X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Gestion de la guerre aérienne

    Suite à une discussion jeudi avec Diderlord, je me suis rendu compte que la gestion aérienne n'est pas comprise par plusieurs personnes.
    Dans ce sujet, je vais traiter des principaux points du combat aérien, posez toutes les questions que vous voulez.

    Le premier post sera sur les éléments les plus simples, je pousserai les mécanismes ultérieurement.

    Tout d'abord, la carte est divisée en zones aériennes comme ici:



    La France, par exemple, est divisée en deux régions pour sa zone métropolitaine.

    L'interface aérienne n'est pas la plus simple du jeu mais le principe est simple:
    - Vous cliquez sur un aéroport pour ouvrir la carte aérienne et la création d'escadrille sur l'aéroport.
    - Vous sélectionnez le bouton qui clignote en jaune en haut à droite afin de créer une escadrille.
    - Vous mettez le nombre d'avions que vous souhaitez dans l'escadrille.
    - Vous sélectionnez l'escadrille ou toutes les escadrilles avec le bouton prévu à cet effet.
    - Vous cliquez droit sur la région où ils doivent opérer.
    - Si l'interface aérienne de la province n'est pas ouverte, faites le en cliquant dessus.
    - Vous définissez les missions de votre escadrille.

    C'est la partie "simple", car de nombreux joueurs s'arrêtent ici sans prendre en compte l'efficacité de leurs missions. C'est en partie normal car le système n'est pas parfaitement logique à ce stade.



    L'efficacité est représentée par le cercle, ici rouge, à gauche de la mission sélectionnée. Il peut être vert, jaune et rouge.
    Si vous placez votre souris dessus, vous avez des informations:



    Les modificateurs que vous pouvez avoir sont:
    - Pénalité par rapport à la distance. C'est le point principal qui est souvent oublié par les joueurs.
    - La météo.
    - Le ravitaillement de la région (souvent oublié)

    Une province adjacente où je dépasse le ravitaillement volontairement par exemple. C'est 1% mais cela peut monter bien plus haut.



    Tout cela vous donne une "efficacité de la mission", comme je joue sur black ice et donc en anglais c'est "mission efficiency". Dans le dernier screen, j'ai 15.6%.

    Cela signifie quoi?
    L'aviation fait deux sorties le jour et une sortie la nuit. Supposons que tous mes avions sont opérationnels, dans mon screen ils vont sortir de jour.
    A chaque sortie, tous mes avions vont sortir mais seulement 15.6% des avions de l'escadrille auront un impact sur le jeu, donc 15 vu que mes escadrilles sont de 100. Les 85 autres avions n'auront aucun effet mais devront faire un test pour savoir s'ils sont détruits, comme les 15 qui agissent effectivement, suite à la fiabilité.

    Donc, en cas de combat aérien, mon escadrille est quasi-inutile et va se faire détruire par une aviation adverse même inférieure en nombre.

    Comment utiliser l'aviation?
    C'est là que le jeu n'est pas nécessairement logique puisqu'il raisonne en zones aériennes et non en distance par rapport à un ennemi.

    L'exemple de la France va vous parler:



    J'ai placé trous escadrilles, une en Bretagne, l'autre à Paris et enfin la dernière en Alsace. Que pouvez-vous voir? Seule celle à Paris est de couleur verte, les autres sont jaunes.
    Cela dépend beaucoup des types d'avion, un bombardier tactique peut intervenir depuis l'Alsace sans malus, mais prendre un CAS me semblait un bon exemple.

    Cela signifie donc que pour optimiser votre placement aérien, mettre vos escadrilles sur Paris, la Normandie ou la Champagne est plus efficace qu'en Alsace pour affronter l'Allemagne. C'est illogique par rapport à la réalité mais c'est ainsi que le jeu raisonne.
    Mettez donc vos escadrilles dans les aéroports les plus centraux si vous voulez défendre et uniquement à la frontière pour attaquer.

    Sinon, vous pouvez jouer sur les variantes pour améliorer la distance d'opération de vos avions (indispensable dans le Pacifique) ou prendre des avions à plus grande portée (chasseurs lourds et bombardiers tactiques par exemple). Ainsi, le CAS est inutile en Asie vu la taille des régions aériennes et le manque d'aéroports hors porte-avions et le chasseur lourd est indispensable pour escorter vos bombardiers en terrain adverse lointain.

    Concernant le temps, vous pouvez uniquement avoir un impact dessus avec un conseiller politique, et le ravitaillement c'est à vous d'y faire attention ou d'augmenter la capacité de la province.

  • #2
    Moi j'ai 3 questions :

    - Quel est l'impact de volontairement dépasser le nombre d'avions possible sur un porte-avion? (il doit y avoir l'équivalent sur les bases terrestres j'imagine)

    - Une escadrille qui sort jour et nuit a-t-elle un malus par rapport à une escadrille qui ne sort que de jour ou que de nuit? (à la base je m'emmerdais à mettre des escadrilles séparées, j'ai changé, pour l'instant mes chasseurs sortent quelque soit l'heure, par contre j'ai tendance à sortir mes bombardiers et l'attaque au sol que de jour)

    - Quelle est la nuance entre l'interception et la suprématie aérienne? Dans l'idée je conçois que l'interception attaque les raids de bombardiers et que la suprématie se concentre sur les chasseurs, en pratique, je mets tous mes chasseurs en suprématie en me disant que s'il n'y a plus de chasseurs ennemis ils s'attaqueront forcément aux bombardiers. Vrai? Faux? 42? La réponse D?
    Dernière modification par Zaariel, 01 October 2016, 00h45.

    Commentaire


    • #3
      Je vais chercher le calcul, je l'ai vu quelque part.
      Niveau info: "If the total number of planes is 250 in a level 1 base (capacity 200), then the air wings get a -50% penalty to their mission efficiency. If the total is 300 planes then there will be a -100% penalty."
      Donc 50% de pénalité d'efficacité si la base a 200 de capacité et que tu as 250 avions dedans. 100% avec 300 avions.

      Suprématie: Taper les avions en priorité et ensuite les bombardiers. Joue sur la suprématie aérienne de la région.
      Interception: Taper les bombardiers uniquement.

      Jour nuit:
      Oui il y a des malus. Tes avions doivent se reposer après chaque mission, 4h, donc tu vas perdre en efficacité car tous tes avions ne font pas toutes les sorties mais seulement 2 dans les 3 disponibles de la journée.
      Et avec les malus de nuit, je ne vois pas d'intérêt sauf pour les strats de sortir les avions sur cette période.

      Commentaire


      • #4
        Ah ouais, la pénalité cogne sérieusement, je vais éviter d'accumuler les avions en trop du coup !

        Pour les cycles jour/nuit du coup comment faudrait-il faire? Dans l'idée, avec 3 escadrilles de chasseurs de même nombre il vaudrait mieux en mettre une en sortie de nuit uniquement et les deux autres en sortie de jour? Ou tu mets vraiment tout de jour?
        C'est vrai que des chasseurs lourds avec une techno radar embarqué ça ne serait pas du luxe.

        De ce que je comprends, l'interception est surtout utile en défense si on sent qu'on perd la maitrise du ciel pour limiter la casse du coup?
        Si on domine ou si on se bat au dessus du sol ennemi, autant nettoyer le ciel de tout ce qui traine.
        Dernière modification par Zaariel, 01 October 2016, 00h50.

        Commentaire


        • #5
          Rien de nuit par principe, sauf si tu vois que tu te prends du bombardement strat pendant cette phase.
          Malus: "At night, it is 20% harder to detect planes and bombing has -50% efficiency but air combat is otherwise unaffected."

          Donc 20% de malus de détection et -50% d'efficacité de bombardement. A moins d'avoir du radar, c'est une perte de temps.
          Si tu sais que tu as du bombardement strat, du chasseur lourd fera l'affaire (le léger se fait déboiter).

          L'interception peut aussi agir en attaque pour détacher un escadrille uniquement sur les bombardiers adverses.
          Tout dépend de la répartition de l'aviation adverse, mais oui l'interception doit être plus limitée. Mais dans tous les cas, cela demande de la détection donc c'est soit avec du radar, soit il te faut de l'aviation en supériorité pour détecter ceux de l'adversaire.

          Commentaire


          • #6
            Ah, les chasseurs légers se font déboiter contre les bombardiers? Pas assez blindés? J'avoue que je ne fais jamais de chasseur lourd, c'est une erreur du coup...

            Commentaire


            • #7
              Contre les bombardiers strats, oui. Sur le bombardier tactique, ils font le travail mais restent moins forts que les chasseurs lourds dans ce domaine.

              Commentaire


              • #8
                Donc la bonne solution serait d'avoir des chasseurs en domination aérienne et des chasseurs lourds en interception, ça fait sens du coup.

                Commentaire


                • #9
                  Intéressant ce guide, merci Benoît.

                  C'est vrai que cette histoire de rayon d'action est un peu mal foutue, j'espère que ce sera corrigé à l'avenir.
                  Mon Steam



                  DISPONIBLE !

                  Commentaire

                  Chargement...
                  X