit mais aussi au commerce qui continue d' augmenter dans le nœud de Lubeck. J'ai construits pas mal de bâtiments de forcelimit cela a permis d'avoir une armée correcte. En terme de doctrine, j'ai rattrapé mon retard mais je suis en retard dans la technologie administrative et cela devrait continuer la session prochaine. La session prochaine devrait être intéressante car cela me permettre d'avoir une nouvelle religion dans mon pays.

                Que Dieu protège le Danemark !!
                Spoiler:

                Top 5 dans le nombre de bâtiments construits
                Dernière modification par Ivoaleks, 19-10-2019, 23h36.

                Commentaire


                • #9
                  Session IV: Paxa Dania


                  L'armée danoise part en guerre !
                  • La question religieuse
                  Alors que le protestantisme était apparu la session dernière, la religion reformée devrait apparaître dans la première heure de la session. Cela est arrivé beaucoup plus vite que prévu. Alors que je suis allé aider le duché de Cologne dans une guerre contre les princes allemands, la Réforme est apparu. Ayant peur qu'aucun centre de la Réforme apparaît dans mon pays, j'ai demandé à Cologne de faire la paix le plus vite possible. J'ai eu doublement de la chance: non seulement, j'ai obtenu un centre dans mon pays mais un centre de la Réforme est apparu sur mon vassal Hambourg. Du coup, j'ai deux centres Réformes dans le nord du Danemark. Cela a permis à stabiliser rapidement mon pays.Le fait que la religion du Danemark change provoque l'apparition de la guerre du Comte. Encore une fois, j'ai eu beaucoup de chance. La catastrophe danoise provoque l'apparition d'un nouveau roi sur le trône. J'ai eu un roi avec d'excellentes statistiques (5/5/6). La guerre civile fut gérer assez rapidement car la quasi-totalité de l'armée était présente au Danemark. En moins deux ans, la guerre civile fut finie.


                  Deux pour le prix d'un!
                  • L'affaire prussienne
                  Pendant ma conversion religieuse, un événement majeur a eu lieu dans le Nord de l'Europe. L'ordre de Livonie (Miniaar) qui était une des puissances majeures de la zone grâce à son armée mais aussi à ses talents diplomatiques fut attaqué par une alliance inattendue. Le Brandebourg, l'ancien allié de l'ordre, rejoint la Suède pour empêcher la Livonie de former la Prusse. L'objectif de la guerre était de prendre la capitale de la Livonie, Konigsberg, la province la plus développée de l'ordre. La Livonie a tout donné dans cette guerre mais dès que les armées de la Suède et du Brandebourg se sont rejoint dans le Nord de l'Empire, ils étaient trop nombreux pour la Livonie. Je ne pouvais pas rejoindre l'ordre car nous étions rivaux et cela aurait été une folie d'attaquer la Suède ou le Brandebourg car il m'aurait écrasé en Allemagne et mon pays n'était pas 100% stables. Konigsberg est donné au Brandebourg et l'ordre de Livonie devient le royaume de Courlande mais il est forcé de déclarer la banqueroute car le pays avait pris énormément d'emprunts. Comme le Brandebourg avait obtenu Konigsberg, il pouvait à son tour former la Prusse. Il était hors de question que la Prusse se forme au Sud de ma pays. Je décide d'attaquer le Brandebourg. Je suis allé voir l'empereur pour obtenir son approbation car il avait garanti les princes allemands du Nord en début de session. J'attaque le Brandebourg, mon armée arrive très vite sur Berlin car les forts du Brandebourg à la frontière n'étaient pas activés. j'ai envoyé une paix au Brandebourg mais il refuse ma première paix. Le Brandebourg m'inflige de grosse perte notamment grâce à son excellent général et remporte même une bataille mais en vain. Il subit une grosse défaite sur Berlin et la capitale tombe par la suite. Le Brandebourg accepte la paix. Il perd Konigsberg et 10% de ses revenus. Après ma victoire, le Courlande me propose un échange, Konigsberg contre Ermland. J'accepte son accord et je libère la marche teutonique. Sans Ermland, Le Courlande ne peut pas créer la Prusse. Ce statu quo autour de la Prusse rassure l'ensemble des pays de la région car ils ne voulaient pas voir une Prusse apparaître.


                  Qui a dit que le Danemark a une armée faible!
                  • La pression sur le sucre et le commerce
                  La colonisation du Nouveau Monde est sûre une bonne voie. Je dispose de plus de 4 colons. Je colonise 5 provinces à la fois. Je ne possède toujours pas d'Etats coloniaux car j'attendais que la Réforme apparaisse en Europe. Je possède des îles dans les Antilles avec une des meilleures ressources d'EU4: la canne à sucre. Je poursuis l'expansion vers l'Amérique du Sud pour récupérer des provinces avec de l'or avec un peu de chance. Mais je subis des pressions de la part des grandes puissances coloniales comme l'Angleterre ou l'Espagne. L'Espagne m'empêche de créer une Floride sur le nœud des Caraïbes car il estime que ces provinces lui importeront des boosts commerciaux sur sa propre Floride alors qu'il l'a crée sur le nœud de la baie de Chesapeake. L'Angleterre fait pression sur la Hollande pour qu'il envoie ses bateaux de commerces sur mon nœud. La conséquence est que j'ai perdu une part importante de mes revenus commerciaux. J'étais proche des 70 ducats par mois avant que la Hollande met ces navires. J'espère trouver un accord avec la Hollande pour qu'il retire les bateaux de mon nœud.
                  Dernière modification par Ivoaleks, 30-10-2019, 15h22.

                  Commentaire


                  • #10

                    Session V: La course aux Indes


                    L'arsenal de Copenhague produit la flotte!
                    • La route vers les Indes
                    Dans cette GPO, une des particularités est que l'Indonésie est colonisable par l'ensemble des joueurs de la partie. Actuellement, la Grande-Bretagne et quelques Chinois sont présents dans la zone. Le problème est l'accès à ces provinces. L'accès est bloqué par le Bénin et le Portugal qui possèdent toutes les provinces d'Afrique. Au lieu d'essayer de négocier avec le Bénin, j'ai décidé de l'attaquer pour récupérer les îles africaines. J'ai construit une flotte de 10 lourds pour paraître plus crédible lors de mon attaque. Après avoir lancé la colonisation du Brésil, j'ai attaqué le Bénin. J'occupe vite les îles pour que la flotte n'est pas d'attrition. Comme j'ai faits des claims sur les 3 îles, je pouvais prendre les îles avec la règle des 10 ans d'occupations des objectifs de guerre. Le Bénin a été surpris par l'attaque, il m'a promis qu'il allait construire une flotte de lourds pour me détruire. Au final, après avoir dévasté ses côtes, il accepte de se rendre pour les provinces. Pendant la guerre, la Grande-Bretagne vient me voir pour me demander une des îles en échange de 800 ducats. J'ai accepté son offre et je lui ai donné Fernando Po. Il en a profité pour attaquer le Bénin en fin de session. J'ai continué ma colonisation en Amérique. Mes deux focus sont le Canada au Nord et le Brésil au Sud pour récupérer des mines d'or en Amazonie.

                    La dévastation du golf de Guinée!
                    • La marche sur Tokipantia
                    Dans le Nord de mon pays, l'accès au Sud de la Norvège est impossible sans avoir une flotte. Si je me bats contre une puissance navale, il me sera difficile de défendre cette partie de mon pays. Il me faut trois provinces suédoises pour relier les deux parties de mon pays. La Suède se trouve dans une situation compliqué depuis sa conversion à l'orthodoxie, tout le Sud de son pays est converti par le Protestantisme et la Réforme. Je n'ai pas fait trop de diplomatie avec lui depuis le début de la GPO hormis la 1er session et je l'ai laissé faire sa guerre contre l'ordre de Livonie à l'époque. Depuis le début de la GPO, les trois forts au niveau de ma frontière sont désactivées. Au lieu de trouver un accord avec lui, j'ai décidé de l'attaquer. La guerre était très rapide, j'ai attaqué au début du mois pour que les forts ne se repeuplent pas. En 6 mois, j'ai pris un quart de son pays, sa capitale Tokipantia tombe vite. Mais le joueur refuse de se rendre et préfère se battre. J'avance mes armées en direction de la Finlande. Là, par malchance, mon général 3 étoiles meurt juste avant que le Suédois lance la bataille mais je la remporte. Refusant ma paix, je commence à le stabite. j'ai détruit sa flotte après avoir pris le fort en Finlande. Finalement, la Suède craque et accepte la paix après avoir perdu -3 de stabilité.

                    Tout va bien en Suède!
                    • Maintenir un statu quo à l'Est
                    La fin de la session est assez mouvementé dans la région. La Courlande s'est fait attaquer par la Pologne. Seul, la Courlande n'arrive plus à stopper les armées polonaises. Mais il arrive à trouver un accord avec le Brandebourg en échange d'une somme de ducats. les deux armées réussissent à arrêter le Polonais mais la Coulande prend de grosses dettes pendant la guerre. Au même moment, la Suède attaque la Courlande alors que ce dernier est encore en guerre contre la Pologne. Je décide d'intervenir dans le conflit pour repousser la Suède. Dès mon entrée, la Ruthénie vient me voir et menace d'intervenir dans le conflit. Il propose de faire une paix blanche avec la Suède ce que j'accepte car mon attention n'était pas de détruire le Suédois mais juste de le faire sortir du conflit avec la Courlande. Au final, la Courlande signe la paix blanche avec tous ses ennemis. Après la guerre, je suis enfin parvenu à finir la doctrine quantité. Désormais, je dispose d'une armée correcte et d'une armée de taille importante. L'objectif de la prochaine session sera de faire un dev important pour avoir plus de manpower. Je suis de nouveau devenu un royaume.

                    Que Dieu protège le roi du Danemark !!
                    Twitch: https://www.twitch.tv/videos/500489059?t=0h0m35s
                    Dernière modification par Ivoaleks, 06-11-2019, 20h42.

                    Commentaire


                    • #11
                      Session VI: Touche pas à mon commerce


                      la première bataille navale dans les océans
                      • La question néerlandaise
                      Cela fait deux sessions que les Province-Unies me posent problème. Il envoie toute sa flotte de navires de commerce sur le noeud de Lubeck et par conséquent, il prend une part importante de mon commerce sur le noeud. Cela a assez duré, j'ai décidé de rentrer en conflit avec lui après être venue le voir plusieurs fois pour lui demander de retirer une partie de ses navires sur le noeud. Mais le joueur (Logos) s'entête. Avant de lancer les hostilités, j'ai réglé la question prussienne. J'ai offert la province Ermland au Courlande car je ne voulais plus être le ''gendarme de l'Est''. Le retour du Ermland au Courlande a provoqué une vague de conflit dans la zone. Ses voisins ont essayé d'empêcher la Courlande de créer la Prusse (Pologne, Suède, Ruthénie ). Après mettre débarrasser de l'Ermland, j'ai attaqué les Provinces-Unies. Sur terre, mon armée marchait en direction d'Amsterdam. En revanche sur mer, je ne suis pas parvenu à faire le blocus d'Amsterdam car sa flotte était plus forte que la mienne. Il avait un léger avantage en terme de moral navale par rapport à moi. Sur terre, j'ai tenté un mouvement risqué.Je suis passé par le passage entre la Frise et la Hollande pour accéder rapidement à sa capitale. Avec l'aide de l'Anglais (qui a envoyé des condottieres), il déclenche deux batailles sur La Haye mais les deux batailles sont un échec pour lui . Après la chute de la ville, il décide de se rendre. J'ai repris la province en Islande,10% de ses revenus et plus de 1000 ducats mais j'ai échoué car je ne suis pas parvenu à détruire sa flotte de commerce.

                      ​​​​La bataille de la Haye
                      • Les Indes danoises: le Brunei
                      ​​​​​​​Dans le reste du monde, tout se passe plutôt bien. En Amérique du Sud, j'ai enfin découvert des mines d'or en Amazonie. Dans le Nord, j'ai enfin formé ma Louisiane. J'ai enfin découvert les terres sauvages en Indonésie mais je ne suis pas seul. La Grande-Bretagne contrôle les carrefours commerciaux et les Chinois de s'y implanter. J'ai tenté de m'installer sur l'île de Sumatra mais les Chinois contrôlent déjà une partie des terres. Comme il serait difficile de défendre mes colonies, j'ai abandonné les colonisations de Sumatra pour m'installer sur le Brunei. Là, j'ai trouvé un accord avec certains Chinois. Je ne ferais pas de guerre contre eux si toute l'île du Brunei est mienne. Mais certains aiment le risque, le Wu et le Yue ont commencé la colonisation sur l'île. La prochaine session risque d'être compliquer pour eux.

                      Toute une île pour moi!
                      • Une guerre pour tester notre nouvelle flotte
                      ​​​​​​​L'échec sur les mers contre les Provinces-Unies m'a fait prendre conscience que mon pays n'est pas encore prêt à se battre sur mer. J'ai lancé la course aux armements vers la fin de session. J'ai construit plus d'une trentaine de vaisseaux lourds et j'ai pris la doctrine maritime pour avoir une flotte encore plus importante. J'ai voulu tester ma flotte contre une grande puissance coloniale, le Portugal. j'ai préparé des claims sur les provinces africaines du Portugal comme Zanzibar. J'ai envoyé ma flotte de lourds sur l'île de la Réunion que j'ai colonisée cette session. J'ai déclenché le conflit et je suis rentré en contact avec sa flotte près des côtes de Madagascar. Après l'avoir battu, j'ai tenté le débarquement sur Zanzibar. Mais cette guerre n'est qu'un simple test pour moi. Pendant le conflit, j'ai remarqué que mes revenus avaient grandement baissé. C'est à cause du Néerlandais qui avait envoyé 80 navires de commerce sur mon noeud. Fou de rage, je suis allé voir le Portugal pour négocier une paix blanche qui a accepté. j'ai envoyé ma flotte en Europe et j'ai attaqué les Provinces-Unies. Il m'a surpris car il a pris la tech 15 et a commencé à m'envahir. Alors qu'il était en train de faire le siège sur Brême, la session s'arrête là.

                      L'amiral impérial est de retour!

                      Que Dieu protège le roi du Danemark !!
                      Twitch: https://www.twitch.tv/videos/5035580...=all&sort=time
                      Dernière modification par Ivoaleks, 06-11-2019, 23h11.

                      Commentaire


                      • #12
                        Ben alors, c'est quoi la réponse à la question néerlandaise du coup?

                        Commentaire


                        • #13
                          Envoyé par MiniaAr Voir le message
                          Ben alors, c'est quoi la réponse à la question néerlandaise du coup?
                          ce soir

                          Commentaire


                          • #14
                            Session VII: La crise


                            L'accès au paradis à un prix!

                            Commentaire


                            • #15
                              C'est bien la crise des AARs oui

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X