X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • [récit] AAR Ottomans - Battle For Caucase : BAarAka

    AAR Ottomans - Battle for Caucase



    Situation de départ :

    Depuis le up de quasiment tous ces voisins et en particulier du malelouk et de la Pologne, la diplomatie de l'Ottoman en devient quasi dangereuse. Heureusement pas trop d'animaux autour de moi et les tractations commencent de manière tout à fait correct. Même si le fait d'avoir un pays personnalisé sur le Caucase réduira de manière significative mon blob mais qu'à cela ne tienne nous trouverons bien un moyen d'y pallier.

    Je négocie quasi toute l'Anatolie sauf une province en colines que le Mamelouk me demande afin de se sentir en sécurité. Soitn cela ne me coûte pas trop cher et me permet de me dire que même en cas d'attaque occidentale, le deal devrait toujours tenir. Même si dans les faits j'arrive à obtenir environ mes demandes (on voudrait toujours plus mais il ne faut pas non plus abuser).

    En globalité je demande 3 provinces sur la Vzalachie dont le CoT en échange je laisse la mine d'or qui est toujours selon moi une boîte de Pandore et loin d'être vitale pour un ottoman.
    Je demande à avoir un CoT au minimum côté du noeud de Crimée.
    La frontière côté Caucase sera déterminée par contrée et beaucoup de personnes semblent intéressées par l'Iraq il y aura donc une course.


    Premiers moves :

    Mes deals me donnaient une ouverture sur l'Albbanie malheureusement cette dernière ira trouver un allié en la personne de l'Aragon et j'ai d'autres chats à fouetter en early.
    Je recrute donc 5 janissaires qui me permettent d'activer mes claims en Anatolie instant et attaque dans la foulée le Candar qui s'allie souvent avec le Karaman (cette fois il sera allié à la Crimée et afin de préserver mon mp j'attendrai patiemment les 5 ans afin de le blob instantanément).

    La suite logique se situe sur Byzance et la prise de Constantinople. Je prends toutes les provinces et active les 2 missions concernées (j'en profite pour prendre ma part sur la Serbie (Nicht) car alliés dans cette guerre).

    Un premier deal me permet d'attaquer l'Albanie en aidant le napolitain à se libérer, cela ne me coûte pas trop cher et me permet sait on jamais de sécuriser un front. J'en profite pour blob l'Albanie.

    Pendant ce temps je me suis tout de même allié à Ramazan et Dulkadir afin de préserver les accords (ne pas appâter le chalon ).

    Jusque là tout se passe bien et les vassaux s'entassent de manière abordables. Une opportunité sur Théodoros se présente et j'en profite pour la diplo vassaliser.
    J'attaque dans la foulée, l'Aq qoyunlu et prend le max. J'enchaîne dans la foulée sur le Qara qui vient d'être attaqué par le Caucase et la future Perse.

    Chose étonnnante comme ç chaque fois que je joue l'Ottoman Memeth meurt tôt et me laisse avec un cousin débile je me transforme de terrible panthère en apprenti chaton:



    Le Padisha en plus de me coûter cher pour les janissaire est un magnifique 1 0 0. Ce qui transforme un début plus qu'honnête en start plus que banal et sous le coup d'une attaque Mamelouk.
    La diplomatie est en route et il va falloir attendre gentilment que soit ce dernier ne décide de mourir (ce que nous espérons arriver le plus rapidement possible soit que son fils bien plus capable ne prenne le relais).


    Chose à prendre en compte, on ne peut pas se plaindre de tout et les difficultés financières semblent arriver assez souvent dans mon entourage :

    Ie reste de la session se fait dans la peur d'une attaque mamalouk ce dernier grâce à son sultant 6 3 4 me faisant vraiment très peur il me faudra certainement énormément de soutien afin de préserver l'avarice de ce dernier qui n'en est aps moins qu'à avoir le toupet de profiter de joueurs débutants afin de blob plus que ce qui était logiquement possible surtout en Arabie (il faudra donc se méfier de ce mangeur de bébé afin de préserver notre honneur nous les glorieux fils de Memeth qui nous aura malheureusement guidé que trop de temps).




    Dernière modification par tithub, 26-10-2018, 18h42.

  • #2
    Je n'avais même pas vu que tu avais écris un AAR ! Il faut faire de la pub sur le topic de la GPO voyons

    Commentaire


    • #3
      Session 2 - La PLS


      Une diplomatie aux petits oignons?

      Mon pays sortait d'une première session mouvementée avec un padisha régnant depuis moultes années (trop?) et des stats toujours aussi imposantes (1 0 0). Que ne fut ma surprise en voyant qu'avec son 6 3 4 le mamelouk ne pouvait pas passer la tech militaire alors que je pouvais le faire.
      Mon plan était simple face à tant de greed et de mauvaise gestion il fallait le punir afin de me laisser du répit et avoir une trève avec cette infâme personnage (vous comprendrez par la suite pourquoi infâme).
      Je contactais donc quasi tous mes voisins qui dans leur clairvoyance ne voyait pas d'inconvénient à voir un affrontement entre les 2 "géants" du sud.
      Une seule personne manquait à l'appel et c'était le vénitien mais comme mes contacts avaient été fructuant et que clairement c'était du foutage de gueule de la part du joueur mamelouk (j'ai appris plus tard qu'il avait dépensé 750 pts en généraux certainement une sombre histoire de professionalisme mais vous comprendrez mon agacement par la suite).

      Donc j'entame le conflit quasi day one ne sachant pas si le vénitien oserait venir. Je gagne les premières batailles uniquement grâce à l'avantage de la tech et de la nouvelle cavalerie. Et en profite (car le greed de ce joueur est infini) pour faire un blocus total de son pays -> moins de sous , prospérité en baisse bref, il avait tout pour être plus fort que moi mais a préféré faire des choix contestables. Et à ma grande surprise je vois le vénitien rejoindre le conflit.
      Au début seulement sa flotte qui a largement battue la mienne puis faire des sièges sur la partie européeene. La guerre économique est lancée et au vue des exigences mamelouks

      1200 ducats 10% de mes revenus des claims en moins et 1 ou 2 provinces
      S'enclenche une guerre à mort tenter un 1 vs 2 en ne devant pas avoir l'avantage voir les simagrées mamelouks avoir raison du vénitien passe encore mais au vue de la paix demandée cela revenait à tuer mon pays pour le reste de la gpo. D'où une sorte de all in niveau emprunts de ma aprt, quitte à me prendre pour un couillon autant être 2.

      Bref après l'intervention ô combien salvatrice de mon voisin du Caucase je m'en tire avec une paix blanche mais avec tellement d'emprunts comprenez agir pendant 5 ans en 1 vs 2 avec full blocus tandis que le mamelouk fait le couard et pleure ça en faisait beaucoup.En paix blanche globale.

      Enseignement à en tirer , je dois faire banqueroute pour sauver mon pays (elle était de toute façon automatique) et je dois voir pour pleurer aussi fort que ses infidèles mamelouks.
      Le vénitien profitera de son moment de gloire mais la vengeance n'en sera que plus amère pour lui



      Le seul enseignement positif je suis en pls et je crois avoir fait comprendre que le mamelouk n'avait aucunement besoin d'aide pour tenir l'ottoman (si celui ci a un roi 1 0 0 pdt 18 ans qui comparé à un 6 3 4 fait une petite différence qui aurait dû lui donner un avantage décisif).


      PLS et désastre

      Ayant tiré un peu trop sur mon pays afin d'arracher la paix blanche, je me voyais avoir la guerre des paysans qu'à cela ne tienne, un désastre ne peut apparaître qu'une fois et ce dernier ne pourra plus me gêner, Mon padisha est mort pendant la guerre laissant la place à un 2 4 4 (super le régime ottoman c'était le meilleur de cet impacable).
      Mais encore une fois il meurt et provoque une rébellion pour la succession et au vue du prétendant, 4 6 4 je me dis qu'un changement de dynastie s'impose. Espérons que c'est la fin des impacables et que l'on aura enfin un suzerain capable de relever le pays qui est dans un état pitoyable comparé à notre voisin avide de guerre facile.


      Vous l'aurez compris ma coquille de caliméro est grande mais je pense en avoir largement mérité sa présence.
      Seul point positif mes voisins (à part le vénitien :P ) ont compris que cette guerre était d'une souillure infâmisante et m'ont laissé tranquille pendant la banqueroute.

      Bref la prochaine session aucune guerre offensive ne sera lancée c'est sûr et si l'on m'attaque j'espère une réaction au moins aussi disproportionnée en ma faveur.






      Sponsor officiel


      Heureusement Alizée est toujours là



      Dernière modification par tithub, 18-10-2018, 13h48.

      Commentaire


      • #4
        Ces références musicales de choc!

        Commentaire


        • #5
          Je sais très bien comment t’appâter

          Commentaire


          • #6
            Ahaha pas mal ! Je propose aussi une petite zic russe alors :

            Commentaire


            • #7
              Tithub à la recherche du padishah perdu !



              Or ce dernier a en réalité rejoins une secte de amish dans le Caucase...

              Dernière modification par Cha Malhô, 18-10-2018, 19h18.

              Commentaire


              • #8
                Jolie padisha

                Commentaire


                • #9
                  Bordel Tithub tu as oublié les armées milanaises et leur général Géronimo "avide de gloire" en plein tourisme anatolien

                  Commentaire


                  • #10
                    La PEUR

                    Diplomatie

                    Nous en étions resté sur une situation assez préoccupante.
                    Tous nos voisins pouvaient 1 vs 1 cet empire en décrépitude. Il fallait donc assurer ses arrières. En ce sens un PNA général était négocié avec la majeur partie des joueurs. Comprenez Mamelouk, Caucase, Venise, Hongrie et Perse.
                    Nous n'oublierons pas les intentions bienveillantes à notre attention (comprenez l'aide magnifique accordée par notre ami milanais glorieux pourfendeur de rebels avec Geronimo comme général).



                    Rien de bien intéressant?

                    Les consignes étaient clairs maintenance en berne désactivation de la maintenance des forts non frontaliers. Et construction de moults bâtiments afin d'essayer de relever ce pays ayant subi l'ingérence venitienne.
                    Le revenu décolle mais malheureusement celui de mon infâme voisin en fait de même et il a même l'audace de faire un grand nombre de batiement de force limite et atteint une limite de 100 là où notre glorieux empire ne se permet d'en aligner que 66.
                    Il s'agira de continuer à serrer les fesses lors de la prochaine session et de remercier grandement le padisha d'un soir en la personne de warspite91220
                    Et sa tant célèbre chatte à warspite comprenez je n'avais aucun monarque compétent en une session warspite aura profiter d'un 4 6 4 remplacé à terme par un 6 2 6.

                    Illustration :

                    Mentor de warspite

                    Moment de folie?

                    Alors que pendant ce temps d'autres s’attelait à accueillir avec grandiloquences et moult boissons houblonnés des amis venus d'ailleurs, Aikiko en profitait pour attaquer de manière sournoise le Caucase avec sa marche.
                    L'intervention de la horde blanche clôturait les débats mais je pense que c(était un piège afin de m'attirer dans un 2 vs 2 avec la Perse intervenant côté mamelouk....


                    Commentaire


                    • #11
                      Chats/20

                      Commentaire


                      • #12




                        Dernière modification par scoutix, 22-10-2018, 19h47.

                        Commentaire


                        • #13
                          Il n'y a pas de chat dans la dernière vidéo mais un méchant calamar qui fait peur !

                          Commentaire


                          • #14
                            Gras Chatoman?



                            Events qui mettent bien?

                            La session dernière nous étions remplacé par une personne compétente dans l'art du greed mais personne ne surpasse le maître (moi ).
                            Sachant que le mamelouk avait attaqué le Caucarzote et qu'il n'avait plus de mp cela lui laissait une marge de manœuvre limitée afin de punir cette greed. J'en profitais pour continuer dans cette voix.

                            Couplé à 2 events ottomas :


                            The Expansion of the Royal Bureaucracy
                            Mimar Sinan's Great Constructions

                            Je choisissais évidemment de perdre 2 de stab contre -10% coûts de tech et doctrine et +10% pour les impôts.
                            Et de même je choisissais -10% coût de dev et coût de bâtiment jusqu'à la mort de mon padisha en espérant que ce dernier survive à la session afin de mettre en place des constructions par millier.
                            J'en profitais aussi pour inviter des lettrés en provenance du Maroc qui contre 50 pts admin me donnait un -10 de coût de dev supplémentaire (vous avez dit optimisation?)
                            Rajoutez aussi les mission sur les bâtiments etc et vous aurez des manufactures à 325 ducats etc...


                            Ce qui nous donne les évolutions suivantes

                            Bâtiments session précédente VS now

                            Session précédente :

                            Spoiler:


                            Spoiler:


                            Spoiler:


                            Spoiler:


                            Now:
                            Spoiler:


                            Spoiler:

                            Spoiler:

                            Spoiler:


                            L'evolution est flagrante et le fait que le padisha ait survécu l'entièreté de la session n'y est pas pour rien

                            Accord de bon voisinnage

                            Alors que le joueur Kaukarzoth se trouvait un peu dans le dur au suite de la guerre contre le mamelouk un échange de province avait lieu afin de satisfaire les 2 parties:
                            une province de ma marche Soran allait chez lui alors que je gagnais une nouvelle marche avec Hasan Keyef voyait le jour ( j'en ai d'ailleurs profité pour forcer la religion de ce dernier et avoir un obgectif d'aire de rempli )


                            Commerce florissant?

                            J'ai aussi profité de la session pour uppé 2 COT au niveau 3 coût de dev encore pour ces contrées et l'annexion de la Lituanie fût accueillie avec bienveillance car plus de commerce en provenance de Crimée allait enrichir notre noeud alors que toujours plus d'IA tiraient sur le noeud d'Alexandrie.

                            Voilà c'est tout pour cette session un petit gif pour illustrer



                            L'entraînement continue :



                            https://img-9gag-fun.9cache.com/phot..._460svvp9.webm
                            Dernière modification par tithub, 02-11-2018, 19h01.

                            Commentaire


                            • #15
                              Réunion de chats?







                              Attaque envers le mamelouk



                              Nous avions laissé un pays dans un état économique quasi parfait, il fallait donc profiter de la fenêtre d'opportunité qui s'offrait à nous.
                              Dans un premier temps je décidais d'attaquer le mamelouk. Sur le papier avec ses ordres dans le rouge, cela ne serait pas équilibré malgré le fait que ce dernier ait accentué la construction de bâtiments de FL.
                              Une seule bataille est effectuée à Urfa donc en -1 et se solde par une victoire pas si facile mais qui laisse de la marge.
                              Les conditions de paix sont demandées et je désigne deux terres arides avec de la laine comme goods soit 15 de dev si mes souvenirs sont bons.



                              Accords de bon voisinage?

                              Deux territoires me faisaient les yeux doux depuis fort longtemps comprenez que le joueur hongrois selon nos accords avait gardé 2 territoires sur la contrée de Valachie, ne voyant aucun bâtiments sur ces derniers je supputais que ce dernier ne voulait pas vraiment les garder et que des négociations pouvaient éventuellement débuter.
                              Comprenez que dans l'imaginaire des joueurs il y a toujours une AE (dixit @MiniaAr) et que proposer l'achat de province fait en sorte de calmer cette AE virtuelle.
                              Alors certes le prix annoncé effleure les 100 ducats par points de dev mais au vue de notre économie florissante, nous pouvons nous le permettre.
                              Accord conclu pour 2 nouvelles provinces avec des goods pas si dégueux (cuivre et bétail) en terres arables.
                              1500 ducats vont dans les poches hongroises ce qui lui permet de compléter quelques bâtiments de son côté.


                              Guerre de tard?

                              La session voit aussi un conflit éclaté entre la PLC et l'Autriche cette dernière n'a pas fini ses doctrines mais compte sur le nombre pour vaincre le premier nommé.
                              S'en suit de nombreux affrontements et une stratégie des plus étranges qui implique la prise de moults emprunts alors que les paix recherchées sont assez légères (contrairement au premier affrontement contre le mamelouk par ex.... -> no coment )
                              Je profite donc de cet épilogue afin de proposer un deal au joueur de la PLC, savoir son prix pour compléter la contrée de Crimée avec la province du même nom.
                              18 de dev sur du sel ferrait du bien à n'importe quel pays.
                              Et au vu des dettes accumulées par les 2 belligérants je me doute bien que quelques ducats feraient du bien
                              Accord conclu en fin de session pour 2000 ducats, c'est cher mais comme dit auparavant nous pouvons nous le permettre et renforcer nos possible adversaires ne nous a jamais fait peur car cela pimente la partie


                              Lettrés?

                              La dernière session nous avions profiter contre 50 pts admin des lettrés en provenance du Maroc ce qui nous permettait d'avoir -10% de coût de dev.
                              Cette session un accord sera conclu avec l'Adal afin d'attirer chez nous des lettrés permettant d'avoir un marchand supplémentaire (qui sera de suite placé à Alep) et nous permettra surtout d'up un 3 eme CoT àau level 3 (comprenez que cela permet d'avoir un coût de dev sur la contrée en question fortement diminuée ce qui nous intéresse fortement étant donné que l'Anatolie reste encore assez peu développée.

                              Même si dans la hiérarchie, nous sommes derrière quelques mastodontes, notre pays a su tout de même relever la tête de manière significative, il nous reste encore pas mal de choses à accomplir afin de revenir au premier plan.
                              Je vous laisse sur ces notes d'espoir et vous dis à la prochaine.

                              Dernière modification par tithub, 09-11-2018, 12h01.

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X