Ceci est une discussion importante.
X
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Je suis comme toi AcidePrussique je reste sur ma fin en se qui concerne la colonisation sachant qu'il n'y a pas que sa il pourrait même faire quelque chose avec De Champlain et le Canada. De plus en Afrique il pourrait faire quelque chose pour la colonisation et le Sénégal. Il en va de même pour le pacifique, la Chine, la Polynésie française. Sachant que s'ils veulent aller plus loin, il faut savoir que Napoléon avait pour ambition la conquête de l'Australie.De plus si on reprend les ambitions de Charles VIII, il voulait reformer le royaume de Jérusalem. Ils peuvent faire quelque chose la dessus. je n'ai pas vu de mission permettant une union avec l'Ecosse et la Navarre. Il y a tellement a dire et a faire.
    Dernière modification par Amarok Isha, 12-06-2019, 17h23.

    Commentaire


    • Ah oui c'est vrai ça! J'avais complètement oublié la Polynésie...

      Commentaire


      • surpris que personne ne l'ait encore fait, DD du 11 https://forum.paradoxplaza.com/forum...-2019.1188437/

        AcidePrussique enquiquiner la Perfide Albion avec le nouvel arbre de mission semble le confirmer mais je suis plus intéressé par le prochain carnet sur les Balkans

        Commentaire


        • Beaucoup de focus sur les conquêtes territoriale avec la Provence.
          Et LO MARSIHESO aurait été plus judicieux pour le dernier axe de droite

          Envoyé par Amarok Isha Voir le message
          Je suis comme toi AcidePrussique je reste sur ma fain en se qui concerne la colonisation sachant qu'il n'y a pas que sa il pourrait même faire quelque chose avec De Champlain et le Canada. De plus en Afrique il pourrait faire quelque chose pour la colonisation et le Sénégal. Il en va de même pour le pacifique, la Chine, la Polynésie française. Sachant que s'ils veulent aller plus loin, il faut savoir que Napoléon avait pour ambition la conquête de l'Australie.De plus si on reprend les ambitions de Charles VIII, il voulait reformer le royaume de Jérusalem. Ils peuvent faire quelque chose la dessus. je n'ai pas vu de mission permettant une union avec l'Ecosse et la Navarre. Il y a tellement a dire et a faire.
          Au vue du dernier carnet, l'axe coloniale de l'Est se concentre sur l'Inde
          Dernière modification par IriKy, 12-06-2019, 13h07.

          Commentaire


          • La traduction arrivera Vendredi.

            Commentaire



            • Europa Universalis IV - Carnet de développement du 11 Juin 2019



              Une nouvelle fois bonjour et bienvenue pour ce carnet de développement d'Europa Universalis IV. Ici neondt, et aujourd'hui je vais vous parler des arbres de missions de la France et de la Provence ; je passerai ensuite la main à Ofaloaf, qui aura quelques mots à vous dire au sujet des Néerlandais. Je vous montrerai également quelques nouvelles réformes gouvernementales juste pour le fun.

              Je commencerai par mettre les pieds dans le plat : où est la Bourgogne ? Nous avons en effet un arbre de missions pour la Bourgogne ; mais il est encore trop tôt pour le dévoiler. Il est en effet lié à des fonctionnalités que nous n'avons pas encore annoncées et à une refonte d'un certain événement important au sujet duquel nous ne sommes pas encore prêts de parler. Cela est valable également pour le Pape en Italie, et dans une moindre mesure pour certaines nations germaniques. Nous y reviendrons lorsque nous aurons commencé à parler des nouvelles fonctionnalités à venir et des changements opérés sur les mécaniques du jeu.



              L'arbre de missions de la France est désormais un des plus grands du jeu. Lorsque nous avons revu le système de missions dans l'extension Rule Britannia, la France était une des grandes gagnantes de notre politique de conversion d'ancienne missions dans le nouveau système ; la France avait en effet un nombre conséquent de missions. L'extension européenne ira encore plus loin, en ajoutant 25 missions supplémentaires pour la France.

              Pour le bien de la concision, nous allons nous concentrer sur ce qui est nouveau plutôt que de couvrir du contenu avec lequel vous êtes déjà familiers. Tôt dans l'arbre de mission se trouvent des missions pour développer deux bases navales très importantes, aucune d'entre-elles n'étant une possession française en 1444. Il s'agit de Brest en Bretagne et de Toulon en Provence. Chacune sert un objectif différent. La mission des chantiers navals de Toulon ajoute un modificateur permanent à la province, procurant de la tradition maritime ainsi qu'une réduction du coût et du temps de réparation des navires (ce qui en fait une base idéale pour vos opérations méditerranéenne). Fonder les chantiers navals de Brest vous récompensera d'une cale sèche et de 5 vaisseaux lourds, ce qui sera utile dans la suite de vos missions consistant à vaincre les Anglais. A cette fin, la première étape est de renforcer l'Auld Alliance : vous devez vous assurer qu'une nation amicale dans les îles britanniques possède au moins 70 de développement (cela ne doit pas forcément être l'Ecosse ; mais celle-ci est le meilleur candidat). Achever cette mission procure des revendications sur la partie des îles britanniques occupée par l'Angleterre ou la Grande-Bretagne, le but ultime de la mission Vaincre les Anglais étant simplement de réduire leur puissance en les boutant hors de Londres. Une fois les Anglais vaincus, la France régnera sur les mers et aura un bonus permanent de 10% de moral maritime.

              La France a également un assortiment flambant neuf de missions qui consistent à gérer sa situation interne. Commençant en tant qu'état féodal dirigé en grande partie par des seigneurs locaux, la France doit se diriger vers une centralisation sous toutes ses formes. Briser la puissance des nobles n'est que la première étape. Vous devez ensuite imposer une unité religieuse au pays par le biais des Dragonnades, un ensemble de politiques visant à éradiquer les hérésies de votre nation. Mais diriger l'Etat n'est pas suffisant, vous devez devenir l'Etat. Ecraser toute notion d'autonomie régionale et apporter la stabilité au royaume activera le modificateur L'Etat c'est moi, remplaçant ainsi l'ancienne décision du même nom.
              Remplaçant aussi une ancienne décision, le chateau de Versailles vous procurera un important bonus de Prestige, un peu de développement à Paris et lancera l'événement La construction de Versailles.
              Vient ensuite la Révolution. Embrassez-la ou écrasez-la, c'est à vous de choisir. Quoi qu'il en soit, il s'agira d'un tournant décisif pour la France et vous conduira à l'établissement d'un glacis d'états-clients, instaurant à la fin l'hégémonie de la France en Europe.
              Remontant plus haut dans l'arbre, la France doit également créer les mousquetaires, possible seulement avec un dirigeant ayant de très bonnes capacités militaires, via la mission Créer les Mousquetaires, cela fera apparaître l'événement Les Mousquetaires du Roi, qui a été retravaillé et amélioré. Avec un régiment d'élite de mousquetaires disciplinés à votre disposition, il vous faudra construire une place pour qu'ils puissent être soignés afin qu'ils reprennent le service le plus rapidement possible, vous devrez donc construire Les Invalides : il est nécessaire d'avoir une limite de forces terrestres élevée, une Université à Paris, et au moins 20 provinces avec un bâtiment militaire. La récompense est quelque chose que j'ai volé aux missions vénitiennes d'Ofaloaf : une réduction de la fréquence d'apparition des événements négatifs liés aux épidémies. De plus, votre vitesse de recouvrement des effectifs sera accrue de 10%.

              Des missions de conquête supplémentaires apparaissent au fil de l'arbre. Après l'annexion de l'Alsace, vous aurez à recréer les campagnes de Napoléon. Envahir la Suisse, détruire le Saint-Empire, "protéger" la Pologne et enfin tenter d'envahir la Russie. Un siège réussi de Moscou déclenchera le nouvel événement L'incendie de Moscou, apportant ruine et dévastation dans la ville.
              Appuyer les revendications françaises sur le trône de Naples vous permettra de revendiquer la couronne d'Espagne, déclenchant la guerre de succession espagnole.

              Enfin, nous avons ajouté des nouvelles missions coloniales pour la France. Elle sera ainsi chargée de s'étendre en Amérique du Sud, fondant la colonie de la France antarctique. Les missions suivront également le chemin historique de la France en Amérique du Nord, et sa lutte pour la domination du commerce des fourrures via l'établissement de partenariats avec les natifs américains. Ces missions permettront d'apporter la liberté, l'égalité et la fraternité aux colonies oppressées de vos rivaux, en soutenant l'indépendance des Américains. Si vous libérez avec succès une de ces colonies, vous serez récompensez par un Casus Belli permanent de Libération.
              La France sera aussi encouragée à partir pour l'Orient, et notamment à dominer le théâtre indien en expulsant du sous-continent les autres nations européennes durant l'Age des Révolutions (ce qui vous accordera des investissements moins chers dans vos compagnies commerciales). L'Indochine française vous poussera vers une conquête précoce du Vietnam.



              Le Bon Roi René était un homme avec beaucoup de titres. Ou en tout cas un homme qui pensait qu'il avait beaucoup de titres. Assurément, il était Comte de Provence et Duc d'Anjou, et Duc de Lorraine suite à son mariage avec la Duchesse Isabelle. Deux ans avant le début du jeu, il était Roi de Naples avant d'être expulsé par les Aragonais. En plus de Naples, René revendiquait également les trônes de Sicile, d'Aragon et de Jérusalem. Via ses armoiries, il avait aussi un lien avec la Hongrie.

              L'arbre de mission de la Provence consistera à faire de toutes ces prétentions une réalité politique. René doit trouver le moyen pour que ses revendications soient prises au sérieux, et cela peut se faire en conquérant la Corse ou en atteignant 100 de développement (la Provence commence avec 73 de développement actuellement). Cela vous procurera des cores sur Naples. Vous avez bien entendu, des cores et non pas des revendications permanentes. Il s'agit d'un des rares cas où il paraît plus logique de récompenser par des cores, puisque René n'avait perdu Naples que très récemment. Reconquérir Naples sera un dur challenge, mais si vous y parvenez le monde vous reconnaîtra en tant que Roi, ce qui augmentera votre rang. Vous obtiendrez aussi des revendications permanentes ou un Casus Belli pour forcer une union personnelle sur vos possessions légitimes d'Aragon et de Sicile. Encore une fois cela ne sera pas une mince affaire, puisque vous devrez certainement affronter les Ibériques à la fois sur terre et sur mer. Accomplir cette tâche ne signifiera pas la fin de votre calvaire cependant : vous devrez ensuite poursuivre les revendications les plus audacieuses de la Maison d'Anjou, c'est à dire celles sur les Royaumes de Hongrie et de Jérusalem. Endosser le manteau des croisés vous conduira certainement à affronter les Ottomans, tandis que la revendication sur le trône de Hongrie risque de contrarier les Habsbourg. En plus d'être une opportunité de remporter le succès Steam Le Bon Roi René, être Roi de Jérusalem apportera de nouvelles opportunités dans le jeu, dont nous parlerons plus tard.

              La Provence a aussi de nombreux problèmes plus immédiats et plus locaux que la (re)conquête de l'héritage de René. Unifier la Provence avec la Lorraine est très important, de même que l'établissement de relations avec le Saint-Empire. La mission Rejoindre l'Empire, malgré son nom, ne requiert pas forcément que la Provence devienne un état-membre : devenir Empereur ou abolir l'Empire suffit.
              Le statut d'Avignon est aussi compliqué. Autrefois le siège de la Papauté d'Avignon, la ville n'est plus aussi vitale pour le Saint-Siège. Il devrait pouvoir être possible de convaincre le Pape de s'en séparer au moyen d'une habile diplomatie. Sinon un bon vieux siège fera tout aussi bien l'affaire. Avec l'intégration d'Avignon, la suite logique est la conquête de toute l'Occitanie, et ensuite de la France. La mission Roi des Rois clôt la majeure partie de l'arbre, requérant en plus 1000 de développement. Elle ne procure pas seulement le rang d'Empire mais également un bonus permanent de légitimité et une réduction de 20% du coût des annexions diplomatiques, bien utile pour intégrer toutes les unions personnelles que vous avez accumulées en chemin.

              Le Bon Roi René n'était pas que le titulaire de titres non-reconnus. Il était aussi un grand mécène, soutenant la Renaissance et sponsorisant l'Eglise. Achever la mission Sponsoriser les arts vous procurera les moyens de réaliser la suivante Développer la Provence, qui nécessite qu'Aix ait un développement de 30 et que les autres provinces en aient au moins 15. La priorité suivante consiste à fonder les déjà-mentionnés chantiers navals de Toulon.
              Bien que ce soit l'hymne national français, La Marseillaise était à l'origine le chant de marche de la Garde Nationale de Marseille. Cette mission nécessite un professionnalisme de 80%, et sa complétion accorde un bonus permanent de 25% d'entrainement des troupes, ainsi qu'un déclin 25% moins rapide.

              ------------------------------------------------

              Encore bonjour, ici Ofaloaf, il est temps de parler de nos chers amis les Néerlandais. La période d'EU IV a vu les Pays-Bas partir d'un ensemble disparate de vassaux féodaux et de petit duchés pour devenir une des puissances les plus prééminentes d'Europe et, oserais-je dire, du monde. Distiller cette riche histoire dans un arbre de mission a été, nul besoin de le dire, un sacré challenge.



              Les missions néerlandaises sont partagées par les Pays-Bas à proprement parler et par les mineurs néerlandais qui sont présents dans le jeu en 1444. Toutes ces missions, à l'exception des deux chaînes de droite, sont disponibles pour les mineurs. Néanmoins les missions disponibles devraient naturellement pousser un des mineurs à finir par former les Pays-Bas à un moment donné. Les missions peuvent être divisées en 3 grand thèmes : protéger les Pays-Bas, devenir riche, et aller dans des endroits pour devenir encore plus riche.

              Beaucoup de missions de départ concernent la sécurisation et la protection de l'indépendance de l'Etat. Affirmer notre souveraineté demande à la nation d'être indépendante et de contrôler 4 provinces, ce qui signifie que si vous jouez un vassal de la Bourgogne, vous voudrez à un moment donner trahir le blob couleur bordeaux. Les Gueux de mer vous encouragent à bâtir une flotte commerciale digne de ce nom, utile que ce soit pour harceler vos ennemis ou pour vous accaparer toute la puissance commerciale dans les nœuds.

              Tandis que la nation se développe, le cadre de ses intérêts économiques devrait progressivement la pousser à voir plus loin que l'Europe afin de trouver de plus grandes opportunités commerciales. Cela commence humblement : historiquement les Néerlandais ont commencé dans le commerce des céréales de la Baltique, des décennies avant de se lancer réellement dans des entreprises transatlantiques ou en Orient. Après leur début dans la Baltique, les Néerlandais se sont rapidement étendus, menaçant les monopoles commerciaux des Ibériques en envoyant leurs marchands dans des lieux autrefois uniquement fréquentés par les Espagnols et les Portugais.

              Il ne fallut pas attendre longtemps pour que deux compagnies soient fondées : la Compagnie Néerlandaise des Indes Orientales (ou Vereenigde Oostindische Compagnie, aussi connu sous le nom de VOC) et la Compagnie des Indes Occidentales (Westindische Compagnie, WIC, parfois avec également un Geoctroyeerde devant le nom).
              La VOC fonda des colonies depuis l'Afrique du Sud jusque dans les Indes Orientales, et eut même brièvement un pied-à-terre à Taiwan. La WIC tenta de reproduire les succès de son homologue dans les Amériques ; mais sa colonie de Nouvelle-Amsterdam finit par être conquise par les Anglais et devint la ville méconnue de New York City. Les tentatives de la WIC de s'emparer du Brésil portugais se soldèrent également par un échec ; mais je suis sûr que vous pouvez faire mieux.

              Enfin, les Pays-Bas possèdent deux chaînes de missions qui lui sont réservées. Cela commence par le Renforcement du Vroedschappen et la Fusion des Stathouders. Chacune de ces deux chaînes exploite les mécaniques du gouvernement de la République Néerlandaise et la lutte entre les Orangistes (les partisans de la Maison d'Orange) et les Statistes (les partisans de la République, où ils peuvent plus facilement s'enrichir). Aucune de ces missions ne requiert un certain niveau de contrôle des Orangistes ou des Statistes ; mais, par exemple, si vous réalisez une Glorieuse Révolution et que le Prince d'Orange soumet avec succès la Grande-Bretagne, soyez assurés que les Orangistes recevront un gain important en popularité et influence. N'importe quel revirement politique consécutif à une mission peut être atténué par une élection ou en achevant en même temps une mission orangiste et une mission statiste. Vous pouvez aussi laissez fluctuer la politique en fonction des succès des Orangistes ou des Statistes.

              ------------------------------------------------

              Une dernière chose. Nous avons entendu dire que vous aimiez les réformes gouvernementales intéressantes, et j'ai même entendu quelques requêtes en faveur des "dictatures stables". Visibles ci-dessous sont trois nouvelles formes de gouvernement qui sont exactement cela :



              [Comme toujours, les nombres affichés sont susceptibles d'évoluer d'ici la sortie]

              Le Protectorat est une réforme unique accessible seulement pour l'Angleterre si elle décide de choisir le camp des Parlementaires lors de la Guerre Civile Anglaise. Cela représente le parlement croupion du Lord Protecteur Cromwell et de ses successeurs. Le Protectorat est une réforme de tier 1 qui permet de conserver sa dynastie, n'a pas d'élections, utilise les mécanismes du Parlement et a une limite d'absolutisme plus élevée que les autres républiques.

              La Statocracie des Junkers est unique à la Prusse, et sert d'équivalent républicain à la Monarchie Prussienne. La Statocracie active les mécanismes de militarisation, a une limite très élevée d'absolutisme et procure un gain passif de militarisation. Plus important, les dirigeants ne sont pas choisis en fonction d'élection ou par leur naissance. Quand le dirigeant d'une Statocracie meurt, son successeur est le meilleur général de la nation, qui devient Maréchal. Les statistiques du Maréchal sont basées sur les statistiques du général, un peu comme les Roi-Pirates du DLC Golden Century.

              En parlant des Roi-Pirates, le Conseil des Amiraux permet aux républiques non-pirates d'abandonner tout semblant de démocratie et accorde un pouvoir total à la Marine, le Lord Grand Amiral faisant office de chef de l'Etat et les nouveaux dirigeants étant choisi parmi les amiraux de votre nation. Passer cette réforme nécessitera que vous ayez complétez les doctrines Navales.

              Toutes ces réformes sont loin de l'idéal républicain, et aurons donc un gain réduit de tradition républicaine.

              C'est tout pour ce carnet plutôt riche en mots. La semaine prochaine j'espère que vous serez parmi nous pour notre dernière série de carnets consacrés aux cartes, qui cette fois-ci sera consacrée à l'Autriche et aux Balkans.

              Commentaire


              • Envoyé par Restif Voir le message
                L'arbre de mission de la Provence consistera à faire de toutes ces prétentions une réalité politique. René doit trouver le moyen pour que ses revendications soient prises au sérieux, et cela peut se faire en conquérant la Corse ou en atteignant 100 de développement (la Provence commence avec 73 de développement actuellement)
                Quand je disais que l'ajout de la province de Cinarca était nécessaire !
                Cela aurait d'autans plus été appréciable avec une Cinarca Corse garanti par l'Aragon et un Cismonte appartenant à Gênes.


                Plus j'y pense aussi et plus ces missions pour la Provence me paraissent assez pauvre en dehors du blob intense (pour le royaume de France, la quantité dilue la chose).
                Dernière modification par IriKy, 15-06-2019, 02h15.

                Commentaire


                • Disons que si elles font originales, c'est surtout lié au caractère éclaté des revendications de René, pas tellement parce qu'elles sortent vraiment des sentiers battus (comme tu le dis, bien au contraire).

                  Jusqu'à présent il n'y a vraiment que les missions italiennes qui sortent du lot. Cela dit, je suis quand même curieux de voir ce qu'ils vont nous faire pour l'Autriche.

                  Commentaire


                  • Envoyé par Restif Voir le message
                    Disons que si elles font originales, c'est surtout lié au caractère éclaté des revendications de René, pas tellement parce qu'elles sortent vraiment des sentiers battus (comme tu le dis, bien au contraire).
                    Certes c'est cohérents avec les revendications de la maison d'Anjou, mais manquerait des missions de moindre "intensité".
                    Mais à voir si les autres ajouts du DLC pondère mon avis sur ce point.

                    Jusqu'à présent il n'y a vraiment que les missions italiennes qui sortent du lot. Cela dit, je suis quand même curieux de voir ce qu'ils vont nous faire pour l'Autriche.
                    Je suis curieux pour ce qui est des autres royaumes des Balkans.

                    Commentaire


                    • Envoyé par IriKy Voir le message
                      Je suis curieux pour ce qui est des autres royaumes des Balkans.
                      surement une refonte des missions de la Serbie (peut-être un retour de l'empire Serbe?), Bosnie, Bulgarie,etc,...

                      Commentaire


                      • On sait avec quasi-certitude que les restes du despotat d’Épire seront sur la carte en 1444. Sous quel statut, ça je n'en sais rien..
                        L'Herzégovine ou le duché de Saint-Save (on verra pour le nom) sera lui aussi sur la carte avec certitude dans le sud de la Bosnie. Là aussi, on sait rien sur son statut (vassal ou UP de la Bosnie, protection Aragonaise ou carrément Vassal / UP de l'Aragon mais bonjour l'équilibre).
                        Il est aussi fort possible que la Croatie soit sur la carte en 1444 en tant qu'UP de la Hongrie.
                        La grande province de Dalmatie a été Split (jeu de mot ), y'aura peut-être le core d'un pays à relâcher là dessous, on verra.

                        En plus de ça j'attends forcément de voir les arbres de missions, notamment ceux de la Bulgarie et de la Serbie.
                        Un découpage de cette immonde province de Silistrie.
                        Achaïe et Morée.
                        Un morcellement de l'Autriche, ou au moins des cores d'autres pays libérables là-dessous.

                        Réponse demain matin!
                        On attend avec impatience l'arrivée des nationalistes serbes sur les forum de Paradox...
                        Dernière modification par AcidePrussique, 17-06-2019, 17h18.

                        Commentaire


                        • Voilà la nouvelle carte de l'Europe:

                          Commentaire


                          • J'ai hâte de rejouer en multi quand Paradox aura fini de mettre à jour l'Europe et le jeu, avec le nouveau développement et les mécaniques, les parties pourraient redevenir intéressantes.

                            Commentaire


                            • dd du 18 juin: https://forum.paradoxplaza.com/forum...-2019.1191238/


                              de nombreuses nouvelles provinces, les arbres de missions arriveront la semaine prochaine. j'ai vraiment hâte de voir les nouveaux arbres de missions, je pense qu'ils seront liés aux empires serbes et bulgares. enfin j’espère.

                              Commentaire


                              • Superbe amélioration de cette région austro-balkanique qui va lui ajouter beaucoup d'intérêt. Mais j’aimerais qu'en même temps ils revoient un peu le risque de megablob de l'empire ottoman et que par exemple ils lui mettent un malus de tech par rapport à l'Europe: Car dans mes parties is sont toujours en avance de ce point de vue là, ce qui peut être acceptable vers 1500 mais plus en 1650 et encore moins en 1800.

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X