X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • [Récit] Brabant le bAARbant [Les Sous de Descartes]

    Brabant le bAARbant

    Situation de départ:



    Spoiler:



    Le Brabant commence avec un set d'idées génériques allemandes qui sont souvent sous-estimées mais qui en fonction de ce que vous voulez faire de votre pays peuvent être très intéressantes.
    En particulier:
    • combativité de l'infanterie dès le départ (10%)
    • maintenance des mercenaires (-25%)
    • efficacité de la production (10%)
    • coût technologique (-5%)
    • prestige annuel +1
    • ainsi que différents modificateurs liés aux commerces, réputation diplomatique (très bon pour les colonies) et relation diplomatique.
    Le seul hic restant le départ sous UP avec un joli Philippe III de Bourgogne à sa tête. Se départir de cette UP reste assez aisé mais je ne donnerai pas encore le petit tip nécessaire (même s'il n'est pas compliqué à trouver).
    L'économie de départ étant viable grâce à Anvers et à des provinces très riches avec des goods qui feront de ce pays une petite merveille (vous en doutiez?).
    Un voisinage pas forcément des plus cléments avec une France sans Bourgogne, Cologne qui touche notre territoire mais pour contrer tout ça un empereur magnanime et généreux (propagande impériale mode ON) et une Angleterre sympathique hein Neroonian.
    Lubeck restant distant même si ses tentacules auront tôt faire d'en faire un voisin direct.

    Les perspectives de blob restent conséquentes même si l'AE dans l'empire c'est le mal et une coalition session 1 ferait mauvais genre (espérons que l'empereur ne déconnecte pas pour faire des rendus de territoires illégitimes).

    Rien de bien passionnant à raconter de plus Caius Pupus reporter impérial arrêtera son maigre rapport à ses augustes lecteurs sur ces mots: "La tulipe et l'épée".
    Dernière modification par tithub, 09 January 2017, 00h14.

  • #2
    Pour la GPO tu penseras à passer ton jeu en Anglais .

    Commentaire


    • #3


      la diplomatie est en route

      Dernière modification par tithub, 09 January 2017, 18h14.

      Commentaire


      • #4
        1ere partie : Libérééééé, délivrééééé



        Tractations diplomatiques pré-session:

        Autriche:

        je m'assure d'un petit geste de sa part afin d'avoir une libération assurée et sans aucun risque. Il sait protéger ses futures ouailles et sera là pour veiller au grain.
        Angleterre:
        Je négocie plusieurs choses. Un soutien pour me défaire de l'UP, et quelques petits détails dont des hommes car c'est une ressource bien rare pour tout début de partie qui se veut un tant soit peu réussi, nous reviendrons sur ce fait par la suite....
        Cologne:
        Etant dans la même zone géographique de départ, et comme plus ou moins négocié avec l'Autriche, une entre-aide pour le blob de certains mineurs notamment partage de la zone avec comme point de voute, clèves qui pouvait protéger à terme certains de mes territoires mais qui faisant parti de la contrée capitale de Cologne ne lui couterait rien en maintenance d'état.
        France:
        Tractations menées surtout afin d'avoir un aperçu des frontières possibles sur la Bourgogne à terme. Et non, rien ne sera révélé de plus pour le moment
        Pologne:
        Négociation d'un soutien pour ma libération.
        Lubeck:
        Définition des frontières, il faut toujours définir une zone de confort au départ, les zones d'influence pouvant se recouper, elles seront toujours amenées à évoluer. Mais en ce qui concerne ces tractations, elles mèneront à un blob moins loin que souhaité mais satisfaisant les 2 parties.
        Le reste de la diplomatie restera un mystère pour le moment.

        Libération:
        Comme indiqué auparavant, le petit tips est que l'IA sera plus à même de vous libérer de l'UP si elle considère qu'elle ne peut pas gagner la guerre d'indépendance d'où les négociations pour avoir un maximum de soutien à mon indépendance (dans les faits, la Pologne, l'Autriche et l'Angleterre soutiendront day one). Ce type de libération est bonne à prendre dans mon cas car, elle me permet de ne pas perdre 1 de stab en déclarant mon indépendance par la voix de la guerre et surtout, j'obtiens un monarque avec une légitimité moyenne et non faible. Ce dernier se révèlera très peu compétent pour mon plus grand malheur (0 5 3).

        Gestion interne:
        Des ordres bien gérés permettent de rançonner en pts de monarque et d'avoir des bonus qui faciliteront votre partie. Tous mes territoires étant riches et avec de bons goods (Etoffe et Fer), la décision fût prise non sans mal de confier Breda au clergé et Limburg aux nobles. Ce qui me permettait de tirer 100 pts dans chacune des catégories (le fait d'être un chouilla en avance tech est toujours un gros avantage surtout lorsque votre monarque est moyen moins). D'autres demandes étaient effectuées notamment 10 pts d'influence papale et un général 40 de trad pour 0 pts militaire.

        Premières guerres:
        - Mon intention était d'engranger un maximum de MP en faisant des humiliations à 100% sur mes rivaux, en ce sens, Liège, Utrecht et Gueldre étaient mes premières cibles afin de rattraper le monarque très moyen qui venait de prendre en main le glorieux Brabant. Cela fait perdre du Manpower sans gain en argent certes mais les 100 pts admin, diplo et militaire font en sort de pouvoir passer la tech 4 militaire bien en avance vis-à-vis des IAs et donc de pouvoir les outplayed par la suite (donc investissement O combien rentable).

        - Chose promise chose due, j'aidais par la suite Cologne dans sa première guerre contre Clèves et touchait les ducats dûment réclamés à chacun des belligérants adverses.

        - Je déclarais quasi instantanément la guerre pour la prise de Friseland afin de m'assurer une extension territorial, faut pas déconner non plus

        - Une deuxième guerre commune avec Cologne nous permettait d'étendre notre territoire sans trop de difficulté et avec les frontières prédéfinies. Prise de Munster en propre pour Cologne et vassalisation du reste pour moi (afin d'avoir un vassal sans désir de liberté et comme mon AE était faible je choisissais de prendre max AE et de demander les territoires en propres mais en relâchant le vassal instantanément). Un vassal en début de game me permet d'avoir plus d'hommes que sans et le gain en argent des territoires en propres n'était pas justifié et cela permet aussi dans un monde idéal de voir quelques points de dev apparaître sur la capitale de cette dépendance
        Spoiler:

        Spoiler:

        Sur cette deuxième image on voit pas mal de rebels, on le doit malheureusement à la déco de notre bon empereur et à des demandes de rendu de territoires "illégitimes" grrrr. Des rebels apparaîtront sur Frieseland pour ma part mais bien moins contraignant que ceux de Cologne

        Phase de transition:
        Après avoir piller les quelques IAs téméraires au point de rejoindre les guerres dans le camp adverse, des églises apparurent soudain par miracle sur l'ensemble des provinces de notre beau pays.
        L'institution ayant pop en Italie mais apparaissant dans le même temps en Flandres (avec un décalage), il nous suffisait de développer un peu nos provinces pour aider sa propagation (les points dûment gagner lors des humiliations s'avéraient très utiles en l'obtention du cap fatidique des 20 de dev sur l'ensemble des provinces (l'institution se propageant mieux une fois un certain dev obtenu sur chaque province).
        La construction d'une flotte de commerce fût aussi entreprise afin de pérenniser l'attractivité commerciale du port d'Anvers sur la Manche.

        Première conquête bourguignonne:
        Alors que mon pays se portait bien je remarquais que la Bourgogne semble en difficulté mais a néanmoins 2 alliés IA (Bretagne et Brême), je demande donc à l'empereur si j'ai sa bénédiction pour aller quémander les territoires légitimes de nos futurs Pays-Bas.
        Ne pouvant y aller seul, je décidais d'interpeller l'anglais pour faire des guerres séparées (lui pour une humiliation, moi pour une conquête). La guerre a connu quelques rebondissements et les IAS ont fait ce qu'elles savent faire de mieux (prendre masse emprunt pour essayer de nous pourrir la vie ><).
        La finalité n'est pas glorieuse, cela me laisse sans trop de MP, avec un territoire de plus (j'ai pris le fort afin de faciliter mes prochaines conquêtes), je ne pouvais pas en prendre plus au risque de me prendre une coalition (chose que l'on peut voir en laissant sa souris sur l'over extansion prise lors d'une guerre où sont affichés les pays susceptibles de rejoindre cette dernière si prise de trop de territoires (Namen rejoint notre glorieux duché).
        On pourra me dire que j'ai facilité le blob français par la suite mais cela lui prouvait aussi que je pouvais très bien et sans son aide prendre un territoire face à la bourgogne. L'Autriche étant intervenu dans la première guerre de conquête française pour omposer une paix blanche et stoper les velléités de blob françaises, il resta chez lui cette fois car d'une la bourgogne n'était pas dans un état de forme décent et il doit aussi penser à son extension territoriale qui a été quelque peu famélique (la déco n'ayant pas aidé).

        Voici donc le résultat de la première session Brabançonne qui me laisse un goût amer car pas optimale mais bon mon côté perfectionniste devra être mis en pointillé car c'est loin d'être catastrophique

        Spoiler:


        Spoiler:


        Le joueur anglais étant parti explo first et m'ayant indiqué que le nouveau monde semblait bien lointain pour que je fasse le même choix, je me rabattais sur un classique avec éco first
        Une seule doctrine de débloquée pour le moment d'où un focus admin mis en place (surtout depuis mon premier roi 0 5 3 et qui prend tout son sens avec cette première doctrine).

        Comme vous pouvez l'apercevoir le conseiller "better relations over time" est bien présent et ce depuis le début afin de diminuer l'AE de façon plus conséquente.

        Petites notes pour mes chers lecteurs:
        J'essaierai de prendre plus de screens même si mon start n'avait rien de passionnant. Si vous avez des questions sur certaines mécaniques n'hésitez point, si vous avez des conseils encore mieux
        Pays ayant le mieux réussi leur start selon moi :
        - Russie
        - Mamelouks
        - Naples (malgré sa déco)
        - Ottomans
        - Venise (malgré sa déco)

        Dans une moindre mesure mais start très honnête:
        - France (je le place ici car il manque d'infrastructures mais au vu des tractations pour la récupération de ses cores rien de bien étonnant à voir ce que cela donnera la prochaine session).
        - Angleterre
        - Castille (qui devrait très vite récupérer l'UP héritière cheatée grrrr)
        - Suisse (blob conséquent pour un si petit pays )
        - l'ensemble des allemands du nord (oui je me place ici )
        - la Pologne (UP easy et ordre teutonique quasi sécurisé)

        Départ plus compliqué:
        - Autriche (pas énormément de blob des guerres coûteuses pour un gain pas immédiat (contre la Bohême), son income n'a pas encore décollé mais gageons que Restif va très vite remonter la barre.
        - Maroc (PLS économique, des ibériques en chaleur font en sorte que le pays est dans le mal absolu)
        - Grande Horde (aucune institution de passée Gazikumuk en vassal c'est NON, il faut le blob afin d'avoir l'institution day one même si c'est pour le relâcher par le suite (je parle de féodalité)) et son khan 0 0 2 toujours en vie.... Ivoaleks sois gentil (pour une fois...). Notons aussi un partage bien avantageux pour le russe sur le Kazan.

        Vidéo représentant l'humeur de la session:
        Dernière modification par tithub, 14 January 2017, 14h45.

        Commentaire


        • #5
          J'ai pas hyper bien compris ton petit Tips, si il y'a beaucoup de pays puissant soutenant ta liberté la Bourgogne te libère sans guerre ? Et il faudrait un écart de puissance de combien à peu près ?
          Les araignées ont quatre pattes.
          Aristote

          Commentaire


          • #6
            Oui si plusieurs grandes puissances te soutiennent au bout de quelques mois ton suzerain te redonne ta liberté
            En gros si France et Autriche te soutiennent (en solo) c'est gagné

            Sinon il faut 3 pays si les 2 du dessus ne te soutiennent pas

            Commentaire


            • #7
              En solo je préférè faire une guerre, malgré les inconvénients que tu as rappelé, pour forcer la Bourgogne à relâcher un autre de ses vassaux avec moi. J'ai déjà fait sans guerre et 10 ans plus tard j'avais la Castille avec mariage ibérique comme voisin et une certaine difficulté pour former les pays-bas.

              Commentaire


              • #8
                En multi il est toujours difficile de trouver une âme charitable pour défoncer les armées bourguignonnes qui sont loins d'être des branquignoles en early

                Commentaire


                • #9
                  La pologne, ce pays merveilleux sans qui le baarbant serait toujours un vassal, s'offusque de ce manque de reconnaissance !
                  Choqué, elle ira se morfondre se souvenant de ce dédain !

                  Commentaire


                  • #10
                    La Pologne t'a aidé en échange de ducats ?
                    « Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue. »
                    Albert Einstein

                    Commentaire


                    • #11
                      Non, j'ai soutenu pour qu'il se libère

                      Commentaire


                      • #12
                        Teasing pour le prochain numéro, je vous ferai un aperçu de mon utilisation des ordres

                        Et pour l'aide de la Pologne il aurait été normal que je la dédommage (ça sera chose faite session prochaine).
                        Dernière modification par tithub, 16 January 2017, 09h06.

                        Commentaire


                        • #13
                          Tiens donc, je n'ai pas demandé de dédommagement pour ma part.

                          Commentaire


                          • #14
                            Ma fidélité ne te suffit pas

                            Et quand je t'avais proposé des sous tu m'avais dit non, ça faisait partie de ce que je voulais

                            Commentaire

                            Chargement...
                            X