Carnet de développement n°51 : Le Toit du Monde


Salutations !

La ParadoxCon 2017 est terminée et c'était fantastique de rencontrer tant d'entre vous ! J'ai entendu beaucoup de suggestions intéressantes et de retours sur nos jeux, y compris, bien entendu, CK2. Je souhaite donc remercier tout spécialement ceux parmi vous qui étaient là !

Maintenant, parlons un peu de ces méchantes zones grises sur la carte : les régions désertiques. Esthétiquement, je n'ai jamais beaucoup aimé l'omniprésence de la couleur grise de ces régions dans les modes de carte (à l'exception du mode terrain), j'ai donc pris le temps de changer cela afin que les zones désertiques apparaissent toujours en tant que terrain vierge, quel que soit le mode de la carte (il est possible que nous ajoutions des options pour cela dans les paramètres, dites-nous ce que vous en pensez !).

La Sibérie septentrionale et le Sahara méritent d'être traitées comme des déserts ; il est difficile d'y changer quelque chose (nous avons déjà fait quelques arrangements avec la projection cartographique, etc). Cependant, pour les Himalayas et le vaste plateau tibétain, c'était une autre histoire... Bien que montagneuse, cette région accueille de nombreuses concentrations de population et de nombreux sites religieux, et elle a une riche histoire d'échanges avec la Chine, l'Inde et l'Asie centrale. Pour l'essentiel, la seule raison de son statut de désert dans CK2 est qu'il n'était pas dans nos priorités de lui rendre justice.
Tibet en 1066


Le Tibet en 1066. Les blasons verts ne sont pas définitifs.


Je n'étais pas satisfait par la manière dont l'extrémité orientale de la carte ressemble au bout du monde, alors qu'en réalité, il devrait s'agir d'une plaque tournante dynamique connectant au moins quatre civilisations majeures (la Chine, l'Inde, les nomades des steppes et le monde musulman). Eh bien, le temps est venu de s'occuper de ce problème ! Dans notre version de travail, nous avons ajouté les provinces nécessaires, de nouvelles cultures (Bod pa, Tangoute et Népalaise), de nouvelles religions (Bön et Khurmazta), ainsi que l'historique des titres de la région entière.
Himalayas en 867


Les montagnes Himalayas en 867


La religion Bön est un paganisme qui a de nombreuses similarités fonctionnelles avec les religions Romuva et Bouddhiste : il est très difficile de faire des conversion, on a accès au Partage salique, et contrairement aux autres fois païennes il est impossible de la réformer (mais cela pourrait changer à l'avenir). Au lieu de cela, on commence avec la possibilité de désigner des héritiers, comme pour les Bouddhistes. Il y a également un système de Divinités tutélaires comme les Hindous et les païens "défensifs".
Purang, lieu saint Bön


Purang, l'un des lieux saints de la religion Bön.


De plus, nous travaillons sur les grands conquérants musulmans (Sabuktigin, Seljuq et Timur) afin de nous assurer qu'ils puissent généralement étendre leurs empires, et nous allons également réduire la puissante des ordres religieux indiens, et rendre leur existence conditionnelle (plutôt que de les faire exister dès le début de la partie). Nous prévoyons également d'améliorer de système d'aventuriers afin d'augmenter le nombre de conquérants dans le sous-continent indien.

Il y a encore des choses à dire, mais ce serait en révéler trop et trop tôt. Restez à l'écoute pour le prochain carnet de développement !


Auteur : Doomdark
Traduction : Spectator_Errans