X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • dark Jador
    a répondu
    T'inquiéte pas Sombrage de ce que j'ai compris la ils font que la transition de DH a HOI4 puis y vont changer/améliorer/rajouter plein de contenu (le jeux le permet alors autant ce faire plaisir)

    Laisser un commentaire:


  • Sombrage57
    a répondu
    Sur DH les Ottomans mettaient quand même du temps avant de devenir intéressant (genre vers 42-44) avec l'intégration des Juifs en Palestine et tout mais en général il n'y avait pas beaucoup de chose à faire avec :/
    J'aimerai bien aussi avoir une Perse améliorer et choisir entre Qadjar et Pahlavi et lancer l'industrialisation et les puits de pétroles dans le pays !

    Laisser un commentaire:


  • emulact
    a répondu
    Après le "Break The Chains" ça provient de l'Union de la GB dans le lore.
    Donc c'est compliqué de vraiment savoir

    Laisser un commentaire:


  • emulact
    a répondu
    Non sincèrement je pense que ça sera les Ottomans

    Laisser un commentaire:


  • Sombrage57
    a répondu
    Je me demande ce que c'est !

    Laisser un commentaire:


  • dark Jador
    a répondu
    J'aimerais secrètement que ce soit le Qing plutot que le MittleAfrika, histoire que la chine soit un joyeux bordel jusqu'au bout o/

    Laisser un commentaire:


  • emulact
    a répondu
    L'arbre de focus de MittleAfrika ?

    J'aimerai tellement

    Laisser un commentaire:


  • Limse
    a répondu
    Nouvelle annonce par l'équipe de Kaiserreich, normalement aujourd'hui !

    Laisser un commentaire:


  • Sombrage57
    a répondu
    Ce serai marrant d'avoir Edward vi Britannia après la guerre civile américaine

    Laisser un commentaire:


  • ludor
    a répondu
    Vous pensez qu'une des Amériques peut unifier l'Amérique du Nord ? Ou du moins annexer le Canada et par event ou décision avoir des cores dessus ? J'ai rarement joué dans la région et de ce que j'ai vu, hormis des Etats-Unis minus l'Alaska et la Nouvelle-Angleterre, j'ai rarement vu plus de changement notable.

    Laisser un commentaire:


  • Sombrage57
    a répondu
    Ca promet !
    Le César Américain ! Douglas MacArthur, Dictateur des États-Unis d'Amériques ! (dommage qu'on puisse pas faire en sorte d'envahir tout le continent comme j'aimais bien faire sur DH :/) j'attend celui de Long maintenant pour pouvoir faire de l'Amérique Grande à Nouveau et faire en sorte que Chaque Homme Puisse Être un Roi et unir, avec Lindbergh, tout les Américains, Blancs ou Noirs, et affronter les Corrompus et les Syndicalistes, et encore pire ! Les Syndicalistes Corrompus: les Totalistes... ainsi qu'éliminer nos anciens oppresseurs: les Britanniques...

    Laisser un commentaire:


  • Limse
    a répondu
    Merci Lunarc je ne savais pas que ça existait vraiment, c'est pour ça !

    Laisser un commentaire:


  • Lunarc
    a répondu
    Tu t'est complétement gouré sur le nom du parti d'Huey Long.
    Ça signifie Parti Unioniste de l'Amérique d'Abord, ça vient de l'historique Comité pour l'Amérique d'Abord

    Laisser un commentaire:


  • emulact
    a répondu
    Moi j'attends surtout des news sur les Qing

    Laisser un commentaire:


  • Limse
    a répondu

    Kaiserreich - Les États-Divisés d'Amérique

    Bonjour tout le monde et bienvenue pour un nouveau carnet sur Kaiserreich. Avec quelques semaines de hiatus, nous sommes de retour avec une série de carnets sur des fonctionnalités demandées. Aujourd'hui, nous parlerons de l'arbre des focus des États-Unis d'Amérique.

    L'état de l'Union par Herkles/Vyshan

    Les États-Unis sont en pleine crise en cette année 1936. Ils ont évité de rejoindre la Weltkrieg, mais il semble aujourd'hui que la prochaine guerre pourrait venir de l'intérieur. La Grande Dépression dure depuis presque une décennie, permettant à des partis radicaux et populistes de prendre de l'ampleur, chacun ayant une vision précise sur comment régler les problèmes de Colombia. À l'extrême gauche, nous avons les Syndicats Combinés d'Amérique, menés par John Silas Reed, plus connus sous le nom de Jack Reed. À l'extrême droite, nous avons le Parti Unioniste de l'Amérique d'Abord mené par Huey Long.

    Les élections de 1936

    Si les élections se déroulent comme prévu, vous aurez à chosir entre quatre candidats : Reed, Long, Garner et Curtis.



    Reed plaide pour les SCA et démontre une vision radicalement syndicaliste des États-Unis qui inspire ses disciples et enrage les autres. De l'autre côté du spectre politique se trouve Huey Long, qui plaide pour ses visions populistes et d'extrême droite.

    Puis il y a les partis traditionnels des démocrates et des républicains. Le candidat démocrate est John Nancy Garner, qui souhaite combattre la crise de 1936 en renforçant le centre sans céder aux radicaux, tandis que Charles Curtis préfère une approche plus diplomatique et souhaite essayer de faire une offre équitable pour tous les Américains.

    Peu importe qui deviendra président en 1936, aucun doute qu'il subira un tas d'épreuves. La question de savoir si les Américains éviteront de sombrer dans une nouvelle guerre civile, seul Dieu lui même connait la réponse.

    Bien entendu, le célèbre général Douglas MacArthur reste à l'aguet et peut prendre la pouvoir de bien différentes manières. Si ( mais quand ? ) il le prend, il devra décider s'il va détruire ses ennemis de l'intérieur ou bien devenir le protecteur de la démocratie dans l'optique de protéger l'économie et mettre fin à toute trahison, la loi martiale devra être déclarée, pour le bien des États-Unis évidemment. L'allié de MacArthur au FBI, J. Edgar Hoover a proposé un programme pour aider à maintenir l'ordre au sein des États-Unis, le « Counter Intelligence Program » , ou COINTELPRO pour faire court. MacArthur devra aussi faire en sorte que les forces armées soient loyales à l'Union et par extension à lui même.

    Finalement, la chaos devrait prendre fin et MacArthur aura alors à chosir sa manière de gouverner. Sera t-il un Cincinnatus américain et renoncer à tout son pouvoir afin que le processus des éléctions recommence, peut être se présentera t-il comme candidat ? Va-t-il mettre en place une junte militaire et gouverner grâce à l'armée ? Ou bien il se verra tel un César américain et gouvernera les États-Unis avec une main de fer.

    L'Armée

    Vous êtes en pleine guerre civile et MacArthur a besoin de commander ses troupes afin de battre les ennemis des États-Unis ! Ou bien vous avez réussi à éviter la guerre civile ! Dans tous les cas, il est temps de passer en revue l'armée.



    L'armée se divise en trois plans : les plans Marshall, Eisenhower ou Bradly. Peu importe la voie que vous prenez, Le Corps d'Armée Féminin ou CAF ( NdT : WAC en anglais ) peut être créé pour vous aider à soutenir les combattants tandis que la nouvelle invention de dispositifs portatifs de radio, appelés Talkies Walkies peut être utilisé pour améliorer la communication et la coordination entre vos unités.

    La marine se divise en deux factions : l'une menée par James Forestall, préférant les portes-avions, l'autre par Charles Adams, préférant les cuirassés. Chacun a ses soutiens et détracteurs. Il y a ensuite la question des sous-marins et des anti-sous-marins ( trivia : Les États-Unis est la seule nation à ne pas prendre le terme de "U-Boot" après la victoire allemande ).

    Enfin, nous arrivons à l'armée de l'air, sans surprise des factions se disputent quant à savoir ce qui est le meilleur moyen d'utiliser l'armée de l'air. La célèbre aviateur Edward Rickenbacker suggère que la suprématie aérienne est la voie à suivre, alors que Carl Andrew Spaatz, dit que l'USAF devrait être utilisé en premier lieu à soutenir les troupes sur le terrain. Il y a aussi le programme de Service de Pilotes Féminins de l'Armée de l'Air, ou SPFAA pour faire court ( NdT : WASP en anglais ), qui permettra à un certain nombre de femmes de piloter pour la défense de la liberté.

    La Guerre Économique

    En pleine guerre vous aurez besoin de rapidement adapter votre économie afin de défendre l'Amérique contre ces radicaux de gauche et de droite. L'économie doit être concentrée dans l'ouest, tandis que le rationnement fera en sorte que les citoyens des États-Unis restent nourris. Puis il y a les obligations pour la liberté qui permettront à diverses entreprises de rester loyales à l'Union. Avec autant de combattants qui donent leur vie, il devient nécessaire de permettre aux femmes de prendre le relais et de soutenir l'effort de guerre.



    Les stratèges civils ont leurs propres méthodes afin de gagner la guerre. Il y a le bureau des informations de guerre et le bureau des services stratégiques, qui permettront de fournir les renseignements et d'empecher la propagande extrêmiste de courtiser nos citoyens américains et de les éloigner de la liberté.

    Beaucoup plaident aussi à ce que le Corps d'Armée d'Ingénieurs participent aux besoin de construction. Leur devise est « Nous ouvrons la voie », et ils ouvriront la voie vers la victoire du gouvernement fédéral. Pendant ce temps, les scientifiques américains souhaitent la mise en place d'un programme de Formation d'Ingénierie, de Science et de Gestion de la Guerre autrement connu comme FISGG ( NdT : ESMWT en anglais ). Cela permettra d'améliorer les capacités de recherche américaines et de nous assurer d'avoir tous ce dont nous avons besoin pour gagner cette guerre.

    Reconstruction ou « Fair Deal »

    Après la fin de la guerre civile, viendra le temps de rebâtir l'Amérique. Naturellement, il faudra recontruire les diverses zones touchées par la rébellion contre le gouvernement fédéral. D'est en ouest, du nord au sud, les États-Unis devront être reconstruit. Et, bien sûr, certaines questions d'ordre politique seront soulevées. Comment devrions nous traiter ceux qui se sont battus contre nous ? Que doivent devenir les syndicats qui faisaient partis des SCA ?



    Si vous réussissez à éviter les horreurs de la guerre civile, Curtis sera capable de mettre en place ses plans et d'instituer le « Fair Deal ». Le « Fair Deal » consiste à la création d'un certain nombre d'agences et de programmes afin d'apporter des emplois ainsi qu'une sécurité sociale à des millions et des millions de citoyens vivant à la campagne, espérans ainsi démanteler le radicalisme qui a saisi le pays depuis des années. Il y a encore beaucoup à faire pour en finir avec les effets de la Grande Dépression, mais un jour, il sera possible de faire en sorte que cette nation redevienne un phare d'espoir.

    Affaires étrangères

    Nous arrivons enfin aux affaires étrangères que les États-Unis peuvent poursuivre une fois que la guerre civile a été soit évitée ou bien à pris fin Tout d'abord, il y a la reconstitution de la Doctrine de Monroe. Cela inclut la sécurisation de différents états sécessionnistes, commes les États d'Amérique du Pacifique, la Nouvelle-Angleterre et les îles d'Hawaii. L'Oncle Sam est de retour.



    L'internationale avec Jack Reed et ses agents ont conspiré à travers les Syndicats Combinés afin de détruire la liberté américaine. Ils souffriront.

    Il y aussi la question d'une alliance avec les puissances étrangères. Certains suggèrent qu'une alliance avec l'Entente est le clé pour protéger l'Amérique, tandis que d'autres préfèrent une alliance avec l'Empire Allemand. Sinon, nous pourrions créer la Ligue des États Américains pour rallier d'autres nations américaines derrière notre bannière.



    En parlant de l'Amérique Latine, l'implémentation du Plan de Guerre Violet permettra de s'assurer que votre arrière-cour n'oublie pas sa place. Qui est notre arrière-cour évidemment. Le Mexique en particulier devra probablement être traité, compte tenu de leur syndicalisme sous jacent ainsi que de leur peut-être intervention militaire pendant notre guerre civile...

    Crédit
    Auteurs : LordZarasophos; Herkles; Vyshan
    Dernière modification par Limse, 26-03-2017, 16h55.

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X