Carnet de développement du 14 Février 2017 : Le Shogunat et ses nouvelles fonctionnalités


Bonjour tout le monde et bienvenue dans ce nouveau carnet de développement consacré à Europa Universalis IV.

Aujourd'hui nous allons nous pencher sur deux nouveaux mécanismes qui seront présents lorsque vous jouerez le Shogunat Ashikaga dans la prochaine extension, ainsi que sur la façon dont la configuration du Japon a changé.

Je vous entends déjà demander : "Où est le Japon ?" Et bien, en 1444, il n'existe pas de nation unifiée du Japon, à la place nous avons un Shogunat et ses vassaux Daimyos.

Si les Ashikaga perdent Kyoto, ils perdent également le Shogunat, et le Daimyo qui a conquis la province devient le nouveau Shogun.

Un Daimyo perdant sa vassalité vis à vis du Shogun devient un Daimyo Indépendant, une forme de gouvernement qui vous permet de devenir un Empire.

Le Japon peut être formé si vous êtes le Shogun et possédez au moins 25 provinces (ou bien s'il n'existe plus de Daimyos). Un Daimyo peut aussi former le Japon s'il est indépendant et qu'il n'existe plus d'autres Daimyos.

La première fonctionnalité est constituée de mécanismes liés au gouvernement du Shogun.

Chaque Daimyo en paix réduit le coût de la stabilité de 2%, jusqu'à un maximum de -20%, et augmente la légitimité annuelle de 0,1, jusqu'à un maximum de +1.

Le degrés d'isolationnisme des daimyos vis à vis de celui du Shogunat impacte également le Prestige (sur une échelle allant de -1 à +1 de Prestige par an). Nous aborderons la question de l'isolationnisme lorsque nous parlerons des mécanismes du Shintoïsme.

Le gouvernement du Shogun perd son bonus de relations diplomatiques ; mais obtient à la place un diplomate supplémentaire. Aussi, les Daimyos ne coûtent plus de points de relation.

Le Shogunat dispose de 3 atouts qu'il peut utiliser dans l'onglet 'Gouvernement', chacun coûtant 20 points de légitimité.
  • Chasse aux épées : Réduit les effectifs militaires et la limite des forces terrestres de tous les Daimyos sujets, et augmente les effectifs militaires et la limite des forces terrestres du Shogun.
  • Sankin-kotai : Réduit d'un point la limite de relations diplomatiques de tous les Daimyos sujets, et augmente la réputation diplomatique du Shogun de 3.
  • Expulsion des ronins : Diminue le désir d'indépendance des sujets de 5%.



Ensuite, il existe également 5 nouvelles interactions possibles entre le Shogun et ses vassaux Daimyos. Chacune d'entre elles requiert un désir d'indépendance inférieur à 50%.
  • Contraindre au seppuku : Le dirigeant actuel du Daimyo meurt sans déclencher une guerre pour sa succession. Peut se faire si ledit dirigeant s'est lancé dans une guerre contre un autre Daimyo (pour l'IA seulement). Le Shogun récupère 5 fois les points de monarque du nouveau dirigeant.
  • Restituer la province : Possible sur les Daimyos qui possèdent des cores de nations indépendantes, permet de restituer ces cores.
  • Contribuer à la capitale : +1 point de développement dans votre capitale et -2 de développement pour le Daimyo vassal. Possible dés que le vassal possède au moins 33% du développement du Shogun.
  • Enrôler le général : Le meilleur général du Daimyo est transféré au Shogun contre +30 de désir d'indépendance. Il est impossible de transférer les souverains ou héritiers.
  • Accroître/Diminuer l'isolationnisme (vers celui du Shogun) : Augmente le désir d'indépendance de 25.



Restez branchez, puisque la semaine prochaine, nous parlerons du fonctionnement du système de nations tributaires.




Vous pouvez discuter de cet article sur le forum en cliquant ici