Imperator : Rome - Patch 1.2 « Cicéron » - Partie VI

Bonjour et bienvenue pour un nouveau carnet sur Imperator : Rome !

Aujourd’hui nous allons couvrir les changements apportés aux lois et les nouvelles interactions avec les personnages dans le patch 1.2 « Cicéron ». Si vous avez joué à la version beta de ce patch vous serez déjà au courant que nous avons fait une refonte des lois de toutes les formes de gouvernement avec l’objectif de distinguer davantage ces derniers entre eux ainsi que de développer une meilleure interaction avec le monde du jeu.
Cette refonte est en partie nécessaire car la refonte de la population signifiait que beaucoup de lois devaient maintenant interagir avec ce nouveau système, modifiant les taux optimaux des différents types de population dans vos cités, ou augmentant la vitesse des conversions religieuses. Elle est aussi née du désir d'introduire des choix plus significatifs dans la sélection de vos lois.

Les lois républicaines


Bien que la moitié des catégories de lois sont disponibles dès le départ, les 4 dernières catégories - lois religieuses, lois d'intégration, lois sur la citoyenneté et réformes agraires - sont maintenant débloquées via les technologies à mesure que le jeu avance.

Le principal changement pour les lois républicaines est que tout choix que vous ferez augmentera l'influence d'une faction au Sénat sur les autres au fil du temps. Souvent, la faction qui se développe le fera d'une manière réactive : accorder du pouvoir à une faction permettra à ses opposants de se développer.

Les lois monarchiques


Alors que les républiques doivent accepter le fait que toute loi qu’ils adoptent aura un effet sur l’équilibre entre les factions sénatoriales, les monarchies devront plutôt faire face au fait que la plupart des lois vont maintenant augmenter la loyauté de ses généraux ou de ses gouverneurs, tout en la diminuant pour l'autre groupe. De cette façon, vous devrez maintenant trouver un équilibre entre le besoin de loyauté de vos gouverneurs et celui de vos généraux.

A l’instar des républiques, un certain nombre de catégories de lois ne peuvent être débloqués que via des technologies – lois de taxation, lois domestiques, lois de conversion, loi d'autorité et loi des contrats - qui modifient la loyauté de vos gouverneurs et généraux.

Lois tribales


Les tribus sont différentes à bien des égards des autres nations. Plus particulièrement, la valeur de centralisation des nations tribales détermine la sédentarité de leur société, et les tribus qui ne s'installent pas et ne se transforment pas en monarchies ou en républiques ont du mal à prendre une avance technologique considérable.

Au lieu d’être débloqué via des technologies, les lois tribales sont séparées en deux variétés distinctes. L’une ouvre de nouvelles lois plus votre centralisation est négative, tandis que l'autre déverrouille d’autres lois plus votre centralisation est élevée.

Les lois elles-mêmes augmenteront ou diminueront la centralisation au fil du temps, faisant des lois une partie intégrante de la migration de votre tribu ou de sa sédentarisation – pour devenir finalement soit une monarchie ou une république.

Les effets supplémentaires de la multiplicité des lois signifient également que - même si elle est lente au début - la réforme de votre société aura tendance à s'accélérer avec le temps, à mesure que de nouvelles lois seront promulguées.

Les nouvelles interactions avec les personnages

Arranger un mariage


Arranger des mariages pour votre dirigeant n'est plus aussi simple qu'avant. Selon leur situation, la famille de votre futur conjoint peut maintenant exiger une contribution monétaire sous la forme d'une dot et ce pour un certain nombre de raisons. Bien sûr, selon les circonstances, cela peut aussi être plus simple, certaines règles sont plus acceptables que d'autres.

Attribuer un surnom régional


Tandis que les généraux étaient déjà en mesure d'acquérir des surnoms régionaux - héritables en tant que cognomens si vous jouez dans un pays de culture romaine -, il est désormais possible de les attribuer directement à un gouverneur sous votre contrôle.

Imposer des sanctions contre la corruption


C’est autre façon de lutter contre la corruption chez des personnages en particulier. En effet il est maintenant possible de réduire la corruption d'un personnage, ce qui réduira également leur loyauté à un montant égal.

Bases de pouvoir et la loyauté

Avec le patch « Cicéron », les bases de pouvoir conduiront à une diminution de la loyauté, ce qui signifie que les personnages très puissants seront naturellement plus difficiles à fidéliser. Cela a également remplacé la diminution de la loyauté à la nation des troupes loyales puisque celles-ci contribuent également aux bases de pouvoir des personnages (NdT : il faudrait vraiment que je trouve une meilleure traduction pour cette mécanique…)

Nouveaux changements depuis la beta ouverte

Alors que la version finale de ce patch approche, la plupart des choses dont je parle dans ce carnet seront déjà connues pour ceux qui ont joué la beta ouverte. Par conséquent, voici quelques autres éléments que nous avons changées depuis la dernière version de la beta ouverte :


  • La fenêtre pour la construction des bâtiments a fait l'objet d'une refonte, et les boutons pour la mise à niveau des cités ou la révocation du statut de cité s'y trouvent maintenant.
  • Révoquer le statut de cité ne coûte plus d'Influence politique, mais seulement de la tyrannie. Ce coût est fortement escompté pour les tribus.
  • La mise à niveau d’une colonie en une cité, ou une cité en une métropole a désormais un coût unique.
  • Fonder une cité supprimera désormais une ressource alimentaire locale et la remplacera par quelque chose d'autre. Si le statut de cité est révoqué, l’ancienne ressource alimentaire sera de retour. Les nations IA éviteront de mettre à niveau les colonies produisant de la nourriture en des cité.
  • Un bogue impliquant la nullification de modificateurs locaux a été corrigé.
  • L’IA des monarchies sera désormais meilleure à traiter sa tyrannie en étant plus sélective dans la façon dont elles l’utilisent pour utiliser la capacité demandant un soutien envers leur héritier.


Vous pouvez discuter de cet article ici

Auteur : Trin Tragula
Traducteur : Limse