Ceci est une discussion importante.
X
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • The Eight Princes



    [DLC]Total War Three Kingdoms – Les Huit Princes

    Type : Chapitre (c’est le nom officiel des campagnes)
    Date de sortie : le 8 août
    Prix : 8,99 euros (-10% en précommande) sur Steam, ou 7,64 euros sur Gamesplanet avec le code PRINCES


    La sortie récente de Three Kingdoms est un succès commercial comme critique pour le studio Creative Assembly. Si les préventes auguraient déjà un excellent lancement, l’enjeu était plus vaste que la rentabilité immédiate du titre. En effet, comme de nombreuses franchises dans le jeu vidéo actuellement, les Total War ont pour vocation de devenir des titres avec une longue durée de vie, des sorties de contenu sur le long, long terme, et un suivi continu des développeurs après la sortie. Et c’est bientôt l’heure pour le studio de déployer son ambition. En effet, suivront les uns après les autres des Chapitres, qui seront le modèle des futures extensions, taillées d’après le contenu littéraire et archéologique riche de la Chine antique. Et voici les Huit Princes (Eight Princes).

    Une génération après l’époque tourmentée des Trois Royaumes et la subséquente unification de la Chine par la dynastie Jin, la guerre civile gronde de nouveau. L’empereur Jin Huidi, faible d’esprit, est l’objet d’une lutte de contrôle féroce entre l’impératrice, la mère de l’empereur et le clan Sima. C’est de ce même clan que sont issus les huit princes déchirant de nouveau la paix en Chine, qui porte encore les stigmates des guerres des Trois Royaumes. Et les protagonistes eux-mêmes ne sont pas complètement inconnus ! Le clan Sima est déjà représenté en la personne de Sima Yi dans la campagne actuelle, de même que la chute sanglante des descendants de Cao Cao trouve son achèvement durant la période des Huit Princes. C’est donc sur une certaine continuité narrative que l’extension espère tirer son succès.


    GAMEPLAY

    Vu de la perspective globale du jeu, l’extension modifie par touches le gameplay. Outre la nouveauté de la campagne, nous avons droit à de nouvelles unités ; à huit nouveaux seigneurs ; et de nouveaux bâtiments, d’affectations et d’options de cour.

    Mais surtout, deux nouveaux systèmes sont introduits. D’abord, tous les choix effectués dans la campagne jetteront les Seigneurs dans les carcans de quatre alignements : Richesse, Esprit, Force et Raison. Ensuite, en plus de la gestion de l’ordre public, pour représenter au mieux les conflits de noblesse à la cour impériale, les Seigneurs devront composer avec le soutien des nobles, une nouvelle pression sur la stabilité du royaume du joueur. Pour finir, l’échelle de progression des factions vers le plus haut rang est maintenant différente. Un conquérant passera de prince mineur à grand prince, puis prince impérial.

    Les alignements méritent d’être explorés plus en profondeur. Il semble que le système soit pensé pour enferrer de plus en plus profondément un personnage dans une voie au fur et à mesure de la campagne. Comment ? En offrant des situations asymétriques dont les issues privilégient le style de jeu associé à l’un des alignements. De fil en aiguille, les dilemmes encourageront de plus en plus tel comportement en offrant des récompenses graduellement élevées. L’ultime choix sera fait face à l’empereur en personne. A la merci du prince ayant plié la Chine sous son joug, quelle autorité représente encore le Mandat du Ciel ?

    Richesse : se conformer à cet alignement bénéficie grandement aux revenus, au commerce et au prestige
    Esprit : se conformer cet alignement bénéficie grandement à la production de nourriture, aux relations diplomatiques, au soutien des nobles et au prestige
    Force : se conformer à cet alignement apporte des bonus à la portée de déplacement des armées, raccourcit les temps d’incorporation, diminue l’entretien des armées et augmente le prestige des armées
    Raison : se conformer à cet alignement augmente les gains d’expérience des personnages, les taux de recherche des technologies, les postes administratifs disponibles et le prestige de la faction

    Contrairement au soutien des nobles, la mécanique ne devrait pas rendre le jeu réellement plus difficile, au contraire. En effet, elle n’exerce pas de pression punitive sur les actions du joueur, et autorise toujours un choix alternatif. C’est donc plus une expérience d’immersion, la transposition assez inattendue d’une mécanique d’habitude réservée aux jeux de rôle. Cela confirme aussi l’orientation ludique de Three Kingdoms : de la narration, du roleplay, une approche plus accueillante que les mécaniques sèches et abstraites qui rebutent souvent les joueurs face à des jeux de stratégie. Cela se fait au prix de l’équilibre et de la difficulté en général : Three Kingdoms n’est pas un jeu difficile. Si vous n’entendez pas parler du multijoueur, ce n’est pas parce qu’il n’existe pas, c’est simplement que le jeu est absurdement mal équilibré pour la compétition.


    PRINCES

    Le clan Sima n’est tombé de la dernière pluie. Intriqué depuis des générations dans les querelles de faction au sein de la Cité Interdite, ses membres éminents ont tous de bonnes raisons de croire à leur place dans le Mandat du Ciel. La Chine a à peine eu le temps de se remettre des ravages de la guerre des Trois Royaumes que le souffle destructeur de la guerre civile se fait de nouveau sentir. Encore une fois, un empereur incapable et faible est sur le trône, encerclé de partisans intéressés. Qui fera le premier mouvement ?



    Sima Yong : le défenseur astucieux

    Classe : Avant-Garde
    Force stratégique : défense et infrastructure

    Unités uniques :
    Archers à cheval Xianbei (tirailleurs, taux de tirs élevé et mobilité) ;
    Cavaliers Xianbei (cavalerie de choc, bonus de charge élevé)

    Sima Yong se concentre particulièrement sur la défense et l'infrastructure. Toutes les armées en garnison augmentent les réserves ainsi que le soutien de faction, et aide à réduire les coûts de construction dans les colonies. Sa chaîne de bâtiments unique, Sécurité militaire, améliore le soutien des nobles, les revenus de toutes les sources, accroît le prestige et fournit des garnisons supplémentaires. Son affectation unique, Supervision militaire, accroît encore plus les revenus de toutes les sources, mais au détriment du soutien des nobles.

    Connu pour sa capacité à dénicher des gens compétents, Sima Yong a une chance accrue de déclencher les événements Homme du Moment après les batailles.
    Sima Jiong : le régent impérieux

    Classe : Commandant
    Force stratégique : gouvernement centralisé

    Unités uniques :
    • Gardes Qi (infanterie armée d'armes d'hast, efficaces contre les unités montées, armure résistante)
    • Arbalétriers Qi (arbalétriers en armure, efficaces contre les unités en armure)

    La ressource unique de Sima Jiong est le Contrôle, qui augmente le soutien des nobles et réduit la corruption. Le contrôle est généré par le chef de faction et via les victoires militaires, mais décroît en cas de pertes militaires et d'affectation de ministres à la cour. Pour combattre ces derniers et augmenter le contrôle, Sima Jiong possède une action de cour unique lui permettant de révoquer de puissants personnages de leur poste ministériel.

    La chaîne de bâtiments administratifs unique de Sima Jiong génère du contrôle supplémentaire tout en réduisant la corruption, et ses commanderies ont accès à une affectation unique, Microgestion de la commanderie, qui accroît les revenus de toutes les sources et diminue la corruption, au détriment d'un peu de contrôle.
    Sima Yue : le superviseur impérial

    Classe : Sentinelle
    Force stratégique : politique et gouvernement interne

    Unités uniques :
    • Pillards de Xu (assaut, infanterie de choc, charge efficace)
    • Guerriers de Xu (infanterie de ligne de front armée de haches, santé élevée, bonne défense contre les projectiles)

    La ressource unique de Sima Yue, l'Influence, réduit les coûts et le temps de construction et augmente le taux de recherche de sa faction. Elle est générée grâce à des affectations spéciales dans ses commanderies et décroît avec les défaites militaires. Elle diminue également avec le temps.

    Sa chaîne de bâtiments économiques unique, Travail, accroît la croissance de la population et diminue les coûts de construction. Sa cour offre également deux postes ministériels uniques : l'émissaire militaire, réduisant les coûts de recrutement et permettant l'affectation Interférence militaire, et le conseiller provincial, atténuant la corruption et permettant l'affectation Inspection provinciale.
    Sima Ai : l'administrateur de principe

    Classe : Champion
    Force stratégique : développement interne
    Unités uniques :
    • Infanterie de Jing (infanterie armée d'armes d'hast, anti-cavalerie, bon moral et bonne armure)
    • Archers de Jing (dégâts considérables à distance, nombre élevé de munitions)

    La ressource unique de Sima Ai, la Restructuration, améliore l'influence commerciale et la vitesse de recherche tout en réduisant la corruption. La restructuration est générée par le développement de colonies, puisque le trait unique de Sima Ai, Infrastructure réformée, permet aux bâtiments dans les capitales de commanderie d'influencer l'augmentation (ou la baisse) de la restructuration.

    Afin d'améliorer davantage la restructuration, la faction de Sima Ai a également accès à deux affectations de commanderie uniques. Restructurer l'administration accroît le gain de restructuration et tout gain de restructuration des bâtiments de la commanderie, tandis que Réguler les marchés réduit la restructuration mais augmente les revenus du commerce, de la soie et des épices.
    Sima Ying : le gouverneur bien-aimé

    Classe : Stratège
    Force stratégique : personnages

    Unités uniques :
    • Chasseurs Qiang (archers à cheval, excellents dans l'art de l'escarmouche, bons guerriers en mêlée, immunité contre la fatigue)
    • Maraudeurs Qiang (cavalerie de choc, flanquement, immunité contre la fatigue, faible défense contre les projectiles)
    • Pillards Qiang (cavalerie de mêlée, flanquement, immunité contre la fatigue, faible défense contre les lances)

    La cour de Sima Ying est différente des autres, car les personnages qui y sont affectés à un poste ministériel accordent des effets à toute la faction ; un trait normalement réservé aux seuls premier ministre, héritier et chef de faction. Réussir à trouver une combinaison intelligente d'affectation à la cour de Sima Ying peut donc avoir un impact considérable.

    Sima Ying a également accès à une version plus puissante de la chaîne de bâtiments agricoles, Aides du gouvernement, qui accorde des bonus supplémentaires aux revenus de la paysannerie et à la production de nourriture des fermes dans la même commanderie.
    Sima Lun : le prince usurpateur

    Classe : Commandant
    Force stratégique : espionnage et diplomatie

    Unités uniques :
    • Cavalerie de Xiongnu (cavalerie de choc, forte charge)
    • Cataphractaires Xiongnu (assaut, forte charge, armure solide)

    La ressource de faction unique de Sima Lun est le Subterfuge, et la façon de jouer avec s'appuie grandement sur des stratagèmes et de l'espionnage. Sima Lun dispose d'un emplacement d'espion supplémentaire dès le début de la campagne et génère sa ressource unique grâce aux actions menées par ses espions. Le subterfuge peut servir à déclencher des guerres par procuration, des complots diplomatiques et accroître l'efficacité du réseau dissimulé de la faction. Le subterfuge est également généré par la chaîne de bâtiments judiciaires unique, qui augmente les revenus des domaines familiaux.
    Historiquement, c’est par les actions de Sima Lun que le conflit éclata. Sur sa demande, l’impératrice Jia assassina l’héritier du trône. Ce qui servit de prétexte à Sima Lun pour à son tour assassiner Jia et toute sa famille, avant de se proclamer régent impérial. Trop ambitieux, trop hâtif dans son exécution, le plan lui attira les foudres du reste du clan. Sa position de départ, dans les terres fertiles du nord de la Chine, est à la fois une position économique confortable, et la première cible des tribus étrangères. Pour plus de détails sur lui, voir sa page ici !
    Sima Liang : le régent légitime

    Classe : Champion
    Force stratégique : loi

    Unités uniques :
    • Gardes impériaux (infanterie de ligne de front, défense efficace)

    La faction de Sima Liang dispose d'un type de gouvernement unique appelé Domaine, qui limite le nombre de comtés pouvant être gouvernés sans subir de pénalité. Cependant, sa faction a également accès à la ressource unique de Juridiction, qui augmente la taille de domaine maximale de la faction et accroît grandement les revenus des domaines du chef de faction, la reconstitution et la probabilité de capturer des personnages. Les factions soumises à son autorité via un traité de vassalité unique de coopération représentent la source principale de juridiction. La juridiction est également générée via la chaîne de bâtiments judiciaires, qui lutte contre la corruption.
    Sima Wei : le général turbulent

    Classe : Avant-Garde
    Force stratégique : expansion agressive

    Unités uniques :
    • Infanterie de Chu (assaut, efficace contre l'infanterie)
    • Lanciers de Chu (anti-cavalerie, efficace contre la cavalerie blindée)

    La Fureur, générée par les victoires militaires et les choix de conquête, est la ressource unique de la faction de Sima Wei. La fureur réduit l'entretien des unités, accroît la reconstitution et a un impact sur les attitudes diplomatiques des factions envers Sima Wei. La fureur diminuant avec le temps, garder une dynamique militaire est la clé du succès avec Sima Wei. Il dispose également d'outils intéressants pour déchaîner sa fureur ou se montrer généreux : il a à sa disposition deux affectations administratives : Récompenser la noblesse, renforçant le soutien des nobles et Rallier des conscrits qui augmente davantage la reconstitution.

    Sima Wei dispose également d'une action à la cour unique, Présenter le cadeau, qui améliore la relation avec le destinataire dudit cadeau.

    La chaîne de bâtiments militaire Conscription permet d'avoir des nouvelles recrues avec un rang de départ plus élevé, un bonus pour les déploiements saisonniers des régiments, une augmentation de la reconstitution et une réduction du coût de déploiement.

    Pour plus de détails sur Sima Wei, sa position de départ et ses guanxi (personnages proches avec lesquels il commence) vous pouvez consulter sa page ici ! En clair, il incarne l’approche la plus conquérante de la campagne, à l’image de Sun Jian dans les Trois Royaumes. Tout l’art de remporter la campagne avec lui est de conserver le plus longtemps le momentum, l’inertie sans repos du rouleau compresseur de ses armées, victoire sur victoire. Doit-il s’arrêter un instant, qu’il lui est très difficile de repartir.
    LE PETIT PLUS

    Comme c’est devenu la tradition maintenant, le DLC sera accompagné d’un patch gratuit. Plus de nouvelles très bientôt (le 1er août plus exactement) ! Tous les protagonistes du clan Sima seront dévoilés, les uns après les autres, par Creative Assembly en attendant.


    Je vous laisse sur le trailer officiel du DLC !


    C’est tout pour aujourd’hui, n’hésitez pas à nous rejoindre sur le forum !


  • #2
    Also also, chopé sur Twitter :


    Donc, rassurez-vous, les terres un peu vides au sud de la map seront vite peuplées !

    Commentaire


    • #3
      Sima Ai: https://www.totalwar.com/games/three...inces/sima-ai/

      Commentaire


      • #4
        Arrivée d’un Nouveau mode pour le jeu de base: https://twitter.com/totalwar/status/...956189184?s=21

        plus d’infos: https://www.totalwar.com/blog/total-...asty-mode-faq/

        Commentaire


        • #5
          quelle deception

          Commentaire


          • #6
            Une annonce particulièrement bizarre : Creative Assembly fait un gros partenariat avec le plus gros des "pourvoyeurs de services sur Internet chinois" (quoi que cela veuille dire), et lance un jeu de cartes à collectionner. En Chine aussi. Bon a priori, en France, ça devrait nous en toucher une sans faire bouger l'autre, mais pour les hypothétiques chinois qui liraient leurs nouvelle sur Mundus Bellicus, voilà le lien :https://www.totalwar.com/blog/neteas...ouncement-faq/

            Commentaire


            • #7
              bizarre en effet un jeux de carte + le retour de total war arena en chine

              Commentaire


              • #8

                Sortie du DLC Eight Princes et du patch 1.2.0 !

                Aujourd'hui, le DLC des Huit Princes pointe le bout de son nez, accompagné du mode Dynastie et du patch 1.2.0. L'heure d'un résumé ?
                LES HUIT PRINCES

                Le DLC des Huit Princes(Eight Princes) est officiellement dans les bacs. Si vous pouvez vous jeter sur la réduction de précommande avant qu'elle ne se termine sur Steam dans quelques heures (pour 8,09 euros), il est quand même plus intéressant d'aller faire un tour sur Gamesplanet pour une offre plus basse (de quelques centimes, mais ça compte toujours !). Donc, les Huit princes, que s'y passe-t-il, déjà ?

                Quelques générations après la guerre des Trois Royaumes, la Chine panse à peine ses blessures qu'une guerre civile menace de nouveau d'éclater. Encore une fois, l'empereur est un faible d'esprit. Le trône est l'objet d'une lutte féroce entre la cour, l'impératrice et les princes du clan Sima, tous profitant de l'appel d'air pour se lancer dans les assassinats, les trahisons et les conflits fratricides. Notre article complet sur le sujet est ici, mais l'intérêt de ce DLC est de partir sur une campagne neuve, avec des protagonistes liés par le sang et des mécaniques de campagne toutes uniques et approfondies. Côté bataille, rien de nouveau sous le soleil excepté une quinzaine de nouvelles unités. Le DLC approfondit en revanche encore davantage la narration et le roleplay des personnages, déjà applaudis et consacrés dans Three Kingdoms, avec des alignements de campagne et des tonnes de ressources de personnages uniques, ainsi qu'une complexification des objectifs de fin de jeu. La campagne a l'air solide et polie avec amour avec de beaux défis.


                MODE DYNASTIE

                Le mode Dynastie est un ovni venu de nulle part qui accompagne gratuitement la sortie du patch. L'article récent que nous y avons consacré y revient plus en détail, mais l'essentiel tient en un mot : arcade. Et multijoueur. Et shoot-them-up. Sisi, ce nouveau mode de jeu consiste à manœuvrer une équipe de héros issus des Trois Royaumes contre des hordes et des hordes d'ennemis, le tout dopé aux hormones, dans l'idée de taper le plus haut score à la fin de la partie. C'est, dans la même veine que le Laboratoire pour Warhammer II, une collaboration avec Intel, et l'avenir de cet alien reste à suivre avec beaucoup d'attention.

                PATCH 1.2.0

                Quant au contenu du patch 1.2.0, nous ne l'avions pas encore évoqué ici. En réalité, il est en cours de perfectionnement depuis le tout début du jeu en mai, et sa sortie a progressivement été repoussée pour intégrer toutes les corrections accompagnant le DLC actuel. Mais qu'importe, aujourd'hui il débarque.

                Tout d'abord, la bonne nouvelle, c'est qu'il importe quatre unités dans la campagne des Trois Royaumes : les cataphractaires, les cataphractaires lourds, les arbalétriers montés et les arbalétriers montés lourds. Si le règne de la cavalerie n'était pas déjà à démontrer dans Three Kingdoms, c'en serait l'occasion idéale ! Ces nouvelles unités viennent avec 17 variations d'armures génériques pour les généraux, débloquées depuis les bâtiments habituels.

                En campagne, tout d'abord, un nouvel onglet permet de visualiser l'arbre familial de toutes les factions du jeu (accessible de l'Arbre familial de notre faction). C'est un outil pratique pour visualiser les héritages entre personnages, les liens maritaux entre factions et les tribulations de l'espion que l'on a envoyé se faire adopter dans une faction rivale.

                Par ailleurs, la Satisfaction acquiert une importance plus grande, et affecte toute la faction. Une grande Satisfaction va faire diminuer la corruption et améliorer les lignes de ravitaillement, tandis qu'une Satisfaction basse va provoquer l'inverse. Pour visualiser plus facilement la jauge de Satisfaction globale, une nouvelle icône a été ajoutée dans l'interface de campagne, juste sous les icônes de cour et de diplomatie.

                Il est maintenant possible d'arranger un mariage pour n'importe quel membre esseulé de la cour, qu'il soit de la famille ou non. L'action coûte tout de même 4 000 pièces d'or. Par ailleurs, les taux de natalité ont été corrigés pour aboutir à une répartition égale de filles et de garçons (ce qui est surtout étrange, c'est que ce n'était pas le cas de base !).

                Pour finir avec les améliorations mineures, plus de personnages historiques, et moins de personnages aléatoires devraient apparaître dans le monde... et de la chirurgie esthétique a été faite sur les visages de Sun Ren et Zheng Jiang.

                En dehors de cela, le patch comporte une myriade de corrections de bugs, d'abus et de glitches divers et variés. Florilège...
                • L'empire Han ne devrait plus employer des dizaines de personnages sans rien leur donner à faire, ce qui était une conséquence directe de leur réduction globale des salaires des personnages employés. Ce n'est pas un glitch, c'est clairement la gestion d'une administration communiste du bloc de l'Est !
                • "We've removed various rude names that were created by the character generator". C'est ce qui se passe quand on ne parle pas chinois et qu'on crée des noms chinois au pif.
                • Des noms féminins ne seront plus attribués à des personnages masculins. Voilà.
                • Il n'est plus possible d'abuser du mariage pour générer du revenu. Ah, à quoi ça sert du coup, maintenant ?
                • Il n'est plus possible de divorcer instantanément et infiniment pour générer une infinité de nouveaux personnages féminins. Je laisse votre imagination fonctionner.
                Le détail de tous les bugs corrigés se trouve ici !
                Voilà tout pour aujourd'hui !
                Dernière modification par Lord Perhaps On The Roof, 08-08-2019, 17h05.

                Commentaire


                • #9
                  Merci!
                  Au fait je te transmets ce soir par MP un cadeau

                  Commentaire


                  • #10
                    Un combat sans fin, a peine ces failles corrigées que d'autres seront trouvé par les joueurs et partagé par nos streamers et youtubers favoris (une pensé pour stellaris ). Merci pour le résumé, le patch note : https://www.totalwar.com/blog/total-...rinces/#French

                    Commentaire


                    • #11
                      Drusgalis J'ai intégré le lien merci merci . J'ai même pas pensé qu'il puisse exister un version française de ce changelog.

                      Benoît Merci !

                      Commentaire

                      Chargement...
                      X